Rechercher un article

Qui sont les primo-accédants ?

Qui sont les primo-accédants ?

Une étude du réseau Guy Hoquet permet de mettre en avant le retour des primo-accédants sur le marché immobilier. Par ailleurs, ils sont 61 % à bénéficier d'aides au logement.

Qui sont les primo-accédants ?

Les primo-accédants ont fait leur retour sur le marché immobilier. D’après cette étude, les taux d’intérêt historiquement bas et des prix globalement à la baisse sont les causes principales de ce retour progressif. Avec l'institut CSA, le réseau Guy Hoquet ont décidé de dresser le portrait-robot de ces ménages achetant pour la première fois un bien immobilier.

Des primo-accédants âgés de 25 à 34 ans

L’acte d’achat représente avant tout un projet de couple. Seuls 20 % des célibataires franchissent cette étape. Par ailleurs, leur niveau de revenus est assez élevé. En effet, 46 % déclarent toucher plus de 3 000 € mensuels.

Pour réaliser leur premier achat, les jeunes ménages souhaitent, dans la majorité des cas (63 %), une maison individuelle déjà construite. Pour finaliser leur projet, ils sont souvent prêts à des compromis, notamment en s’éloignant des grandes villes : une transaction sur deux se réalise dans les villes de moins de 20 000 habitants.

Chiffre clé

Une grande partie des primo-accédants (28 %) fait le choix de s’installer dans des communes rurales.

Un budget moyen de 164 000 € pour réaliser leur premier achat

Le budget moyen varie sensiblement en fonction des régions. En Ile-de-France, par exemple, les jeunes disposent d'une enveloppe atteignant les 223 000 € (incluant les frais d'agence et de notaire), contre 164 000€ au niveau national.

D’autre part, 68 % des primo-accédants possèdent un apport personnel : ce sont majoritairement des cadres, en couple et sans enfant, qui, grâce à un niveau de vie élevé, ont réussi à épargner 31 000 € en moyenne. A noter également que 33 % ont pu profiter d’aides de leur famille.

61 % des ménages bénéficient d’aides au logement

Décrocher un prêt immobilier représente le passage incontournable pour une grande majorité (87 %) des personnes interrogées. Cette démarche s'est montrée globalement moins compliquée que prévue, notamment pour les ménages réalisant un achat entre particuliers et qui disposent d'un budget de moins de 100 000 €.

Pour finaliser le financement de leur achat, 61% ont bénéficié d’aides au logement. Ce sont principalement des personnes aux revenus modestes avec enfants. Parmi les différentes aides, le prêt à taux zéro (PTZ) arrive en première position avec une aide moyenne de 21 000 €.

Nous pouvons noter que 9 primo-accédants sur 10 ont concrétisé leur achat moins d’un an après avoir engagé les premières démarches. Enfin, dans la recherche de l'appartement de leurs rêves, l'agent immobilier est perçu comme l'un des meilleurs conseillers, tout comme les parents et le banquier.

Les points clés à retenir

  • Les primo-accédants sont en moyenne âgés de 25 à 34 ans.
  • Leur budget moyen est de 164 000 € au niveau national, contre 223 000 € en Ile-de-France.
  • Le PTZ (prêt à taux zéro) est la principale aide dont bénéficient les primo-accédants.