Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Pays du Mont-Blanc : « Les investisseurs misent sur Chamonix et Megève »

Pays du Mont-Blanc : « Les investisseurs misent sur Chamonix et Megève »

Mondialement réputé pour la splendeur de ses paysages et la qualité de ses stations de ski, le pays du Mont-Blanc continue à affirmer son attractivité auprès des acquéreurs locaux et étrangers. Directeur des ventes chez Mont Blanc Immobilier, Sébastien Dumez connaît parfaitement le marché de cette région de montagne.

Pays du Mont-Blanc : « Les investisseurs misent sur Chamonix et Megève »

Quels sont les principaux atouts du pays du Mont-Blanc ?

Ce secteur dispose d’un fort potentiel touristique du fait de la diversité des loisirs de montagne proposés tout au long de l’année. Les sports d’hiver sont relayés hors saison par le thermalisme et de nombreuses activités de plein air comme la randonnée pédestre, en VTT ou en chiens de traîneau, la luge d’été ou le parapente. Zone frontalière avec la Suisse et l’Italie, la région est attractive tant pour les acheteurs locaux que pour la clientèle internationale. La vallée de Chamonix est un territoire économique actif et un bassin d’emploi important, parfaitement desservi par un réseau de transport, routier, ferroviaire et aérien. En sus de ces multiples atouts, les superbes panoramas sur le massif du Mont-Blanc contribuent à attirer des acquéreurs étrangers. Majoritairement anglais, italiens ou belges, les clients internationaux sont aussi asiatiques, américains ou en provenance des pays de l’Est.

Quels sont les ordres de prix pour l’achat d’une maison avec extérieur ?

Les écarts sont importants en fonction de la localisation. Dans la plaine, à Sallanches, le prix moyen d’une maison à rafraîchir s’établit aux alentours de 250 000 €. Le même type de bien plus moderne ou entièrement rénové se vend dans une fourchette de 400 000 à 500 000 €. Dès lors que l’on se déplace dans les stations prestigieuses et renommées de Chamonix ou Megève, il faut envisager un doublement de ce budget pour des prestations comparables. Les prix peuvent bien entendu s’élever bien au-delà de ces montants pour des chalets disposant d’équipements de haut standing et d’un environnement exceptionnel.

« On observe plutôt une stabilité des prix, autant en résidences principales que secondaires »

Sébastien Dumez, directeur des ventes chez Mont-Blanc Immobilier

Retrouve-t-on les mêmes écarts pour les appartements d’un secteur à l’autre ?

En plaine, il est possible d’acquérir un appartement de type T3 à partir de 74 000 €. Si l’on monte en gamme dans ce même secteur, le prix moyen d’un appartement de 80 m² dans un environnement de qualité s’estime aux alentours de 3 500 €/m². À Chamonix, le budget nécessaire pour l’acquisition d’un deux-pièces peut se chiffrer à partir de 185 000 €, avec une fourchette des prix en station de 3 000 à 14 000 €/m².

Ndrl : Le prix immobilier à Chamonix est de 7 800 €/m²

Quelles sont les perspectives du marché immobilier pour 2020 dans votre secteur ? Observez-vous de nouvelles tendances ?

L’ensemble de nos agences du pays du Mont-Blanc a réalisé 400 ventes au cours de l’année 2019. Aujourd’hui, nous observons une constance des demandes, tant pour les résidences principales que secondaires. L’essor accru du télétravail semble par ailleurs attirer davantage de citadins des métropoles de Paris, Lyon ou Marseille qui souhaitent s’installer dans la région. La faible remontée des taux d’emprunt ainsi que le durcissement des conditions d’obtention risquent cependant d’avoir un léger impact sur le marché. Dans tous les cas, nous proposons à nos clients l’intervention d’un courtier ou d’une banque pour accompagner leur projet. Nous axons principalement notre travail sur le développement de la communication et des services, quelle que soit la demande des vendeurs et des investisseurs.

Sébastien Dumez © SeLoger
Sébastien Dumez - Directeur des ventes chez Mont-Blanc Immobilier
Mont-Blanc Immobilier, 54 Route de Saint-Gervais, 74170 Les Contamines-Montjoie