À Tours, les prix immobiliers explosent et ce n'est pas près de s'arrêter !

18 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Si la tendance est au ralentissement de la hausse des prix dans de nombreuses grandes villes françaises, Tours suit une toute autre voie. Dans la capitale tourangelle, la hausse s’accélère avec un bond de 17,5 % sur les 12 derniers mois.

Image
Place Plumereau à Tours.
A Tours, la hausse des prix semble loin d’être terminée. © Faabi

Sommaire

Le prix immobilier à Tours : + 17,5 % sur 1 an !

Si la hausse des prix signés des appartements anciens se poursuit dans l’Hexagone, le rythme de croissance semble toutefois plus lent que par le passé, surtout dans les grandes villes. C’est notamment le cas à Lyon ou encore à Bordeaux, qui ne connaissent plus que de faibles augmentations, de respectivement 1,6 % et 1 % sur les 12 derniers mois. Néanmoins, nous pouvons constater quelques exceptions. Parmi elles, Tours se démarque particulièrement, avec une croissance des prix de vente sensiblement à contre-courant. Sur 1 an, les prix signés des appartements anciens augmentent de 17,5 % et le rythme s’accélère même depuis l’été. Et selon les données qu'a recueillies la Baromètre LPI-SeLoger, le prix au mètre carré à Tours se porte à 3 243 €. Il faut dire qu’avec son patrimoine architectural et culturel exceptionnel, son dynamisme économique, sa position centrale, sa gare TGV et son aéroport, la métropole tourangelle a de quoi séduire les acquéreurs de tous les horizons.

Image
Les chiffres clés du marché de Tours en février 2022.
À Tours, la hausse des prix se poursuit à un rythme rapide. © SeLoger

Tours est la grande ville la plus chère du Val de Loire

Dans la région Centre-Val de Loire, Tours se démarque par ses prix de vente (3 243 €/m²) qui sont plus élevés que la moyenne. L'immobilier tourangeau affiche ainsi un prix supérieur à celui constaté à Bourges, dans le Cher, où le prix moyen signé se limite à 1 741 €/m², au terme d'une hausse de 15,4 % sur les 12 derniers mois.

Le prix immobilier relevé dans celle que l'on surnomme la « Cité Blanche et Bleue » est également supérieur au prix moyen constaté à Orléans, dans le Loiret, lequel s’élève à 2 704 €/m². Là aussi, les prix des logements dans l'ancien accusent une forte croissance (+ 10,1 % sur 1 an), mais contrairement à Tours, la poursuite de la hausse y semble incertaine. Enfin, c’est également le cas dans d’autres métropoles hexagonales comme Grenoble, où les prix continuent d’augmenter (+ 11,5 % sur 1 an) mais à un rythme moins soutenu qu’auparavant. Pour preuve, le Baromètre LPI-SeLoger de février faisait état d'une hausse de 12,6 % dans la préfecture iséroise.

Où acheter pour moins de 2 500 €/m² dans les environs de Tours ?

Villes Prix/m²
Saint-Pierre-des-Corps 2 279 €
Joué-les-Tours 2 311 €
Mettray 2 461€
Parçay-Meslay 2 500 €

Source : SeLoger

Les prix des appartements anciens augmentent sur un an dans toutes les villes de plus de 100 000 habitants.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !