Patrick Monti : « l’investissement en Asie du sud-est vous apporte 7 à 10 % de rendement »

Le Groupe Osiris est un spécialiste de l'investissement immobilier à l'étranger, implanté en Thaïlande et à Bali. © JOVO
partage(s)

Le groupe Osiris est un expert de l’investissement immobilier à l’étranger, avec une implantation en Thaïlande et à Bali. SeLoger a souhaité en savoir plus sur ce type d’investissement, avec l’aide de Patrick Monti, co-fondateur du Groupe Osiris.

Pouvez-vous nous présenter le groupe Osiris ?

Patrick Monti. Le groupe Osiris est un ensemble de sociétés actives dans le secteur de l’immobilier depuis 30 ans. Nous sommes présents dans la transaction immobilière, l’administration des biens et la promotion immobilière. Nous nous sommes implantés initialement à Nouméa et à Toulouse, puis à Montpellier et récemment en Thaïlande et à Bali. Nous nous sommes spécialisés dans les produits immobiliers d’investissement locatif, que nous avons commencé par vendre à des français expatriés.

Récemment, dans le cadre de notre développement à l’étranger, nous avons créé une nouvelle marque qui s’appelle Osiris investissement, et qui permet à des Français d’investir à l’étranger.

Quels sont les pays dans lesquels il est possible d’effectuer un investissement locatif par votre intermédiaire ?

A ce jour, nous sommes présents physiquement en Thaïlande et à Bali, que nous avons choisis pour leur dynamisme économique et leur situation géographique, et nous prévoyons un développement dans d’autres pays. Nous les avons choisis d’après un certain nombre de paramètres, notamment la sécurité de l’investissement de façon générale, et nous nous sommes également rendus sur place afin de bien cerner les aspects juridiques, techniques et fiscaux qui nous ont convaincus.

Nous avons choisi la Thaïlande et Bali (...) car les aspects juridiques, techniques et fiscaus nous ont convaincus.

Patrick Monti, co-fondateur du Groupe Osiris.

En quoi est-ce si intéressant d’investir dans ces pays, plutôt qu’en France ou en Europe ?

Dans un premier temps, c’est intéressant pour diversifier ses investissements, puisque le contexte macroéconomique de la zone euro est assez chahuté, mais également pour les rendements et la fiscalité qui sont avantageux. Les rendements tournent autour de 7 à 10 %, et la fiscalité est légère, sans compter que ces pays ont signé une convention fiscale avec la France qui évite la double imposition. Ainsi, l’imposition est calculée selon l’implantation du bien, ce qui signifie que les investisseurs paient beaucoup moins d’impôts qu’ils n’en paieraient en France.

N’y a-t-il quand-même pas des risques à investir dans un pays si éloigné, en termes de gestion locative notamment ?

A l’heure d'Internet et du transport aérien facile, l’éloignement n’est pas forcément un facteur de risque principal. Il faut analyser cet investissement en fonction du développement du pays, de la croissance et des perspectives du marché immobilier ainsi que de sa conjoncture propre. Mais il faut aussi prendre en compte le cadre juridique, la sécurité économique, les conventions fiscales. Il faut savoir que ces pays, que nous avons choisis, qui sont dans le jeu de l’internationalisation de leur économie, s’ils veulent continuer à se développer, ont tout intérêt à respecter les règles.

Bon à savoir

Un investissement en Thaïlande ou à Bali vous garantit entre 7 et 10 % de rendements.

Peut-on quand-même déléguer la gestion locative à un intervenant implanté sur place ?

Nous avons créé une société dans chaque pays avec des associés qui étaient déjà présents sur place, et ces sociétés proposent un service de gestion immobilière qui fonctionne de manière similaire à ce que nous pouvons pratiquer ici. De même, les personnes qui interviennent au sein de ces sociétés sont Français, ce qui facilite les échanges. Mais notez bien que nous proposons différents types de gestion. Nous vendons d’une part des produits de type résidence avec management hôtelier qui sont managés par de grandes chaînes, ce qui signifie que le propriétaire n’a pas à s’occuper du suivi, de l’entretien et de la location du bien. D’autre part, nous répondons également à la demande de personnes qui souhaitent acheter un appartement pour pouvoir en disposer lorsqu’ils le souhaitent. Dans ce cas, nos intervenants sur place peuvent se charger de la gestion locative.

Vous proposez donc un accompagnement pour les investisseurs locatifs ?

L’accompagnement a toujours été notre signe distinctif, et ce depuis le début, même lorsque nous avions affaire uniquement à des Français expatriés : nous nous sommes organisés pour leur permettre, à distance, de bénéficier d’un large choix de produits immobiliers, de les aider à monter le financement, d’effectuer la transaction chez le notaire, puis de les aider à gérer leur bien. A l’heure actuelle, nous permettons à des Français d’investir à l’étranger avec la même philosophie d’accompagnement : nous nous occupons de tout.

Nous permettons à des Français d'investir à l'étranger et nous nous occupons de tout.

Patrick Monti, co-fondateur du Groupe Osiris.

Existe-t-il une protection pour les propriétaires en cas de problème, comme en cas de loyers impayés, par exemple ?

Sachez qu’en Thaïlande par exemple, lorsqu’un locataire ne respecte pas son contrat de location et ne paie pas son loyer, il y a rupture du contrat sous 8 jours, et le propriétaire récupère donc son bien dans ce délai.

Est-ce que les pays dans lesquels vous êtes implantés présentent une stabilité politique et du marché immobilier suffisante ?

Nous avons passé beaucoup de temps à étudier différents pays, et ces deux zones que nous avons choisies sont très connues, ce sont des spots mondiaux qui présentent une croissance économique forte depuis plus de 10 ans. Il s’agit de zones qui sont en très fort développement, la stabilité politique est indéniable et souvent, la stabilité économique va de pair avec la stabilité politique.

Bon à savoir

En Thaïlande, lorsqu’un locataire ne respecte pas son contrat de location et ne paie pas son loyer, il y a rupture du contrat sous 8 jours.

Pouvez-vous nous parler de votre projet de commercialisation de résidences hôtelières à thèmes pour les seniors ?

Au départ nous voulions développer ce projet en France, mais le coût des services nous a freinés. Nous nous sommes aperçus que le coût de la main d’œuvre dans l’Asie du Sud-Est était bien inférieur au nôtre, et nous réfléchissons donc à des résidences dont les services seront abordables. Nous travaillons sur ce projet depuis plusieurs années et nous essayons d’agir avec méthode et de bien analyser les tenants et les aboutissants, mais nous avançons.

Prévoyez-vous un développement dans d'autres pays ?

Nous pensons à une implantation au Canada, probablement pour le troisième trimestre 2016, car nous avons un partenaire implanté sur place que nous connaissons bien. C’est une destination qui nous plait car elle attire beaucoup de Français, et il s’agira de leur proposer soit des produits résidentiels, soit des produits d’investissement.

Patrick Monti
Patrick Monti
Patrick Monti est co-fondateur du Groupe Osiris, un ensemble de sociétés spécialisées dans l'investissement à l'étranger et notamment implantées en Thaïlande et à Bali.