Les conditions d’obtention d’un prêt immobilier

Les conditions d’obtention d’un prêt immobilier

Avec des taux historiquement bas, il a rarement été aussi tentant d’emprunter. Mais avant de vous lancer, sachez que les banques vous imposent des conditions incontournables. CDD, CDI, sans apport… comment obtenir un crédit immobilier selon votre profil ?

Les conditions d’obtention d’un prêt immobilier

Les conditions à remplir pour obtenir un crédit facilement

Apport, taux d’endettement… pour décrocher un prêt immobilier facilement, il est indispensable de soigner votre dossier. Aujourd’hui, une banque exige au moins 10 % d’apport personnel, ce qui correspond globalement aux dépenses qu’entraîne l’achat immobilier (frais de notaires notamment). Mais sachez que plus votre apport sera important, plus la banque sera disposée à vous accorder un crédit avantageux. Un apport conséquent montrera à la banque que vous êtes en capacité d’épargner. En ce qui concerne votre taux d’endettement, il ne devra pas excéder 33 % de vos revenus mensuels : il prendra en compte tous vos crédits en cours (voiture, travaux...). Pour évaluer leur risque, les banques utilisent aussi la notion de « reste à vivre ». Il s’agit de la somme qui demeure disponible une fois la mensualité du crédit prélevée. Elle doit permettre de faire face à toutes les charges courantes, comme l’alimentation, les impôts et les charges, etc. La banque exigera une garantie qui la protègera en cas de défaillance de votre part. Cette garantie peut prendre la forme de privilège de prêteur de deniers pour les logements anciens, d’hypothèque pour les logements acquis en Vefa (vente en l’état futur d’achèvement) ou de caution d’un organisme spécialisé comme Crédit Logement.

Vidéo : Le courtier maximise les chances d’obtenir un prêt immobilier

Bon à savoir

Pour pouvoir espérer obtenir un crédit immobilier, votre taux d’endettement ne devra pas dépasser 33 % de vos revenus mensuels.

Quelles conditions pour un crédit immobilier avec un CDD ?

Même si les taux de crédit sont actuellement attractifs, il reste difficile d’emprunter quand on est en CDD, les banques privilégiant toujours les salariés en CDI, qui présentent moins de risque. Si vous êtes en CDD, vous devrez donc impérativement prouver votre solidité financière sur le long terme pour convaincre votre banque. Précisons que pour obtenir un crédit, toutes les personnes en CDD ne sont pas logées à la même enseigne. Si vous avez un CDD de la fonction publique, vous ne rencontrerez pas de difficultés particulières pour emprunter car vous serez considéré par la banque comme un CDI. Vous pourrez même bénéficier d’offres spécifiques en termes de taux ou de garanties. Par contre, si vous êtes en CDD dans le secteur privé, cela sera nettement plus compliqué : la plupart des banques étudient les profils des emprunteurs au cas par cas (durée du contrat, nature de l’activité exercée…), tandis que d'autres établissements les refusent de façon systématique. Dans tous les cas, plus votre contrat est long, plus vous aurez de chance d’obtenir un prêt. Il en va de même si vous cumulez les CDD dans un même secteur d’activité et avec peu d’interruption. Cela prouve que votre secteur d’activité est dynamique et que les risques de vous retrouver sans emploi pendant une longue période sont faibles.

Bon à savoir

Le meilleur moyen pour emprunter lorsqu’on est en CDD consiste à le faire en couple, avec un conjoint qui est en CDI.

Crédit immobilier sans apport : quelles conditions ?

Les banques exigent généralement au moins 10 % d’apport personnel pour accorder un crédit immobilier. Cependant, sous certaines conditions, il est possible d’obtenir un prêt sans apport. Une bonne nouvelle si vous n’avez pas épargné pour former votre apport et que vous ne pouvez pas bénéficier de financements aidés, comme le prêt épargne logement ou le PTZ (Prêt à Taux Zéro). Le prêt sans apport personnel est souvent soumis à des conditions plus strictes et les taux accordés sont plus élevés (jusqu’à 0,2 % de plus) que ceux des crédits classiques, ce qui peut coûter cher sur une longue période d’emprunt. Pour bénéficier d’un prêt sans apport personnel, certains profils d’emprunteurs sont favorisés par les banques. C’est le cas des primo-accédants, des clients disposant de revenus élevés et des investisseurs immobiliers. Pour bénéficier d’un prêt sans apport, la gestion de vos comptes sera aussi examinée minutieusement. Selon votre contrat de travail (avantage aux CDI), vos revenus mensuels, votre taux d’endettement (crédits en cours) et votre reste à vivre, votre banque pourra vous proposer des conditions d’emprunt intéressantes.

Bon à savoir

Vous souhaitez souscrire un emprunt immobilier pour financer votre achat ? Trouvez les meilleurs taux avec SeLoger.

Le CDI : le contrat idéal pour obtenir un prêt immobilier

Si vous êtes en CDI et que vous n’êtes plus en période d’essai depuis plus de 2 mois, vous n’aurez pas de difficultés pour emprunter, à condition de respecter les critères d’octroi des prêts immobiliers. La mensualité de crédit ne doit pas dépasser pas le tiers de vos revenus et le reste à vivre doit être suffisant pour assurer le fonctionnement de votre ménage. De plus, si vous êtes locataire, la différence entre votre loyer actuel et votre mensualité future devra être raisonnable. Précisons que certaines banques vont également juger votre secteur d’activité. Si vous travaillez dans un secteur en difficulté, vous n’aurez pas moins de chance d’obtenir un crédit mais votre taux pourrait être moins avantageux que si vous travaillez dans une industrie en plein essor (le secteur du digital par exemple). Si vous étiez en CDD au préalable et que vous venez de passer en CDI dans la même société, vous pouvez débuter vos démarches pour obtenir votre prêt. Votre banque prendra en compte vos revenus des trois derniers mois. Par contre, si votre salaire a été réévalué à la hausse en passant en CDI, il est conseillé de patienter 3 mois avant de faire votre demande de crédit, afin que la banque prenne en compte vos nouveaux revenus : cela vous permettra d’obtenir des conditions d’emprunt plus attractives.

Bon  à savoir

Si vous venez de signez votre CDI, il vaut mieux attendre la fin de votre période d’essai avant de faire votre demande d’emprunt.