« Au Trocadéro, à Paris, le prix immobilier est en légère baisse »

04 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dans le quartier du Trocadéro, situé sur la Rive droite de la capitale, le marché immobilier est dynamique car la demande est en hausse sur certains segments de biens. En revanche, Léa Mitrani, responsable de l’agence Marc Foujols, relève une pénurie d’offres sur les biens de petite surface.

Image
« Au Trocadéro, à Paris, le prix immobilier est en légère baisse »
Le parc immobilier du Trocadéro se compose en majorité de logements de grandes surfaces. © Studio Laure

Comment se porte le marché de l'immobilier au Trocadéro ?

Actuellement, le marché immobilier dans le secteur du Trocadéro, à Paris, est très dynamique malgré un déficit d'offres. En revanche, la demande est en hausse, notamment sur les biens dont la valeur est supérieure à 2 millions d’euros.

Le secteur du Trocadéro présente-t-il des spécificités ?

Le parc immobilier, au Trocadéro, a été construit principalement pour recevoir des appartements familiaux et de réception, à savoir des espaces de plus de 230 m². De ce fait, la demande est supérieure à l'offre pour les biens de taille plus petite, les logements de type pied-à-terre comprenant une ou deux chambres avec vue.

Les critères de recherches des acquéreurs ont-ils évolué ?

Les critères ont évolué du fait de la pandémie covid 19 et de la hausse des coûts des travaux mais également de celle du coût des transports. Les acquéreurs internationaux sont plus réticents qu'auparavant à effectuer des travaux et recherchent des bien en parfait état

Le prix immobilier dans le 16e à Paris est de 12 000 €/m², environ.

Que recherchent les acquéreurs ? 

Ils sont environ 80 % à rechercher une résidence principale et 20 % à rechercher une résidence secondaire.

D’où proviennent-ils ?

Actuellement, la demande provient principalement d'une clientèle française, bien que la part de clientèle étrangère soit en hausse.

Quelle est la tendance en termes de prix immobiliers ?

Malgré la forte augmentation depuis 5 ans, nous remarquons une légère baisse des prix immobiliers, notamment pour les biens ne comprenant pas de « petit plus » pour se démarquer, tels qu’un balcon large, un parking et/ou un ensoleillement particulier.

Pour un investissement locatif dans le secteur du Trocadéro, quel serait le ticket d’entrée ?

Il faut prévoir à partir de 12 500 €/m² pour un studio ou un T2.

« Les quartiers les plus demandés sont ceux de la Muette, Passy, Tour et Pompe »

S’il est proposé au prix du marché en combien de temps un logement peut-il se vendre ?

Un bien sans défaut particulier peut se vendre en une semaine maximum, à condition bien-sûr qu’il se situe dans une fourchette de prix raisonnable et cohérente vis-à-vis du marché.

Pour optimiser ses chances d’avoir plus d'espace, quelle est la destination à privilégier ?

Il faudra se tourner de préférence vers les quartiers extérieurs de Paris de manière générale. Par exemple, on peut se tourner vers les boulevards Murat, Suchet et Exelmans ou encore Porte de Versailles, Saint cloud.

Quelles sont les perspectives d'évolution du marché de l'immobilier du Trocadéro ?

A terme, il est cohérent d’anticiper un petit ralentissement, car beaucoup de projets immobiliers ont été précipités par la crise sanitaire.

Image portrait
Image
Léa Mitrani, responsable de l'agence Marc Foujols
Agence Marc Foujols aux 15 avenue Doumer, 75116 Paris et au 3 rue de Médicis, 75006 Paris
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A la une !