« A Cagnes-sur-Mer, un bien au prix peut se vendre dans la semaine »

Sofia El Allaki
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Pour la location comme pour la vente, les biens aux surfaces importantes manquent en ce début d’année à Cagnes-sur-Mer. Stéphane Declety, responsable de l'agence Orpi Declety Immobilier, nous dresse le portrait d’un secteur où la demande ne faiblit pas.

Image
vue-cagnes-sur-mer-seloger
Cagnes-sur-Mer, une station balnéaire au charme intact entre Nice et Antibes. © Kiev.Victor - Shutterstock

Quel est l’état des lieux de l'immobilier à Cagnes-sur-Mer ?

Le marché est aujourd’hui très dynamique, nous recevons beaucoup de demandes notamment pour de grands appartements et des villas. Malheureusement, le stock ne suit pas et ne nous permet pas de répondre aux attentes de notre clientèle. En termes de délais moyens de transaction, si l’on propose un bien au prix du marché, il trouvera preneur dans la semaine, maximum dans le mois. La pénurie de biens touche également le marché locatif, qui connaît en outre une demande soutenue pour très peu d’offres.

Quel est le profil type des acquéreurs ?

En ce moment, nous notons une forte présence d’investisseurs locaux. Nous accompagnons par ailleurs une clientèle citadine originaire de Paris, mais aussi du nord et de l’est de la France.

Le prix au m2 à Cagnes-sur-Mer est de 4 512 €.

Pouvez-vous nous donner des exemples de prix de biens à la vente les plus recherchés ?

À Cagnes-sur-Mer, il faut compter environ 120 000 à 130 000 € pour un studio dans le centre-ville. Un T2 se négocie aux alentours de 180 000 à 220 000 € et jusqu’à 320 000 € lorsqu’il est situé dans une résidence de standing. Pour un T3 et un T4/T5, le budget oscille entre 260 000 et 350 000 € pour le premier et 350 000 à 450 000 € pour le second. Pour des résidences de standing, il faudra compter jusqu’à 480 000 € pour un T3 et jusqu’à 900 000 pour un T4/T5. Pour les maisons individuelles, la fourchette se situe aux alentours de 500 000 à 550 000 € pour une superficie d’environ 100 m². Enfin pour les villas d’exception, les prix vont avoir tendance à varier du simple au double en fonction de la vue qu’elles offrent, du terrain et des prestations. Certaines maisons sur Cagnes-sur-Mer se vendent à plus de 2 000 000 €.

Et pour la location ?

Il faut compter un loyer mensuel de 850 à 900 € pour un deux-pièces et de 1 000 à 1 300 € pour un trois-pièces.

Quelle est la meilleure saison pour vendre ou acheter à Cagnes-sur-Mer ?

Pour les appartements, il n’y a plus de saison. Les biens se vendent à l’année, même si la période du printemps dans laquelle nous entrons est définitivement la meilleure. Acheter maintenant, c’est la garantie de pouvoir disposer de son logement durant les beaux jours.

Y a-t-il de grands projets de construction qui pourraient venir bousculer le marché immobilier de Cagnes-sur-Mer ?

La ville est effectivement en pleine mutation. Tout le secteur de la gare est en cours de rénovation et la station d’épuration est en cours de remplacement. Nous allons également assister à l’arrivée prochaine du tram, tandis que l’écoquartier de la Villette et l’aménagement de la zone verte devraient aussi bientôt voir le jour.

Estimer gratuitement votre bien en 2 min
Image
stephane-declety-immobilier-logicimmo
Stéphane Declety
Orpi Declety Immobilier, 63 Boulevard Maréchal Juin, 06800 Cagnes-sur-Mer
Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
ville de Colmar
Immobilier local
Depuis un an, les prix de l'immobilier sont en baisse dans toute la France. Et l'Alsace n'est pas épargnée par cette tendance. Dans un contexte d'explosion des taux d'intérêt du crédit immobilier, le...