Quelles sont les questions à poser et à éviter lorsque vous recherchez un locataire ?

SeLoger 23 jan 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Faire confiance à un nouveau locataire en seulement quelques questions et plusieurs papiers administratifs n'est pas toujours chose aisée. Autant profiter du moment où vous allez le rencontrer en lui posant les bonnes questions qui sauront démontrer son sérieux. Pour ne pas faire de mauvais choix, SeLoger vous aiguille.

Image
Quelles questions poser à votre futur locataire ?
Vous avez parfaitement le droit de vous renseigner sur les projets de vos futurs locataires.
Sommaire

Déterminez qui est le candidat

Avant de savoir qui est le candidat idéal, vous devrez vous poser cette question en amont. Le candidat idéal devra en effet ressembler à celui que vous avez imaginé. Il devra parfaitement correspondre à votre propre projet d'investissement locatif. Par exemple privilégiez-vous un public étudiant ou plutôt quelqu'un d'établi dans la vie ? C'est en sachant exactement ce que vous attendez que vous serez à même d'orienter vos questions lors des visites.

Les questions concernant l'avenir et les projets de la personne sont primordiaux. En essayant de creuser, vous arriverez peut-être à savoir si le candidat a l'intention de s'installer sur le moyen/long terme ou si la location envisagée n'est qu'un logement de transition. Lors de vos échanges, vous avez tout à fait le droit d'aborder les sujets suivants :

  • Projet de construction ou d'achat ;
  • Déménagements réguliers ou pas ;
  • Changements de travail récurrents…

Sans tomber dans l'indiscrétion, vous devrez être assez malin pour réussir à le faire parler, notamment sur ses projets d'avenir sachant que dans tous les cas le candidat n'est pas obligé de répondre à vos questions. Attention aussi à ne pas dépasser les limites. Depuis la dernière modification de loi en 2014, il est absolument interdit de parler des sujets suivants de façon à éviter toute discrimination lors du choix du locataire :

  • Orientation sexuelle ;
  • Sexe ou identité de genre ;
  • Préférences religieuses, politiques ou syndicales ;
  • Origines ethniques ;
  • Langues parlées autres que le français ;
  • Âge ;
  • Situation de famille ;
  • État de santé.

Soyez pointilleux quant à sa solvabilité

Pour toute location et toute demande de visite, il est préférable de savoir au préalable que le candidat remplit les conditions de ressources nécessaires. Essayez de vous assurer en amont des visites de la solvabilité de chacun, cela vous évitera de perdre du temps. Pour faire une première sélection de potentiels candidats, n'hésitez pas non plus à poster gratuitement votre annonce sur la plateforme SeLoger, un service à 100 % entre particuliers. Une fois votre annonce publiée, vous serez mis en contact avec des candidats directement depuis l'espace membre ou bien en recevant les messages sur votre email. Seul un dossier complet dont les informations sont recoupées et étudiées minutieusement peut vous aider dans le choix d'un éventuel futur locataire. La solvabilité de ce dernier est essentielle pour vous éviter tout problème. Voici quelques conseils pour vous prémunir :

  • Vérifier l'avis d'imposition directement sur le site des impôts ;
  • Vérifier les infos de l'entreprise si c'est une société ou un professionnel qui loue ;
  • Appeler l'employeur dans le cadre d'un salarié ;
  • Vérifier la cohérence du dossier complet (concordance des dates, personnes…).

Le calcul de la capacité locative

C'est un autre outil pouvant s'avérer nécessaire lorsqu'il s'agit de mesurer les conditions de ressources des locataires. Pour mieux estimer cela, prenez les revenus nets annuels et divisez-les par 12 puis par 3. Si le taux d'endettement est en dessous de 33 %, le ratio est alors conforme.

Pour aller plus en profondeur et essayer de comprendre au mieux les ressources du locataire, n'hésitez pas à le questionner subtilement de visu. Vous pourrez aborder différents sujets comme :

  • Son secteur d'activité ;
  • Le type de son contrat ;
  • Le lieu exact de son travail : est-ce près ou plutôt loin du logement ?

Pour faire parler les potentiels candidats sans être indiscret, engagez une conversation formelle, mais quelque peu amicale, de façon à ce que la personne se sente en confiance. De plus, en se livrant, le locataire peut aussi vous faire part de ses ambitions professionnelles sur le long ou le court terme.

Les anciens logements dudit candidat

Ultime point à aborder qui peut vous donner une idée du profil des candidats en lice : les derniers logements qu'ils ont occupés. En vous renseignant sur cela, vous pourrez essayer d'en savoir plus sur leur capacité à respecter les lieux dans lesquels ils habitent. Vous pouvez donc demander des informations et des détails sur les anciennes locations en vous informant sur :

  • Les raisons de leur précédent déménagement ;
  • Leurs relations avec les anciens propriétaires ;
  • Combien de temps sont-ils restés dans le logement.

Pour trouver le candidat idéal, regardez scrupuleusement les conditions de ressources, mais n'hésitez surtout pas à engager la conversation. En restant formel et amical, vous pourriez bien apprendre beaucoup de choses !

Déposez votre annonce de location sur SeLoger
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
A la une !
Image
Les colocataires sont-ils solidaires de leurs dettes
Louer
Après avoir mené une étude du marché locatif local, vous envisagez de louer votre bien immobilier en colocation. Vous craignez cependant que ce choix ne vous confronte à un risque plus élevé d'impayés...