Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« A Avignon, l'augmentation des prix immobiliers reste bien maîtrisée »

Si la crise sanitaire a accéléré les ventes des biens immobiliers en 2021, le marché d’Avignon ne connaît pas de flambée des prix. Maxime Carnat, directeur des ventes de Foncia Transaction, dans la Cité des Papes, nous donne quelques précisions.

« A Avignon, l'augmentation des prix immobiliers reste bien maîtrisée »

Quel est l’état du marché immobilier à Avignon ?

Le marché immobilier à Avignon est particulièrement dynamique, sans pour autant être totalement hors de contrôle. La demande est certes élevée, mais nous disposons d’une offre suffisante pour la satisfaire.

Quels sont les secteurs le plus souvent demandés par les acheteurs ?

Le cœur d’Avignon est très souvent cité. Il s’agit d’un joli centre historique avec une zone piétonne, des commerces et de nombreuses activités culturelles. Les acheteurs apprécient ce cadre de vie. Pour les investisseurs, c’est le secteur idéal pour offrir son bien à la location notamment pendant le festival. La rentabilité y est excellente. L’extérieur de la ville offre des maisons plus récentes dans un environnement plus résidentiel. Tout va dépendre du budget de l’acheteur. Le centre-ville d’Avignon est en effet bien plus cher que la périphérie.

La crise sanitaire a-t-elle eu un impact sur le marché avignonnais ?

Nous avons constaté une nette accélération des ventes en 2021. En 6 mois, nous avons réalisé le même volume de ventes que sur l’ensemble de l’année 2020. En 2019, nous étions à seulement 90 ventes.

Bon à savoir

Le prix au mètre carré à Avignon est de 2 200 €/m², environ.

Quel est le délai de transaction actuel à Avignon ?

Comme dans toutes les villes dynamiques, si les propriétaires acceptent la réalité du marché, les biens immobiliers se vendent dans la semaine.

Recevez-vous des demandes de parents souhaitant acheter un bien à Avignon pour leurs enfants étudiants ?

Nous en avons, mais ils ne sont pas majoritaires parmi les investisseurs. Dans la plupart des cas, les acheteurs de petites surfaces sont soit des primo-accédants, soit des personnes souhaitant réaliser de la location saisonnière.

Avez-vous une clientèle de primo-accédants à Avignon ?

Absolument, nous avons beaucoup de primo-accédants. Certes notre ville est dynamique et attractive. Les prix immobiliers restent cependant accessibles, par rapport à d’autres villes de la région où ils explosent. Les primo-accédants, mais également les retraités, par exemple, peuvent encore acheter un bien sur Avignon pour s’y installer ou réaliser un investissement locatif.

« En s’éloignant du centre d’Avignon, les prix diminuent fortement »

Maxime Carnat, directeur des ventes de Foncia Transaction

Suite à la crise sanitaire et à la mise en place du télétravail, recevez-vous davantage de clients provenant d’autres régions ?

Nous n’avons pas constaté d’augmentation flagrante. La quasi-totalité de notre clientèle est locale. Nous avons quelques demandes de la part d’investisseurs issus d’autres régions, mais celles-ci demeurent très minoritaires.

Quel conseil donneriez-vous pour investir à Avignon ?

C’est un secteur où l’investissement immobilier est sûr. Du fait de sa situation géographique et de son dynamisme économique ou culturel, Avignon devrait voir son marché immobilier augmenter dans les prochaines années.

Quelles sont les perspectives du marché immobilier à Avignon ?

Les indicateurs sont tous au vert. La ville est attractive. La demande est bien présente et l’offre permet de contenir la hausse des prix. Seule l’évolution des conditions bancaires pourrait venir gripper la dynamique. Nous ressentons déjà un léger resserrement. Les conditions de prêts sont un peu plus drastiques. Les profils les plus fragiles commencent à recevoir des refus de prêt.   

Maxime Carnat © SeLoger
Maxime Carnat, Directeur des ventes de Foncia Transaction
Agence immobilière Foncia Orange, 341 rue d’Aquitaine, 955 avenue de Verdun, 84 100 Orange