Rechercher un article

+ 11,6 % en 1 an : le prix immobilier à Brest frôle les 2 000 €/m² !

+ 11,6 % en 1 an : le prix immobilier à Brest frôle les 2 000 €/m² !

Alors que la tendance générale est à la stabilisation, voilà que les prix des logements brestois passent la démultipliée. Dans la cité du Ponant, acheter son bien immobilier coûte 11,6 % plus cher qu’il y a un an.  

11,6 % : la hausse annuelle du prix de l’immobilier ancien à Brest

Nouveau coup de tonnerre à Brest ! Depuis la fin du mois de mai dernier, la hausse annuelle du prix de l’immobilier brestois ne retombe pas en-dessous des 10 %. En cette rentrée immobilière 2019, le prix au m² à Brest enregistre ainsi 11,6 % d’augmentation. Avec Rennes, Brest est d’ailleurs la seule grande ville à « connaître encore une hausse des prix à deux chiffres » constate Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger. Nul doute qu’en raccourcissant la distance qui sépare Paris de Brest, la mise en place de la LGV a joué un rôle de premier plan dans le regain d'attractivité dont fait actuellement l'objet le chef-lieu du département du Finistère.

Bon à savoir
  • Sur Brest Métropole, les prix des appartements augmentent de 5,1 % en un an.
  • Quant aux maisons, leurs prix sont en hausse de 12,7 % (Source : LPI-SeLoger).

1 938 €/m² : le prix moyen d’un appartement à Brest

Les données compilées par le baromètre LPI-SeLoger font état d’un prix de vente qui avoisine 1 938 du m² dans l’ancien brestois. Parce qu’il reste abordable, le prix de l’immobilier à Brest permet aux jeunes actifs d’accéder à la propriété plus facilement qu’ailleurs. « Parmi mes clients, je compte beaucoup de jeunes actifs qui ciblent en priorité les petites superficies (studios, T2) du centre-ville » précise Julie Le Roux, mandataire immobilier indépendant IAD et spécialiste du marché immobilier brestois.

Bon à savoir
  • À Brest, c’est dans le Triangle d’Or, à proximité de la rue de Siam, qu’il coûte le plus cher de se loger.
  • À l’inverse, c’est dans les quartiers de Bellevue et de Pontanezen que les prix des logements sont les plus bas de la ville.

23 % : l’évolution sur 5 ans du prix au m² à Brest

Selon les chiffres qu’a recueillis le baromètre LPI-SeLoger, sur l’année, la hausse du prix de l’immobilier brestois atteint des sommets avec un gain - non négligeable - de 11,6 %. Si cette progression est conséquente, l’évolution qu’ont connue les prix des logements à Brest depuis la rentrée immobilière de 2015 (acheter un bien à Brest coûtait alors 1 578 € du m²) ne l’est pas moins ! Jugez plutôt, en 5 ans, le prix immobilier brestois a augmenté de 23 % [(1 938 – 1 578) / 1 578 x 100] !

Bon à savoir

À Brest, le prix moyen d’un logement se monte à 191 569 € (Source : SeLoger).  

62 jours : le délai moyen pour vendre un logement à Brest

D’après les données qu’a récoltées le site d’annonces immobilières SeLoger, vendre un logement dans la cité du Ponant prend, en moyenne, 62 jours. « Dans l’ancien brestois » explique Julie Le Roux, il y a plus de demande que d’offre ». Pour autant, bien que le marché brestois présente des signes de tension, un vendeur qui se montrerait trop gourmand risquerait de faire s’allonger le délai de vente de son bien.

Combien faut-il gagner pour acheter un logement à Brest ?

  • Prix du bien (hors frais de notaire et d'agence) : 191 569 € (Source : SeLoger) 
  • Montant total de l'acquisition (frais de notaire et d'agence inclus) : 219 326 €
  • Mensualité du crédit sur 20 ans : 1 099​​ € (au taux - hors assurance - de 1,25 %)
  • Revenu minimal : environ 3 297 € par mois.

Combien ça coûte d'habiter autour de Brest ?*

Commune Prix au m²
Guipavas 1 877 €
Gouesnou 1 833 €
Plouzané 1 828 €
Bourg-Blanc 1 732 €
Guilers 1 681 €

*Source: SeLoger