Cholet : échappée belle pour le prix de l'immobilier !

19 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le marché choletais bat de nouveaux records avec une forte poussée des prix de son immobilier. À l’image de nombreuses villes moyennes de province, qui voient leur cote grimper, la cité des Mauges fait la course en tête avec pas moins de 18,9 % de hausse sur 1 an.

Image
La ville de Cholet
Les prix de vente explosent à Cholet ! ©Francois BOIZOT

Sommaire

Le prix de la pierre choletaise en pleine éclosion printanière

Nichée au Sud du Maine-et-Loire, à égale distance de Nantes et d’Angers (une heure de trajet), Cholet fait partie de ces villes moyennes qui ont le vent en poupe en matière de dynamisme immobilier. Profitant des mouvements d’une large frange de la population en quête d’un cadre de vie décloisonné depuis les vagues de confinement, le prix immobilier à Cholet augmente progressivement mais sûrement. Cette ascension a d'ailleurs connu une forte accélération avec un gain de + 18,9 % en avril. D'autres villes accusent une forte hausse du prix de leur immobilier ancien : Albi (+ 19,6 % sur 1 an), Bayonne (+ 18,8 %), Bourges (+ 19,7 %) ou encore Dunkerque (+ 18,4 %) pour ne citer qu'elles. En revanche, Michel Mouillart, le porte-parole du Baromètre LPI-SeLoger, constate que « dans le contexte d’une dégradation notable de la demande, une augmentation des prix de plus de 10 % ne se constate que dans 27 % des grandes villes ».

Le prix au mètre carré à Cholet (2 210 €) augmente de 18,9 % sur 1 an.

Cholet, fer de lance des marchés de report mainoligériens

Une explication au boom qu'enregistre le prix de l'immobilier angevin réside notamment de Nantes et d'Angers. Ces deux villes pourraient ainsi participer, par un effet de « ruissellement », à l’engouement pour la pierre choletaise. Par un effet cascadant, l'attractivité grandissante de Cholet serait dès lors portée par les vagues d’acheteurs qui délaissent les métropoles à la faveur de villes à taille (et à valeur) plus humaines. Échaudés par le prix de leur immobilier local, Nantais et Angevins de longue date ont choisi, à leur tour, de porter leur dévolu sur des secteurs plus abordables. La crise sanitaire et le déploiement du télétravail étant aussi passés par là, des marchés de report autres que les communes périphériques ont ainsi vu leur cote monter en flèche, rebattant les cartes des secteurs où il fait bon vivre et investir et où la demande n’a pas tardé, là encore, à s’emballer.

Des prix au m² bien plus accessibles qu'à Nantes et Angers !

Cholet fait partie de ces villes caractérisées par l'accessibilité du prix de leur immobilier. Selon les chiffres du baromètre LPI-SeLoger, pour devenir propriétaire à Cholet, comptez, en moyenne, 2 210 € dans l’ancien. En termes de prix, Cholet réalise ainsi le grand-écart avec la préfecture du Maine-et-Loire mais aussi avec la capitale ligérienne. En effet, toutes choses étant égales, par ailleurs, le prix au m² à Angers atteint, en moyenne, 3 567 €/m2. Quant au prix au mètre carré à Nantes, il culmine à 4 270 €/m2.  Nombre de candidats à l’achat en ont fait leur option pour gagner en surface ou, côté primo-accédants, franchir le pas de la propriété. L’éventail des prix (affichés, Ndlr), tous biens confondus dans l’ancien, présente ainsi un ticket d’entrée à 1 767 €/m2 dans le quartier Puy-Saint-Bonnet, au Sud-Ouest de la ville, et une fourchette haute à 2 128 €/m2 côté Tuilerie, plus central. Les prix des maisons avoisinent 2 150 €/m2 dans les quartiers Tuilerie et Bretagne, quand les plus accessibles s’affichent à moins de 1 900 €/m2 côté Lorraine, Libération, Leclerc et Puy-Saint-Bonnet. Mais les biens disponibles devenant mécaniquement plus rares à la vente in situ, les villes voisines commencent elles aussi à profiter de cet effet domino. 

Où acheter une maison à moins de 2 000 €/m² * près de Cholet ?

 

Ville Prix/m²
Nuaillé 1 675 €
La Tessouaille 1 689 €
Mortagne-sur-Sèvre 1 714 €
Trémentines 1 757 €
La Séguinière 1 815 €
Saint-Christophe)du-Bois 1 894 €

(*) prix affiché 

Sources : Baromètre LPI-SeLoger (pour les prix signés) / SeLoger (pour les prix affichés).

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !