Rechercher un article

Lorsqu'on évalue le prix d'une maison, faut-il prendre en compte les frais de l'agence ?

Lorsqu'on évalue le prix d'une maison, faut-il prendre en compte les frais de l'agence ?

Si vous confiez la vente de votre maison à une agence immobilière, celle-ci percevra légitimement des honoraires en contrepartie. Mais il est tout aussi légitime de vous poser la question de savoir quel impact auront ces frais d’agence sur la détermination du prix de vente de votre logement. 

Comment les frais d’agence sont-ils calculés ?

Avant de savoir dans quelle mesure la commission prélevée par l’agence immobilière, que vous aurez mandatée pour vendre votre maison, impactera l’évaluation du prix de vente, il convient de s’intéresser à la façon dont ces frais seront calculés. Pouvant prendre la forme d’une somme forfaitaire ou d’un pourcentage (le plus souvent dégressif) sur le prix de vente, les frais d’agence sont fixés librement. Le professionnel de l’immobilier qui les perçoit doit toutefois faire en sorte que les frais d’agence ainsi que leur barème puissent être consultés (site web, vitrine, etc.)

Bon à savoir

En moyenne, les frais d’agence se situent entre 5 et 7 % du montant de la vente d’un logement.

Qui, du vendeur ou de l’acheteur, doit payer les honoraires d’agence ?

Le fait de savoir qui, de vous qui vendez votre maison ou de celui qui vous l’achètera, devra s’acquitter du paiement des frais d’agence est un autre facteur devant être pris en compte au moment de l’évaluation de votre bien. Tout dépend de ce que vous aurez convenu avec l’agent immobilier à qui vous aurez confié la mission de vendre votre maison. En effet, à l’instar des frais de notaire, les frais d’agence peuvent incomber au vendeur mais aussi à l’acheteur :

  • Si la rémunération de l’agent immobilier est à votre charge, le prix de vente affiché sera global. En supposant que la valeur de votre maison soit de 200 000 € et que la commission de l’agence se monte à 14 000 €, le prix indiqué dans l’annonce immobilière sera alors de 214 000 € (200 000 + 14 000). 
  • En revanche, s’il est précisé dans le mandat de vente que c’est l’acquéreur qui réglera les frais d’agence, l’annonce immobilière devra faire apparaître le prix de vente « net vendeur », d’une part et le montant de la commission, d’autre part.

Bon à savoir

Paradoxalement, il peut se révéler plus avantageux pour l’acquéreur de prendre les frais d’agence à sa charge. En effet, les frais de notaire dont il devra s’acquitter seront réduits puisque calculés sur la valeur « réelle » du logement, c’est-à-dire hors frais d’agence et la commission de l’agent immobilier ne viendra donc pas gonfler ses frais d’achat. 

Les frais d’agence peuvent-ils être négociés pour la vente d'une maison ?

Un autre critère dont vous pouvez tenir compte lorsque vous ferez estimer votre maison, c’est la négociabilité des frais d’agence. Rien ne vous empêche de tenter de convaincre l’agence immobilière à laquelle vous aurez fait appel pour vous accompagner dans le processus de vente de votre maison de revoir ses prétentions à la baisse. Pour autant, si une vente tarde à se concrétiser, il peut arriver que les frais d’agence ne soient pas seuls en cause. Par exemple, l’estimation que vous aurez faite de votre maison pourrait ne pas être en cohérence avec la réalité du marché immobilier local. Auquel cas, le professionnel pourra consentir à ce que sa marge soit rognée mais de votre côté, vous devrez probablement accepter que le prix de vente de votre logement soit baissé. Pas question de brader la maison dans laquelle vous avez vu grandir vos enfants, bien sûr, mais en la proposant à son juste prix, vous optimiserez considérablement de vendre rapidement. Pour vous y aider, vous pouvez obtenir une estimation gratuite et immédiate de votre maison.

Les points clés à retenir

  • Le montant des frais d’agence mais aussi le fait de savoir qui les payera sont des éléments à prendre en considération lorsque vous évaluerez votre maison. 
  • Les frais d’agence peuvent prendre la forme d’une somme forfaitaire ou d’un pourcentage.