Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Je loue un appartement à Toulouse, comment puis-je bénéficier des APL ?

Vous êtes locataire à Toulouse et vos revenus - modestes - font qu'une fois votre loyer payé, il ne vous reste plus grand chose pour finir le mois ? Savez-vous que vous avez peut-être droit aux APL ? À qui vous adresser ? Comment ces aides sont-elles calculées à Toulouse ? On fait le point.

Je loue un appartement à Toulouse, comment puis-je bénéficier des APL ?

Sommaire

Comment faire pour toucher les APL à Toulouse ?

Les Aides Personnalisées au Logement font partie des allocations auxquelles vous pouvez prétendre lorsque vous êtes locataire. Elles peuvent d'ailleurs également être accordées aux sous-locataires et aux propriétaires. Destinées à aider ceux qui en invoquent le bénéfice à payer le loyer de leur logement ou les mensualités de remboursement de leur prêt, les APL nécessitent que plusieurs conditions soient remplies. Celles-ci sont relatives au logement (il doit s'agir d'une résidence principale) et aux ressources dont dispose le locataire. Pour déposer une demande d’APL et obtenir davantage d'informations, rendez-vous à votre CAF

Comment les APL sont-elles calculées ?

Le calcul des APL prend en compte plusieurs paramètres :

  • Le type d’appartement loué.
  • La composition du foyer.
  • La situation des locataires. 
  • Leurs ressources.
  • La localisation du logement.

Depuis le 1er janvier dernier et la mise en place de la réforme des APL, celles-ci sont désormais calculées chaque trimestre sur la base de vos revenus des douze derniers mois connus. Auparavant, ces aides personnalisées au logement faisaient l'objet d'une réévaluation chaque année, sur la base des revenus touchés deux ans plus tôt (n - 2).  Jusqu'à l'année dernière, les APL étaient réévaluées tous les ans sur la base des revenus perçus deux ans plus tôt. Ce nouveau mode de calcul offre l'avantage de mieux coller à la situation actuelle du locataire. Si ses revenus baissent, ses APL augmentent et vice-versa.

Combien ça coûte, d'être locataire dans la Ville Rose ?

Selon les données qu'a recueillies le Baromètre des Loyers-LPI, les prix à la location à Toulouse tournent autour de 657 € par mois, charges comprises, pour une location vide (+ 1,9 % sur 1 an) et de 761 € mensuels, charges comprises, pour la location d'un meublé (+ 5,6 % sur 1 an). C'est dans les quartiers Mirail et Lafourguette que les loyers sont les plus bas. Quant aux loyers les plus coûteux, ils sont à chercher du côté des quartiers des Châlets et Saint-Aubin. 

Y a-t-il des plafonds pour les APL à Toulouse ?

Toulouse fait partie de la zone 2 qui regroupe les villes de plus de 100 000 habitants. Au sein de cette zone, les personnes seules peuvent percevoir un maximum de 257,14 € d’APL et 355,57 € si vous avez un enfant à charge. Chaque enfant supplémentaire dans votre foyer vous apporte 51,70 € de plus à vos APL. En revanche, pour un couple sans enfant, le maximum d’aides pouvant être perçues sera de 315,69 €.

Quel que soit le montant de son loyer, la somme de 34,76 € reste à la charge du bénéficiaire. Une famille toulousaine avec deux enfants peut bénéficier d’un montant maximum d’APL de 372,51 €. Enfin, vous pouvez obtenir une simulation en ligne de vos aides.