Rechercher un article

Le prix immobilier augmente deux fois plus vite à Lyon et Paris qu’à Marseille !

Le prix immobilier augmente deux fois plus vite à Lyon et Paris qu’à Marseille !

En termes de rythme de progression de leurs prix immobiliers, les trois plus grandes villes de France affichent des résultats contrastés. À l’image de Lyon et de Paris où, sur 1 an, les prix des logements augmentent presque deux fois plus rapidement qu’à Marseille.

À Lyon, le prix du m² enregistre 7,1 % sur 1 an : 5 029 €

Alors que la plupart des grandes villes accusent un ralentissement du rythme de progression du prix de leurs logements anciens, à Lyon, c’est la hausse qui prévaut !  Jugez plutôt, le prix du m² à Lyon augmente de 7,1 % sur les douze derniers mois, pour atteindre 5 029 €. Il est d’ailleurs à noter que, comme le fait remarquer Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, on assiste actuellement à « un déplacement de la demande sur Villeurbanne où les prix augmentent de 9,8 % sur 1 an ». Intra-muros, la hausse est particulièrement marquée avec des prix au mètre carré dans le 4e arrondissement de Lyon, (La Croix-Rousse, Gros Caillou) qui gagnent 14,7 points en un an. Suivent les 5e (Fourvière, Vieux Lyon) et 6e (Cité Internationale, Bellecombe) lyonnais avec 13,1 % et 10,4 % de hausses respectives.

Les 5 arrondissements lyonnais où les prix augmentent le plus

Arr. Hausse sur 1 an
4e + 14,7 %
5e + 13,1 %
6e + 10,4 %
8e + 8,6 %
7e + 8,4 %
Bon à savoir

À Lyon, un T3 coûte environ 360 641 €. (Source : SeLoger)

+ 6,2 % sur 1 an sur le prix immobilier à Paris : 10 887 €/m²

Depuis le début de l’année, les prix des logements ralentissent dans la capitale. Sur les douze derniers mois, la cote de l’immobilier à Paris progresse tout de même encore de 6,2 % pour se stabiliser aux alentours de 10 887 € du m² et ce sont 100 % des arrondissements qui voient le prix de l’immobilier progresser sur les douze derniers mois. Avec des hausses qui vont de 0,7 % dans le 9e (Grands Boulevards, place de l’Opéra) arrondissement de Paris à 9,9 % dans le 20e (Père Lachaise, Ménilmontant) en passant par 4,3 % dans le 13e (Maison-Blanche, Salpêtrière) et 7,6 % dans le 2e  (Sentier, Bourse).

Les 5 arrondissements parisiens où les prix progressent le plus

Arr. Hausse sur 1 an
20e + 9,9 %
8e + 9,3 %
1er + 9,1 %
14e + 8,9 %
11e + 8,4 %
Bon à savoir

À Paris, comptez 815 446 € pour un T3 (Source : SeLoger)

À Marseille, le prix immobilier ne gagne 3,7 % en 1 an : 3 081 €/m²

Les chiffres qu’a rassemblés le baromètre LPI-SeLoger indiquent que sur les douze derniers mois, les prix des logements progressent presque deux fois moins vite à Marseille (+ 3,7 %) qu’à Lyon (+ 7,1 %). Dans le Cité Phocéenne, comptez, en moyenne, 3 081 € du m² dans l’ancien. À la lecture des données collectées par le baromètre LPI-SeLoger, il apparait également que la hausse (sur 1 an) du prix de l’immobilier dépasse 10 % dans pas moins de trois arrondissements : le 1er marseillais (+ 10,4 % / 2 765 € du m²), le 12e arrondissement (+ 11 ,8 % / 3 184 €) et le 14e (+ 11,3 % / 2 195 €). En revanche, quatre arrondissements accusent un recul du prix de leurs logements, celui-ci oscillant entre - 4,8 % dans le 15e (Les Borels, la Delorme) phocéen et - 2,3 % dans le 9e (Les Baumettes, Sainte-Marguerite) arrondissement.

Les 5 arrondissements phocéens où les prix augmentent le plus

Arr. Hausse sur 1 an
12e + 11,8 %
14e + 11,3 %
1er + 10,4 %
7e + 9,5 %
11e + 7,1 %
Bon à savoir

À Marseille, le prix d’un T3 est de 198 990 € (Source : SeLoger). 

Plus de conseils :