Cholet : le marché immobilier se porte bien surtout pour les maisons avec 3 chambres !

Alors que le marché de l’immobilier choletais fait globalement preuve d’équilibre, la pression de la demande se renforce sur certains biens, comme les maisons avec trois chambres situées dans les secteurs les plus attrayants de celle que l’on surnomme la « Ville des Mouchoirs ».

Avis de tension sur le marché immobilier à Cholet

Immobilièrement parlant, à Cholet, l’offre et la demande s’équilibrent et les prix des logements restent abordables. Selon les données récoltées par SeLoger, le prix au m² à Cholet avoisine 1 645 €. Pour autant, la pression de la demande se faisant plus forte sur certains biens, la pierre choletaise coûte de plus en plus cher et les chiffres recueillis par SeLoger font état d’une hausse annuelle de 4 % du prix de l’immobilier ancien à Cholet. Plus attractive que jamais et bénéficiant d’un bassin d’emploi dynamique (basé à Cholet, Thales, l’un des plus grands groupes européens de technologie, recrute et envisage d’agrandir son site d’essais), celle que l’on surnomme parfois la « Ville des Mouchoirs » séduit les investisseurs. « Pour de la résidence principale, la demande est essentiellement locale » précise Ingrid Delbecque, mandataire immobilier indépendant IAD et spécialiste du marché choletais. « Mais on voit arriver de plus en plus d’investisseurs qui, échaudés par les prix des logements à Nantes ou encore à Angers, décident d'opter pour Cholet ».

cholet immobilier seloger

Une maison choletaise à partir de 150 000 €

Sans être en rupture de stock, force est tout de même de constater que dans certains secteurs de la ville (hyper-centre, Sacré-Cœur, République), la demande tend à dépasser l’offre disponible. « Pour un studio de 20 m² en plein centre-ville de Cholet, les prix vont démarrer aux alentours de 60 000 € » explique Ingrid Delbecque. « Mais dans le quartier des Mauges, il est possible de s’offrir un T3 pour 50 000-55 000 € ». Idéales pour une famille, ce sont les maisons avec trois chambres qui sont les plus prisées des acquéreurs. « Pour une maison de ville à rénover dans l’hyper-centre, il faut compter, au minimum, 150 000 € et si son prix est cohérent avec le marché, elle pourra partir en moins de trois mois ». Le contraste est d'ailleurs encore plus saisissant lorsque l’on sait qu’à Cholet, la vente de certains biens avait jusque là plutôt tendance à s’éterniser…

Bon à savoir

À Cholet, le prix de l'immobilier progresse de 4 % sur l'année (Source : SeLoger).

L’hyper-centre, Sacré-Cœur et République ont la cote !

Un triplé gagnant ! Tout en haut de la wish-list des candidats-acquéreurs figurent l’hyper-centre (« autour de la place Travot ») ainsi que les quartiers Sacré-Cœur et République. Rien d’étonnant, donc, à ce que dans ces secteurs ultra-prisés de la ville, les prix des logements se situent dans la fourchette haute du marché. « Sur Cholet, dans l’ancien, il faut compter 1 500-1 600 € du m² » explique Ingrid Delbecque, mandataire immobilier indépendant IAD. « Mais dans l’hyper-centre et dans les quartiers Sacré-Cœur et République, les prix au m² atteignent - voire dépassent - 1 800 € ». À l’inverse, faute de demande, d’autres secteurs de Cholet affichent des prix parmi les plus bas du marché. Il s’agit des quartiers de la Girardière et de la Choletière (pour les maisons), des Mauges et Jean Monnet (pour les appartements). « Bien que les prix y soient bas (de 1 200 à 1 300 € du m² pour une maison et même de 900 à 1 000 € du m² pour un appartement), les biens mettent du temps à se vendre ».

Le quartier des Mauges offre une bonne rentabilité

En termes de rentabilité locative, le quartier des Mauges mérite toutefois que l’on s’y attarde car les prix y sont abordables et la demande locative y est forte. En effet, à Cholet, sur le marché de la location, la concurrence fait rage et l'on compte parmi les étudiants qui cherchent à se loger (beaucoup !) plus d’appelés que d’élus. C'est pourquoi, à la rentrée, certains se retrouvent parfois sans logement.

palais de justice cholet
Le centre-ville de Cholet (ici, le Palais de Justice) est très prisé. ©krislizz

La Tessoualle, La Séguinière... Un marché de report attractif

Les prix des logements choletais attirent les jeunes acheteurs et les primo-accédants. Mais faute de trouver le bien de leur rêve ou, dans le cas des secundo-accédants, de disposer du budget suffisant pour acheter plus grand, les communes limitrophes de Cholet constituent un excellent deuxième choix. « De plus en plus de mes clients étendent leur recherche d’appartement ou de maison à la proche périphérie » constate Ingrid Delbecque. Des communes comme La Tessoualle, La Séguinière, Mortagne-sur-Sèvre ou encore Saint-Christophe-du-Bois captent ainsi de plus de plus de nouveaux arrivants. Mais si le prix de l’immobilier est légèrement moins élevé dans son marché de report qu’il ne l’est à Cholet, la hausse de la demande fait qu’il « tend à s’en rapprocher ».  

Combien devez-vous gagner pour acheter un appartement à Cholet ?

  • Prix du bien (hors frais de notaire et d'agence) : 232 189​​ € (Source : SeLoger) 
  • Montant total de l'acquisition (frais de notaire et d'agence inclus) : 265 832​​ €
  • Mensualité du crédit sur 20 ans : 1 353​​ € (au taux de 1,47 %)
  • Revenu minimal : environ 4 059 € par mois.

Combien ça coûte d'habiter autour de Cholet ?

Commune Prix au m2
Saint-Christophe-du-Bois 1 842 €
Mazières-en-Mauges 1 729 €
Nuaillé 1 518 €
Maulévrier 1 073 €
Le May-sur-Èvre 1 057 €