Faut-il un apport personnel pour acheter son logement ?

Blandine Rochelle
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La majorité des acheteurs ont besoin de contracter un crédit auprès de leur banque pour financer l’acquisition de leur bien immobilier. Comment envisager son projet d’achat dans les meilleures conditions ? L’apport personnel est-il indispensable ?

Image
Faut-il un apport personnel pour acheter son logement ?
Les échéances de remboursement ne peuvent pas dépasser 33 % de vos revenus. © mapo85
Sommaire

Présenter un apport personnel : un atout indéniable pour emprunter

Lorsque vous avez le projet d’acquérir un bien immobilier, votre banque vous reçoit dans l’objectif d’étudier la faisabilité du projet. Celle-ci va notamment vous demander si vous disposez d’une somme d’argent qui pourrait constituer un apport personnel pour financer votre achat. La présence d’un apport est un paramètre important, car bien avant de rentrer dans des considérations mathématiques, elle démontre simplement à la banque votre capacité à épargner, et donc, à gérer convenablement votre budget. Cela renvoie un signal positif, car votre effort d’épargne indique à la banque que vous serez en mesure d’absorber le surcoût entre votre loyer actuel et les futures mensualités de remboursement de l’emprunt. En outre, si la valeur de votre bien baisse dans le temps, vous aurez la capacité de l’encaisser.

Bon à savoir

Votre apport personnel peut provenir de vos économies propres (un plan d’épargne logement, un livret A…), mais également d’un héritage ou d’une donation. Vous pouvez également obtenir cette somme à l’aide du déblocage de la participation de votre employeur (qui peut se faire de façon anticipée si vous acquerrez votre résidence principale), mais il peut également s'agir d’un prêt à taux 0 %, d’un prêt accordé par la CAF ou encore d’un prêt local, régional ou départemental.

Le montant de votre apport est également un paramètre important

L’apport n’est pas le seul critère quasi-incontournable lors du montage financier : son montant détermine également les bonnes conditions de l’emprunt. Bien qu’il ne s’agisse pas du seul paramètre à prendre en compte, il est évident que plus votre apport sera important proportionnellement à la somme que vous souhaitez emprunter, et plus le coût du prêt sera moindre, puisque le financement par la banque sera réduit. De plus, il s’agit de ne pas oublier que le taux du crédit n’est pas le même si vous apportez une somme conséquente ou réduite. En effet, une part de ce taux sert à couvrir le risque d’impayé : plus votre apport sera important, et plus le taux sera réduit, car la banque estimera que le risque d’impayé est moindre.

Chiffre clés

L'apport idéal est de 10 % du coût total d’acquisition. Ce coût total d’acquisition englobe le prix d’achat du bien, auquel viennent s’ajouter les frais de négociation, les frais de notaire et les frais de garantie financière (la caution d’un organisme ou une garantie hypotécaire).

Acheter sans apport est une opération délicate mais pas impossible

Si vous désirez acquérir votre résidence principale et que vous ne bénéficiez d’aucun apport personnel, sachez que la banque va passer votre situation au peigne fin dans l'objectif de s’assurer que vous disposez d’un salaire confortable et d’un « reste à vivre » suffisant. Si le taux d’endettement des ménages n’est pas réglementé, les banques ne prendront généralement pas le risque de vous laisser vous endetter au-delà de 33% de vos revenus. Votre « reste à vivre » ne sera évidemment pas le même d’un salaire à l’autre, et vous devez garder à l’esprit que la banque analysera votre situation de façon très précise, en essayant d’anticiper les éléments qui pourrait venir amoindrir ce « reste à vivre » dans le futur. Quoiqu’il en soit, préparez votre projet en partant du principe que les échéances de remboursement qui pourront éventuellement vous être accordées seront au maximum de 33 % de vos revenus.

Conseil SeLoger

Si vous avez du mal à épargner chaque mois, prenez rendez-vous avec votre conseiller financier qui vous proposera certainement des produits bancaires adaptés vous permettant de vous constituer une épargne au rythme qui vous convient.

La rédaction vous conseille :

Vous avez un projet d'achat immobilier ?
Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
A la une !
Image
Le leasing immobilier vous permet d'acquérir votre logement progressivement tout en vous constituant une épargne. © SolStock - Getty images
Acheter
Le leasing immobilier, également connu sous le nom de location-accession, est une solution de financement innovante permettant d’acquérir un bien immobilier de manière progressive. Dans un contexte où...
Image
Faire construire, c’est être certain d’avoir une maison sur mesure… mais aussi de ne pas bénéficier du PTZ. © aanton - Getty Images
Acheter
Quand on a pour projet de vivre dans une maison, un choix s’offre à nous : acheter un bien existant ou faire construire. Entre le confort du neuf et le charme de l’ancien, le choix peut s'avérer...
Image
Evaluez réellement les risques en cas de procédure au sein de la copropriété : toutes les procédures ne se valent pas. © LaylaBird - Getty images
Acheter
Lorsque l'on souhaite acheter un logement en copropriété, il peut arriver de s’apercevoir que la copropriété concernée fait l’objet d’une procédure en cours. Il est important de se pencher sur la...
Image
Il est important de prévoir des visites à des moments de la journée différents. © simonkr - Getty images
Acheter
Lorsqu’il s’agit d’acheter un bien immobilier, choisir le bon moment pour effectuer des visites peut faire une grande différence. Les acheteurs avertis savent que la période de la journée, la saison...