« Les prix augmentent lentement sur les biens avec un extérieur à Draguignan »

01 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

À Draguignan, Aurélie Aloisi, gérante de Sovagim, assiste à la tension progressive des marchés de la transaction et de la location. Avec la raréfaction des biens disponibles, acquéreurs et locataires doivent faire preuve d’une grande réactivité.

Image
vue-panoramique-draguignan-seloger
Située à 30 kilomètres de Saint-Raphaël, Draguignan reste bien plus accessible que le littoral. © Claudio Giovanni Colombo – Shutterstock

Comment se porte le marché immobilier à Draguignan ?

Dans le bassin dracénois, le marché est actuellement plutôt tendu. Cela s’explique en partie par une offre de biens à vendre qui est de plus en plus restreinte mais en tant que professionnel de l’immobilier, cela ne nous alerte pas outre mesure. Nous sommes habitués à cela. Il s’agit, en réalité, d’une tendance classique en période électorale. Bien entendu, le phénomène de déséquilibre s’est amplifié cette année, du fait des incertitudes liées à la sortie de la pandémie, mais aussi en raison de l’actualité en Ukraine. Autrement, nous observons depuis le début de l’année que les biens ont tendance à se vendre assez rapidement. Les prix poursuivent leur lente mais progressive augmentation, notamment, sur les biens pourvus d’un extérieur.

Quels sont les délais de vente dracénois ?

Si le bien est proposé au prix du marché, le délai moyen, pour qu'il se vende, avoisine les trois mois. Dans le cas contraire, les délais peuvent s’allonger de façon importante.

La crise sanitaire a-t-elle impacté le marché dracénois ?

Nous avons observé que les vendeurs ont eu tendance à différer leur projet immobilier, préférant attendre de voir comment la situation allait bien pouvoir évoluer. En face d’eux, de nombreux acquéreurs se bousculaient et recherchaient tous le même type de biens. Cette situation déséquilibrée a entraîné une tension du marché de l’immobilier à Draguignan et une hausse des prix. Cela concerne tous les biens avec un extérieur.

Le prix immobilier à Draguignan est de 2 530 €/m2.

Que dire du marché locatif à Draguignan ?

Il suit très clairement la tendance du marché de la transaction. L’offre de biens disponibles à louer se réduit comme peau de chagrin et il devient très difficile de trouver des produits à proposer aux candidats à la location. C’est encore plus vrai sur les biens avec un extérieur : jardin ou terrasse.

Quels sont les loyers des biens les plus prisés à Draguignan ?

Sans surprise, les petites villas avec jardin sont les biens les plus recherchés du moment à l’achat, mais également à la location. Le loyer mensuel moyen pour ce genre de bien est équivalent à environ 1 000 €. Cela reste très raisonnable par rapport aux loyers pratiqués sur le littoral.

Un conseil pour un futur acheteur ?

La situation de tension, que nous vivons actuellement dans le secteur, va mécaniquement et à moyen terme favoriser une augmentation des prix. Lorsque l’offre est si rare et que la demande est si soutenue, c’est tout simplement inévitable. Les taux d’emprunt sont encore bas, bien qu'ils aient un peu augmenté, il est donc clairement temps d’en profiter pour anticiper une double hausse des taux et du prix du marché d’ici l’été.

Image portrait
Image
Silhouette femme pour ITV ©Logic-immo
Aurélie Aloisi
Sovagim, 24 boulevard Georges Clemenceau, 83300 Draguignan
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A la une !