La hausse des prix ralentit mais reste vive à Orléans : + 10,1 % sur 1 an

22 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Comme dans la plupart des grandes villes, le prix des appartements orléanais poursuit sa hausse mais à un rythme moins soutenu qu’auparavant : l’augmentation annuelle est de 10,1 % en janvier, contre près de 11 % le mois précédent.

Image
Orléans fait partie des 31 % de grandes villes où la croissance des prix est à deux chiffres.
Orléans fait partie des 31 % de grandes villes où la croissance des prix est à deux chiffres. © RossHelen

Sommaire

Orléans n’échappe pas au ralentissement de la hausse des prix

En France, la hausse des prix signés des appartements anciens continue, mais à un rythme moins rapide qu’auparavant. Sur les 3 derniers mois, les prix n'augmentent que de 0,4 %, en moyenne, sur l’ensemble de l’Hexagone. Un ralentissement qui se confirme mois après mois depuis l’été dernier. Les grandes villes sont particulièrement touchées par ce phénomène et Orléans n’y échappe pas. Néanmoins, la cité johannique s’en sort bien mieux que la plupart des grandes villes, avec une augmentation annuelle à deux chiffres. Sur les 12 derniers mois, le prix au mètre carré à Orléans progresse de 10,1 %. Un rythme de croissance bien plus élevé qu’à Lyon ou encore qu'à Bordeaux, où les prix augmentent respectivement de 1,6 % et de 1 % sur l’année écoulée. Toutefois, l’augmentation constatée à Orléans est inférieure à celle du mois précédent : le baromètre LPI-SeLoger avait alors noté une hausse de 10,9 % dans l’ancienne capitale du Royaume de France.

Image
Chiffres clés de l'immobilier à Orléans.
Les chiffres clés de l'immobilier à Orléans. © SeLoger

À Orléans, le prix immobilier atteint 2 704 €/m²

Aujourd’hui, selon le baromètre LPI-SeLoger, il faut compter 2 704 €/m² pour acquérir un logement dans la préfecture du Loiret. Au niveau de la région Centre-Val de Loire, dont elle est la capitale, Orléans se situe donc entre Bourges (1 741 €/m²) et Tours (3 243 €/m²), qui connaissent des rythmes de croissance à faire pâlir la plupart des métropoles françaises : + 15,5 % dans la ville berrichonne et + 17,5 % dans la capitale tourangelle. Cependant, ces villes du centre de l’Hexagone ne sont pas les seules à profiter d’une hausse aussi rapide de leurs prix de vente. En effet, parmi les villes de plus de 50 000 habitants, 11 % voient leurs prix immobiliers progresser de plus de 15 % sur 12 mois. En ne considérant que les villes de plus de 100 000 habitants, Tours est la seconde ville où les prix augmentent le plus, après Angers, où la hausse annuelle atteint 17,4 %.

Sur 1 an, les prix augmentent de plus de 10 % dans 31 % de villes de plus de 50 000 habitants.

Top 5 des villes les moins chères à l'achat autour d'Orléans

Ville Prix/m²
1. Saint-Jean-de-la-Ruelle 1 886 €
2. Saint-Jean-de-Braye 2 048 €
3. Fleury-les-Aubrais 2 102 €
4. Saran 2 191 €
5. Saint-Jean-le-Blanc 2 308 €

Source : SeLoger

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !