Rechercher un article

8 conseils pour bien acheter votre habitation

8 conseils pour bien acheter votre habitation

Fini les loyers à fonds perdus, terminé les discussions enflammées avec votre bailleur… Cette fois, c’est décidé, vous allez passer du statut de locataire à celui de propriétaire. Découvrez les pistes à suivre pour réussir votre achat.

8 conseils pour bien acheter votre habitation

1- Evaluez vos besoins en surface et en environnement

Appartement pour célibataire, jeune couple ou possibilité de modifier la configuration pour accueillir un enfant ? Faut-il investir dans une surface plus petite mais mieux située ? Appartement classique, duplex avec terrasse ou en rez-de-jardin ? Proximité des transports en commun ou recherche d’un parking sous l’immeuble ou à proximité ? Environnement branché ou petite rue calme ? A toutes ces questions, il n’y a pas de bonnes réponses. En fonction de votre situation et de vos besoins, il vous faut estimer vos projets avec précision.

Conseils Seloger

Vos désirs sont nombreux. Encore faut-il que votre budget suive… Ce qui va vous obliger à hiérarchiser vos priorités. Faites une liste à cocher avec d’un côté l’indispensable, de l’autre le « plus ».

2 - Lancez rapidement votre recherche

Vos besoins étant maintenant bien définis, consultez les annonces des professionnels sur Internet. Créer des alertes et des « push ». Cela permet de débroussailler votre recherche selon des critères de surface, de localisation et de prix. Vous pouvez ainsi, dans un quartier donné, voir l’offre existante et comparer les prix. LaCoteImmo.com vous donne des indications de prix de l’immobilier.

3 - Découvrez le quartier avant de contacter un agent immobilier

Vous avez repéré un bien ? Avant même de prendre rendez-vous avec un agent immobilier, allez voir où il est situé. Prenez les transports en commun ou autres pour évaluer votre temps de déplacement par rapport à votre travail ou de vos enfants par rapport à l’école. Regardez l’attrait du secteur (cinémas, écoles, magasins, etc.). Passez dans le quartier à différentes heures pour juger de son animation, de son calme ou de ses nuisances sonores.

4 - Inscrivez-vous dans plusieurs agences immobilière

Un bien mis en vente en mandat simple est dans plusieurs agences. Celui qui est en mandat exclusif n’est que dans une seule. Par ailleurs, en multipliant les contacts, vous multipliez les questions, vous les affinez, vous maîtrisez mieux le vocabulaire immobilier. Enfin, les agences connaissent leur fichier et savent qu’elles peuvent rentrer prochainement un bien dont elles n’ont pas encore la vente mais qui pourraient vous convenir.

5 - Visitez le plus possible de logement

C’est en visitant le plus de biens et en pouvant comparer que vous pouvez vous rendre compte des atouts ou des points faibles des biens proposés. Il est aussi vivement conseillé de visiter à plusieurs.

Bon à savoir

N’oubliez pas de visiter les parties communes, couloirs et caves. Demandez à vous faire communiquer les trois derniers procès-verbaux d’assemblée générale pour voir les travaux réalisés récemment, ceux à venir et votés. Renseignez-vous aussi sur le montant des charges de copropriété.

6- Un bien vous intéresse ? Visitez-le plusieurs fois

Dès l’instant où votre choix s’arrête sur deux ou trois biens, vous allez les revisiter plusieurs fois et de préférence à divers moments de la journée pour juger de la lumière, du bruit, etc. N’hésitez pas à reposer les mêmes questions, à vous faire expliquer des termes parfois obscurs pour des non-professionnels, à demander le carnet d’entretien de l’immeuble, à vous procurer les diagnostics obligatoires relatifs à l’immeuble et à votre futur logement.

7 - Rénovation… Demandez l’aide d’un professionnel

En cas de gros travaux à prévoir ou d’achat atypique comme un loft ou un atelier d’artiste, faites-vous accompagner au mieux d’un artisan ou d’un architecte, au pire d’un ami qui s’y connaît en travaux. L’œil du professionnel est indispensable pour évaluer la potentialité du bien mais aussi pour donner une idée du montant des travaux. Cela vous évitera bien des surprises.

8 - Faites une offre au juste prix

Vous avez jeté votre dévolu sur un appartement mais vous tiquez un peu sur le prix. Si le bien est à vendre depuis longtemps, l’agent immobilier vous sentant très motivé, va faire entendre raison au vendeur pour qu’il fasse un geste. D’où l’importance de l’agence qui va faire le relai entre l’acheteur et le vendeur.

Bon à savoir

Signature de l’avant-contrat : 7 jours pour se rétracter

Promesse de vente ou compromis, vous signez l’avant-contrat sous conditions suspensives d’obtention du crédit, de permis de construire ou de demande préalable de travaux… Cet avant-contrat précise aussi le montant de la commission de l’agence, la provision pour droits de mutation et frais notariés. Vous disposez d’un délai de 7 jours au lendemain de la signature de l’avant-contrat pour vous rétracter en cas de doute, sans avoir à vous justifier.