Limoges, une ville verte au cadre de vie exceptionnel

Limoges, une ville verte au cadre de vie exceptionnel

Bien loin de sa réputation de « belle endormie », la ville de Limoges étonne volontiers les visiteurs extérieurs et les nouveaux arrivants par son dynamisme et sa qualité de vie appréciable, au pied des monts d’Auvergne et pas si loin de l’océan.

Avec ses 137 000 habitants, le chef-lieu du Limousin n’est pas la ville la plus imposante du Grand Sud-Ouest. Elle est devancée notamment par Bordeaux et Toulouse. Elle offre cependant de nombreuses opportunités aux jeunes actifs grâce à son tissu économique dense, spécialisé dans l’industrie du luxe, la porcelaine ou encore la boucherie. Les tarifs de l’immobilier y restent bas, malgré un cadre de vie d’exception (50 m² d’espaces verts par habitant !). Limoges est l’une des grandes villes françaises les mieux intégrées dans la nature.

Limoges Ville Nature
Limoges, véritable ville verte.

Des facilités pour la rénovation des biens

Outre la construction permanente de nouveaux logements (dont, récemment, plus d’une centaine de logements HQE à l’ouest de la ville), la municipalité encourage fortement la rénovation et la réhabilitation d’un parc immobilier assez vétuste, notamment dans les deux quartiers centraux de la Cité et du Château. Depuis 2003, une opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH) permet aux propriétaires de logements vacants et à certains locataires de bénéficier de subventions, allant jusqu’à 70 % du montant des travaux. Plusieurs centaines de logements remis à neuf ont ainsi pu réintégrer le marché local.

Chiffres clés

  • Le prix moyen du mètre carré oscille, début 2015, entre 1 400 € et 1 500 €. Des tarifs exceptionnellement bas pour une capitale régionale !
  • De ce fait, près de 37 % des habitants sont en mesure de posséder leur logement.
  • Environ 20 % des logements ont été construits avant 1949.

Des infrastructures de transport d’un bon niveau

La ville de Limoges est desservie par l’autoroute A20, qui la relie d’un côté à Paris (à 400 kilomètres) et de l’autre à Toulouse (à environ 300 kilomètres). Les deux gares ferroviaires de l’agglomération, Limoges-Bénédictins et Limoges-Montjovis, placent la capitale du Limousin à seulement trois heures de Paris mais à deux heures et trente minutes de Bordeaux, pourtant beaucoup plus proche. A noter que la voie aérienne est préférée par de nombreux habitants, qui tirent profit des nombreuses liaisons intérieures assurées depuis l’aéroport de Limoges-Bellegarde.

Les quartiers à privilégier

Du fait de la faiblesse des prix, un acquéreur disposant d’une capacité d’emprunt dans la moyenne a virtuellement la possibilité de s’installer dans n’importe quel quartier. Il orientera donc plutôt son choix en fonction de la nature des logements, qui diffère fortement d’un quartier à un autre : le centre-ville (Cité et Château) regroupe les appartements anciens ou rénovés. Des maisons de ville sont souvent à saisir à Montplaisir, La Brégère, Ruchoux ou Grand Treuil. Beaubreuil, enfin, est une vaste zone regroupant des pavillons, des résidences collectives et des HLM.

Limoges compense son relatif isolement géographique par la bonne qualité de ses transports et, surtout, par la faiblesse très attractive des prix de l’immobilier. La ville peut susciter un véritable coup de cœur chez les primo-accédants.

Les point clés à retenir

  • Limoges est idéalement située entre l’océan, l’Auvergne et le Centre.
  • Les prix de l’immobilier y sont remarquablement peu élevés.
  • Chaque quartier possède un urbanisme et un parc immobilier qui lui est propre.