L'attractivité d'Angers booste le prix de son immobilier : + 18,1 % sur 1 an !

17 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Sur les 12 derniers mois, la hausse du prix de l'immobilier angevin est vertigineuse, avec un gain de 18,1 %. Depuis janvier 2015, les prix ont augmenté de 62 % ! Pas de doute, la capitale de l’Anjou est l’une des villes françaises où le coût du logement progresse le plus.

Image
Angers fait partie des villes les plus attractives de France.
Angers fait partie des villes les plus attractives de France. © Musat

Sommaire

Les prix des logements passent la surmultipliée à Angers !

Ville verte et dynamique, Angers séduit de plus en plus d’acquéreurs souhaitant quitter les grandes métropoles pour bénéficier d’une meilleure qualité de vie tout en ayant accès à toutes les commodités urbaines. Cette attractivité proprement exponentielle de la préfecture du Maine-et-Loire n'est toutefois pas sans impacter son marché immobilier, tant en termes de tension (une demande qui explose mais des biens qui se raréfient) que de prix de vente. La preuve en est que sur les 12 derniers mois, la capitale historique de l’Anjou fait partie des grandes villes françaises où les prix de vente progressent le plus. En moyenne, le prix au m² à Angers accuse 18,1 % de hausse annuelle, pour atteindre désormais 3 417 €. L’Athènes de l’Ouest n’est pas la seule ville de Province à connaître une hausse vertigineuse des prix de vente. Et toutes choses étant égales par ailleurs, si l'on compare les prix angevins actuels à ceux que le Baromètre LPI-SeLoger avaient relevés en 2015, à la même période de l'année (soit 2 105 €/m²), la hausse atteint 62 % ! 

Selon le baromètre LPI-SeLoger, la hausse des prix de vente des appartements anciens a dépassé 10 % dans 32 % des villes de plus de 50 000 habitants en 2021 et une dizaine de villes moyennes ont connu des augmentations d’au moins 15 %. Comme à Angers, les prix ont aussi augmenté de plus de 18 % à Laval, Beauvais, Montauban ou encore Vannes.

Image
Les chiffres clés du marché angevin en janvier 2022.
Les chiffres clés à Angers. © SeLoger

Angers profite à plein du boom du télétravail

La hausse des prix que l'on constate sur le marché immobilier de la Capitale de l'Anjou est en grande partie due à la crise sanitaire, au développement du télétravail et au resserrement des conditions d’emprunt. Depuis la fin du premier confinement, de nombreux Français ayant la possibilité de télétravailler ont décidé de quitter les grandes métropoles pour concrétiser leur projet d’achat dans des villes moyennes où les prix de vente sont plus accessibles. En effet, même s’ils augmentent de plus de 18 % sur les 12 derniers mois, les prix de vente angevins demeurent accessibles par rapport aux prix constatés dans la plupart des grandes métropoles françaises.

A titre de comparaison, pour acheter un appartement ancien à Paris et à Lyon, ils faut compter, respectivement, 11 483 €/m² et 5 525 €/m². Les prix signés des appartements angevins sont aussi moins élevés que dans d’autres grandes villes de l’Ouest, comme La Rochelle (4 634 €/m²), Nantes (4 253 €/m²) ou encore Rennes (3 989 €/m²).

Les prix au m² autour d'Angers

Commune Prix au m²
Trélazé 2 500 €
Cantenay-Épinard 2 518 €
Sainte-Gemmes-sur-Loire 2 670 €
Saint-Bathélemy-d'Anjou 2 697 €
Écouflant 2 713 €
Beaucouzé 2 756 €
Les-Ponts-de-Cé 2 814 €
Bouchemaine 2 920 €

En France, le prix moyen dans l'ancien est de 3 385 €/m².

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !