Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

A Lyon, les prix immobiliers se stabilisent après une forte hausse

Après avoir connu une forte hausse du prix de son immobilier (+ 4,2 % sur 1 an), le marché lyonnais semble enregistrer une certaine stagnation, accusant un léger recul (- 0,3 %) sur les trois derniers mois. Dans les 2e et 5e arrondissements, la tendance reste toutefois fortement haussière.  

En cours de chargement...

Sommaire

Le prix de l'immobilier lyonnais atteint 5 486 €/m²

Si l’on observe la courbe de croissance des prix immobiliers à Lyon, on constate qu’ils ont nettement augmenté entre septembre 2020 et septembre 2021, affichant une progression de + 4,2 % sur cette période. Le Baromètre PI-SeLoger nous apprend  qu'en moyenne, les prix des logements lyonnais se hissent à 5 486 €/m² en moyenne, des variations importantes selon les arrondissements. Trois d’entre eux affichent ainsi des prix immobiliers moyens qui dépassent les 6 000 €/m². Il s'agit du 1er arrondissement (6 110 €/m²), du 2e arrondissement (6 847 €/m²) et du 6e arrondissement (6 467 €/m²).

Chronique d'un statu quo annoncé ?

Si la tendance générale du marché immobilier lyonnais demeure à la hausse, on remarque tout de même depuis quelque temps une certaine stabilisation, voire même un ralentissement des prix dans certains secteurs de la ville. C’est ce que nous indique le Baromètre-LPI SeLoger, qui relève une baisse des prix lyonnais de - 0,3 % sur les 3 derniers mois. Il est d'ailleurs à noter que l'on relevait déjà un ralentissement sur le mois d'août dernier. Les prix avaient alors ralenti, perdant 1,5 % sur le trimestre alors que sur l'année, c'était la hausse qui prévalait (+ 4,6 %). Enfin, toutes choses étant égales par ailleurs, si l’on devait comparer cette tendance avec celle de l’année 2020, rappelons qu’à la même période de l’année, en septembre 2020, les prix immobiliers lyonnais bondissaient de 11,2 %.

Le 5e lyonnais en hausse de 12,9 % sur 1 an

Dans la Ville des Lumières, les disparités sont importantes d’un arrondissement à l’autre, tout comme l’évolution des prix immobiliers qui suit des rythmes différents d’un quartier à l’autre. Les chiffres du Baromètre LPI-SeLoger mettent en avant une progression toujours forte quoique légèrement freinée dans les 2e (Cordeliers, Bellecour) et 5e (Fourvière, Le Point du Jour) arrondissements. Le prix au mètre carré dans le 2e arrondissement de Lyon accuse 12,4 % de hausse annuelle. Il peut être utile de préciser que ce quartier commerçant, qui abrite de jolies rues piétonnes comme la place Bellecour (pour ne citer qu'elle !), offre un cadre de vie agréable et propose des appartements avec beaucoup de cachet. Dans le 5e lyonnais, centre historique de la ville par excellence que l'on connait aussi sous l’appellation de « Vieux Lyon », c'est, là encore, la hausse qui prévaut. Jugez plutôt, le prix au m² dans le 5e arrondissement de Lyon progresse de 12,9 % sur 1 an. De l’autre côté du spectre, le prix immobilier dans le 6e arrondissement de Lyon (Les Brotteaux, Cité Internationale) qui était déjà en baisse en août dernier (-2,3 % sur 1 an) poursuit sa descente avec - 3,1 % en septembre. Cela n’empêche pas ce véritable poumon lyonnais (par ailleurs très chic !) de demeurer l’un des trois arrondissements dans lequel les prix immobiliers sont les plus élevés : 6 467 €/m².

 Les prix immobiliers et leur évolution sur 1 an à Lyon

Arrondissements Prix/m² Évolution sur 1 an
1er 6 110 € + 5,6 %
2e 6 847 € + 12,4 %
3e 5 255 € + 4,1 %
4e 5 713 € + 4,7 %
5e 5 044 € + 12,9 %
6e 6 467 € - 3,1 %
7e 5 221 € + 5,1%
8e 4 348 € + 1,8 %
9e 4 322 € + 2,1 %

Source : Baromètre LPI-SeLoger - septembre 2021