J’ai encore un crédit sur mon logement, je peux le vendre quand-même ?

J’ai encore un crédit sur mon logement, je peux le vendre quand-même ?

Si vous projetez de vendre votre logement alors que celui-ci est encore en cours de financement, sachez que vous en avez la possibilité et la banque ne pourra pas vous le refuser. En revanche, que vous souhaitiez solder le prêt ou le transférer sur un autre projet, vous devrez vous acquitter de certains frais.

Vous pouvez revendre votre logement quand bon vous semble

Bien que vous ayez souscrit un prêt immobilier pour une certaine durée, il est tout à fait possible de revendre le logement avant le terme du crédit. Vous n’avez même pas de délai minimal à respecter, vous pouvez même prévoir de revendre votre logement dans les mois qui suivent l’achat et la souscription du prêt, la banque ne pourra pas vous en empêcher. Il est en revanche interdit de répéter cette opération trop souvent, au risque que le fisc requalifie votre activité en marchand de biens. Vous pouvez donc revendre votre logement avant la fin du crédit, mais prenez garde à la baisse des prix qui pourrait vous faire perdre des sommes importantes, sans compter les frais de notaire qui s’élèvent à 7-8 % du prix du bien. C’est pour toutes ces raisons qu’il est plus raisonnable d’avoir laissé passer le tiers de la durée du prêt avant de revendre un bien immobilier.

Vidéo : Revendre son bien avant la fin du crédit immobilier

Prévoyez un remboursement anticipé de votre crédit suite à la vente

Si vous prévoyez de revendre votre bien avant le terme du crédit, vous avez certes la possibilité de le faire, mais vous allez devoir réaliser un remboursement anticipé du crédit suite à la vente du logement. Ce remboursement anticipé implique notamment des frais, car vous avez convenu d’une certaine durée de remboursement avec la banque, celle-ci va donc appliquer des pénalités en acceptant d’arrêter le financement du bien. Vous pourrez connaître le montant des frais de remboursement anticipé en relisant le contrat de prêt qui doit les mentionner. Il est généralement de 6 mois d’intérêts au taux moyen du crédit, mais il est également plafonné à 3 % du capital restant dû. Cela implique que plus la revente va intervenir tôt dans le prêt, plus le montant des frais de remboursement anticipé seront importants. A l’inverse, si vous vous rapprochez de la fin du crédit, le montant de ces frais sera réduit. Pensez à calculer le prix au mètre carré de votre logement afin de connaître le prix de vente.

Bon à savoir

En ce qui concerne les prêts à taux variable, il n’est pas rare qu’un crédit puisse être soldé sans frais de remboursement anticipé en cas de revente du bien avant le terme du prêt.

Vous pouvez conserver l’emprunt pour acquérir un nouveau bien immobilier

Solder son crédit immobilier n’est pas la seule solution en cas de revente d'un logement qui n'a pas été remboursé en totalité. Les banques peuvent en effet accepter de transférer le crédit en cours pour financer un nouveau projet, à savoir l’acquisition d’un nouveau bien immobilier. Cela s’appelle un prêt-relais, et ce prêt vous permet de ne pas régler les mensualités correspondant au financement des deux biens simultanément : la banque vous accorde un délai pour vendre le bien initial, et vous ne réglez que les échéances du prêt adossé à ce bien durant un certain temps. Lorsqu’il est vendu, vous commencez alors à régler les échéances du nouveau bien imobilier. En revanche, cette option comporte également des frais, puisque ce projet modifie le contrat initial du crédit signé avec votre banque.​