Tours, une ville jeune au cadre de vie idéal

Tours, une ville jeune au cadre de vie idéal
partage(s)

La plus grande ville de la région Centre traîne, bien à tort, une réputation de cité discrète et plutôt traditionnelle. Tours, dotée d'une excellente situation géographique et d'un cadre de vie très agréable, a pourtant tous les atouts pour vous convaincre.

Tours compte environ 134.000 habitants à elle seule, mais domine par ailleurs une vaste agglomération de près de 350.000 habitants qui la classe au dix-huitième rang français. La ville, longtemps centrale dans l'histoire de France, tire aujourd'hui son attractivité à la fois du tourisme, avec un centre-ville classé au patrimoine mondial de l'Unesco, et de son pôle d'enseignement supérieur organisé autour de l'université François-Rabelais. Les premiers employeurs locaux sont essentiellement publics, mais de nouveaux secteurs économiques sont en plein développement dans des zones telles que les Deux-Lions.

Bon à savoir

La ville de Tours, dans l'Indre-et-Loire, est un lieu d'installation approprié pour un jeune actif travaillant sur place ou même en région parisienne. Les prix locaux permettent d'obtenir des prestations décentes sans se ruiner !

Un urbanisme harmonieux

Avec ses quelques cinquante parcs et jardins baignés par la Loire et le Cher, Tours est volontiers surnommée le « jardin de la France ». Sur le plan de l'urbanisme, la ville se distingue tout d'abord par les immeubles anciens du vieux Tours (dont plusieurs maisons à colombages et pans de bois), le quartier étant organisé autour de deux centres constitués respectivement par la cathédrale Saint-Gatien et la place Plumereau.

Centre historique Tours
Les maisons à colombages sont emblématiques du vieux Tours.

Au-delà, Tours se structure globalement le long d'un axe nord-sud démarrant place Jean Jaurès, face à la mairie, et se poursuivant sur des kilomètres jusque sur l'autre rive du Cher. Perspective monumentale garantie !

Les chiffres clés

  • Seuls 31 % des Tourangeaux possèdent leur logement. Un chiffre relativement faible pouvant s'expliquer par la forte proportion d'étudiants. 
  • Les prix sont dans la moyenne française pour une ville de cette taille. En février 2015, comptez entre 2 200 € et 2 300 € le mètre carré.
  • Les quartiers les plus cotés dépassent rarement 3 000 € le mètre carré.

Un réseau de transports performant

Ville de passage, située dans le Centre-Ouest de la France, Tours est cernée par les axes de transport. D'ouest en est, l'A85 permet de rallier Angers ou Vierzon, tandis que l'axe nord-sud de l'A28/A10 place Poitiers ou Le Mans à portée immédiate. Une diagonale nord-est emmène jusqu'à Orléans, la capitale régionale, puis à Paris, située à environ 2h20 de route. Le trajet par le train est plus intéressant, et dure moins d'une heure. Pour les transports urbains, les quarante-six lignes de bus du réseau Fil Bleu ont été remaniées en 2013 avec l'arrivée d'une première ligne de tramway.

Les quartiers conseillés

Habiter directement dans le quartier de la cathédrale ou des halles est un choix idéal pour un étudiant ou un jeune actif, qui peut alors se passer d'une voiture, mais ce choix a un prix plutôt élevé. Les familles, quant à elles, privilégieront des quartiers tranquilles, le plus coté étant Prébendes, entre le boulevard Béranger et la rue Giraudeau. Plus à l'est, certains secteurs restent plus accessibles et sont en pleine métamorphose : c'est le cas de Blanqui-Mirabeau ou encore de Fuye-Velpeau. Entre Joué-lès-Tours et Saint-Avertin, les appartements des quartiers sud attirent moins mais se négocient à un très bon prix.

Les points clés à retenir : 

  • Tours est la plus grande ville du Centre, et tire la région par son dynamisme.
  • L'immobilier est valorisé par l'unité architecturale du centre.
  • Habiter le centre évite une traversée quotidienne des deux fleuves.

La rédaction vous conseille :