Rechercher un article

Location : les loyers sont 3 fois plus élevés à Paris qu'en province

Location : les loyers sont 3 fois plus élevés à Paris qu'en province

En France, le loyer moyen a augmenté de 2 € au cours des 12 derniers mois, pour atteindre 633 €. Cependant, nous pouvons constater de grandes disparités : entre la capitale et la province, les loyers varient du simple au triple.

À Paris, les loyers sont 3 fois plus élevés qu’en province

En 2018, la surface moyenne des logements loués en France était de 46 m² et il fallait dépenser 633 € par mois charges comprises pour se loger : c’est 2 € de plus qu’en 2017. Ramené au mètre carré, le loyer moyen est de 13,91 € et augmente modestement de 0,36 % par rapport à l’année dernière, selon l’Observatoire de l’offre et de la demande locatives, réalisé LocService.fr. Cependant, ces chiffres cachent de fortes disparités. Ainsi, par rapport à la province, l’Île-de-France est quasiment 2 fois plus chère et Paris est même 3 fois plus chère. Dans la capitale, on constate une augmentation sensible des loyers par rapport à 2017 (+ 3,13 %), avec un montant de 35,13 € au m². Mais si les loyers ont flambé à Paris, c’est à Bordeaux que l’on observe la hausse la plus spectaculaire (+ 6,77 %). Cette hausse résulte surtout de la pénurie de logements qui s’aggrave. Parmi les autres villes ayant fortement augmenté (de + 3 % à + 5 %) se trouvent Brest, Metz, Poitiers et Saint-Etienne, mais ces villes était peu chères à la base. À l’inverse, Tours et Avignon connaissent les plus fortes baisses, respectivement - 1,36 % et - 1,75 %.

Top 5 des villes où les loyers ont le plus augmenté en 2018

Villes Loyers moyens Hausses constatées
Bordeaux 669 € + 6,77 %
Brest 449 € + 5,27 %
Metz 542 € + 4,46 %
Strasbourg 622 € + 3,09 %
Poitiers 432 € + 3,04 %

Les studios et T1 représentent 32 % des locations

Les appartements d’une pièce (studios et T1) restent les biens les plus loués avec près d’un tiers (32 %) des locations réalisées en 2018. Ils sont suivis par les 2 pièces, qui représentent 27 % du marché. Les grands appartements (2 chambres ou plus) sont également recherchés, notamment pour la colocation, et représentent 24 % des locations. De son côté, le marché des maisons se stabilise à 9 % des logements loués. Enfin, les chambres représentent 8 % des locations. En outre, plébiscités par les étudiants et les jeunes actifs, les logements meublés représentent 37 % des locations. Concernant les loyers, nous constatons que les chambres se louent 411 € pour une surface de 14 m² et les logements d’une pièce se louent 501 € pour 25 m². Pour les appartements T2, la surface constatée est de 43 m² pour un loyer moyen de 647 €. Un T3 de 64 m² se loue 770 € et les 4 pièces se louent 880 €. Les maisons se louent 826 €, allant en moyenne de 647 € pour les plus petites jusqu’à 939 € pour les plus grandes.

Bien plus loués 2018
En France, 37 % des logements sont loués meublés. © LocService.fr

Que peut-on louer avec le loyer moyen de 633 € en France ?

En France, tous les locataires ne sont pas logés à la même enseigne. En prenant en compte le loyer moyen de 633 €, un locataire peut se loger dans un appartement de 66 m² avec 2 chambres à Rennes, alors qu’à Paris, il doit se contenter d’un studio de 14 m². À l’exception de Lyon, les autres métropoles régionales permettent en général de louer un appartement T2 avec une chambre pour une surface comprise entre 38 et 46 m², selon les villes. Des chiffres qui font écho à l’étude réalisée par SeLoger et LIEPP/Sciences Po, qui s’est intéressée à la surface pouvant être louée avec un loyer de 500 €. Cette étude nous apprend notamment que, pour cette somme, il n’est possible de s’offrir que 20 m² au grand maximum à Paris. Dans les zones les plus touristiques de la côte d’Azur, cette somme permet rarement de louer plus de 30 m². En revanche, avec 500 €, il est possible de louer de grands espaces dans le Cantal, l’Indre, la Nièvre ou encore la Haute-Garonne. À Aurillac, à Nevers ou encore à Muret, 500 € de loyer mensuel permettront d’accéder à des biens jusqu’à 75 m².

Profil Locataires 2018
30 % des locataires sont des couples, avec un budget de 887 € mensuels. © LocService.fr

30 % de l’activité locative est concentrée sur 7 départements

On constate que les départements dans lesquels les locations ont été les plus nombreuses en 2018 sont les Bouches-du-Rhône (6,13 %), le Nord (4,90 %), Paris (4,32 %), l’Hérault (3,93 %), les Alpes-Maritimes (3,82 %), la Haute-Garonne (3,63 %) et le Rhône (3,27 %). À eux seuls, ces 7 départements concentrent 30 % de l’activité locative française. Il est intéressant de noter également que l’Île-de-France représente à elle seule 18,8 % des locations réalisées en 2018 (et 33 % des recherches) et que plus de la moitié (51,46 %) de l’activité est concentrée sur seulement 16 départements. En ce qui concerne le profil des locataires, nous pouvons constater que 30 % sont des couples ayant un budget moyen de 887 € charges comprises pour se loger. Les femmes seules représentent 40 % des personnes en recherche et ont un budget moyen de 653 €. Les hommes seuls (30 %) disposent d’un budget moyen de 641 €. Plus globalement, le budget moyen de l’ensemble des locataires s’établit à 719 €, soit 86 € de plus que le loyer moyen. De leur côté, les étudiants représentent toujours environ un tiers (32 %) des candidats locataires.

Top Villes Tension Locative
Bordeaux est la ville la plus tendue de France avec 6,4 demandes pour 1 offre. © LocService.fr

Les demandes des locataires sont en forte hausse et se répartissent à 48 % pour les appartements, 39 % pour les petits logements et 13 % pour les maisons. Sans oublier la colocation, qui représente 8 % des demandes »

Richard Horbette, fondateur de LocService.fr.