Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Yvelines : « 2021 est une année de rebond pour la maison neuve »

Jérôme Bernard, directeur commercial de Résidences du centre, nous décrit l’état actuel du marché immobilier des maisons dans les Yvelines et nous donne son point de vue sur les perspectives à venir.

Yvelines : « 2021 est une année de rebond pour la maison neuve »

Quels sont les secteurs les plus demandés pour l’achat d’une maison individuelle dans les Yvelines ?

La plus grande partie des acheteurs recherchent des biens sur les secteurs limitrophes aux alentours de la N12, au bord de la vallée de l’Eure. Rambouillet et le sud de cette ville sont également très appréciés. Enfin, dans les environs de Dourdan, la demande pour ce type de biens est aussi assez marquée. 

Quel est le mode de financement favorisé par les primo-accédants dans les Yvelines ?

Bien entendu, ils utilisent massivement l’emprunt immobilier. Ils se servent pour la plupart d’entre eux du Prêt à Taux Zéro (PTZ). Environ 90 % des primo-accédants font appel à ce crédit à taux 0 %. C’est un vrai plus dans le cadre de la construction de leur habitation.

Bon à savoir

+/-10 %, c'est l’augmentation des prix probables des maisons neuves en 2022 dans les Yvelines.

Quel profil de biens se vend le mieux auprès des primo-accédants ?

La maison disposant de 3 chambres demeure le logement de référence pour ce type de clientèle. Peu importe ensuite si la construction est réalisée de plain-pied ou en étage et si elle dispose d’un terrain important. Ce n’est pas un critère déterminant pour les primo-accédants.

Pourquoi est-il intéressant d’investir dans la pierre avant 30 ans ?

Le primo-accédant reste en moyenne 7 à 8 ans dans sa première acquisition. Par la suite, il pourra augmenter fortement son pouvoir d’investissement au fur et à mesure de ses futurs achats immobiliers. Il disposera donc à chaque fois d’un apport plus important. C’est essentiel pour se constituer un patrimoine.

Quels sont les secteurs que vous conseilleriez à un acheteur de maison neuve dans les Yvelines ?

Tout dépend évidemment de ses besoins. Cependant, plus on se rapproche des zones limitrophes de l’Eure ou de l’Eure-et-Loire, plus les prix des terrains diminuent. Ces secteurs devraient se valoriser dans les prochaines années. Ils sont en effet situés à moins d’une heure de la capitale.

Bon à savoir

Le marché immobilier des maisons neuves va-t-il évoluer favorablement ces prochains mois ?

Pas nécessairement. Nous allons évidemment connaître un rebond en 2021 par rapport à l’année 2020. La crise de la Covid a fortement impacté les constructions neuves et notre activité a été au ralenti pendant plusieurs mois. L’année en cours sera a priori bien meilleure. Cependant, nous ne devrions pas dépasser les volumes de ventes réalisés en 2019.

Les prix immobiliers vont-ils augmenter ?

Oui effectivement et cela pour deux raisons. La première hausse sera probablement due à l’inflation du cours des matières premières. La seconde est directement liée à la mise en place de la RE2020. Ces deux facteurs vont pousser les promoteurs à réviser leurs tarifs dès le premier trimestre 2022.   

À ce sujet, la RE 2020 va-t-elle restreindre le nombre de constructions dans les Yvelines ?

C’est un risque que nous envisageons. Les nouvelles normes de construction vont nous obliger à revoir les coûts globaux des projets. Néanmoins, si l’État maintient le PTZ et met en place de nouveaux dispositifs complémentaires comme un nouveau crédit d’impôt sur les annuités d’emprunt, cela devrait permettre de pallier le surcoût annoncé.

Jérôme Bernard © SeLoger
Jérôme Bernard, Directeur commercial de Résidences du centre
Résidences du centre, 12 rue des Tourneballets, 28110 Lucé
Plus de conseils :