« La crise sanitaire a renforcé l’attractivité du Vaucluse »

16 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Marqué par la crise sanitaire ayant fortement touché le nombre de transactions, le marché immobilier dans le Vaucluse semble ces derniers mois, de nouveau bénéficier d’une belle éclaircie. C’est ce que nous explique Alexandra Gameiro, présidente de Maurice Garcin, à Pernes-les-Fontaines et Beaumes-de-Venise.

Image
vue-pernes-les-fontainnes
Donnant l’impression d’un village médiéval au cœur de la Provence, Pernes-les-Fontaines est plébiscitée par les familles, les retraités et les investisseurs. © Nomadkate – Shutterstock

Dans quels secteurs intervenez-vous ?

Nous intervenons sur l’ensemble du Vaucluse, aussi bien à Pernes-les-Fontaines où est située l’une de nos agences, que dans les communes des alentours comme Avignon, Carpentras ou encore L’Isle-sur-la-Sorgue. Nos 13 agences permettent à notre clientèle de nous contacter facilement pour vendre ou acheter un bien comme pour une location.

Pourquoi le Vaucluse est-il autant privilégié par les acquéreurs ?

Le cadre de vie, le climat, les charmes de la région provençale... autant de raisons qui font du Vaucluse un département plébiscité dans son ensemble. La proximité d’Avignon et de sa gare TGV, situées à moins de 30 minutes des communes comme Pernes-les-Fontaines, explique qu’elles soient autant privilégiées que les plus grandes villes.

Pouvez-vous nous donner un ordre de prix des biens en vente et en location ?

Difficile de donner un chiffre précis, puisque la valeur de chaque bien est indissociable de son état ou de sa situation géographique précise. Par exemple, un T2 sur Pernes-les-Fontaines se vend généralement entre 120 000 et 145 000 €. Les maisons avec des prestations haut de gamme peuvent, quant à elles, se négocier entre 800 000 et 1 200 000 €. Concernant la location, comptez environ 900 € de loyer mensuel pour une maison avec jardin et 3 chambres.

Le prix immobilier dans le Vaucluse est de 2 505 €/m2.

Quel bilan pour 2021 et comment voyez-vous l’avenir du marché immobilier en 2022 ?

Nous avons connu une belle année 2021, malgré un contexte sanitaire difficile et la tension du marché de l’immobilier. La crise sanitaire a mis en lumière l’importance de se sentir bien chez soi. Malgré une légère baisse des transactions au troisième trimestre 2021, on constate un nouvel élan. Nous sommes donc confiants quant au marché de l’immobilier pour 2022 dans le Vaucluse.

Quels conseils donneriez-vous à de futurs acquéreurs recherchant un bien dans le Vaucluse ?

Tout dépend du bien recherché. Toutefois, je ne peux que recommander la période entre mars et octobre, durant laquelle on constate un afflux des demandes. Cela s’explique, notamment, par les mutations des familles qui souhaitent être installées avant la rentrée scolaire et par la clientèle nationale et internationale. En cas de coup de cœur, vous devrez vite vous positionner, quitte à avoir anticipé votre financement en amont.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Le groupe Maurice Garcin existe depuis 1938 et accompagne les acquéreurs et les vendeurs dans tous leurs projets sur le Vaucluse. Nous prenons également en charge la gestion locative et le syndic de copropriété. Nos équipes se répartissent sur l’ensemble du département dans 13 agences, avec une 14e en prévision. Nous tenons à privilégier une relation humaine et personnalisée avec chacun de nos clients.

Image portrait
Image
Alexandra Gameiro Maurice Garcin
Alexandra Gameiro
Maurice Garcin Immobilier, 215 avenue Jean Jaurès, 84 210 Pernes-les-Fontaines
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A la une !