Publi-communiqué

Comment améliorer votre profil emprunteur pour obtenir une offre de crédit immobilier ?

Vincent Cuzon 04 sep 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Avec la montée des taux et le durcissement des conditions d’octroi, mieux vaut soigner votre profil emprunteur pour augmenter vos chances d’obtenir un crédit immobilier. Découvrez les critères pris en compte par les banques et les conseils à suivre pour réussir à les convaincre de financer votre projet.

Image
Vous souhaitez améliorer votre profil emprunteur ? Découvrez toutes les informations à prendre en compte pour obtenir une meilleure offre. © fizkes - Getty Images
Vous souhaitez améliorer votre profil emprunteur ? Découvrez toutes les informations à prendre en compte pour décrocher la meilleure offre. © fizkes - Getty Images
Sommaire

Définition du profil emprunteur en crédit immobilier

Pour financer un achat immobilier, il est la plupart du temps nécessaire de passer par la case emprunt. Or, les conditions financières du crédit immobilier qu’un établissement bancaire va vous accorder pour financer votre acquisition dépendent directement de votre profil emprunteur. Ce terme désigne toutes les caractéristiques que la banque va analyser pour déterminer si elle peut vous accorder ou non un crédit, ainsi que les conditions de celui-ci le cas échéant :

  • type de prêt (prêt amortissable ou prêt in fine),
  • montant accordé,
  • taux appliqué,
  • durée d’emprunt, etc.

Pour qu’une banque accepte de vous accorder un crédit, elle doit être certaine que vous serez en mesure de le rembourser. En d’autres termes, elle doit vous faire confiance. Pour définir votre profil emprunteur, l’établissement bancaire va vous demander de nombreuses informations, rassemblées dans un dossier de financement :

  • 2 derniers avis d’imposition,
  • 3 derniers bulletins de salaire,
  • 3 derniers relevés de compte en banque,
  • justificatif d’identité,
  • justificatif de domicile actuel, etc.

Précisons que les critères peuvent varier d’une banque à l’autre, selon les politiques des différents établissements. Il est donc conseillé de solliciter différentes banques et/ou de confier votre recherche à un courtier, pour trouver la meilleure offre possible.

Disposer d’un dossier solide est recommandé pour démontrer votre sérieux à la banque prêteuse.

Ces facteurs qui influencent votre profil emprunteur

Le taux d’endettement est la première chose que vérifie l’établissement prêteur pour déterminer s’il peut ou non accorder un crédit immobilier au demandeur. Concrètement, il va vérifier que vos différentes mensualités de crédit (crédit à la consommation, futur crédit immobilier…) ne dépassent pas 35 % du montant total de vos revenus nets, mensualités d’assurances incluses. En d’autres termes, les revenus mensuels de votre foyer doivent être au moins 3 fois plus élevés que vos différentes mensualités de crédit. L’objectif de ce taux d’endettement est de s’assurer que les emprunteurs disposent d’un reste à vivre suffisant et qu’ils ne se retrouvent pas dans une situation financière délicate.

Une fois le taux d’endettement analysé, la banque va se pencher sur votre apport personnel. Plus son montant est élevé, plus vous aurez de chances d’obtenir votre crédit. En effet, en plus de prouver votre capacité d’épargne, un apport important montre votre engagement personnel dans ce projet immobilier. D’une manière générale, les banques réclament au minimum 10 % d’apport personnel, mais elles préfèrent quand celui-ci atteint 20 à 30 % du montant de l’opération. Enfin, que vous soyez salarié en CDI ou en CDD ou bien travailleur indépendant, la banque va s’intéresser à la pérennité de vos revenus. Les banques favorisent les profils pouvant justifier de revenus stables au cours des trois dernières années.

Nos conseils pour améliorer votre profil et obtenir un crédit

Pour optimiser votre profil emprunteur immobilier, il est préférable de disposer de comptes en banque sains. Il est fortement recommandé d’éviter découverts et incidents de paiement durant les mois qui précèdent votre demande de crédit. Réduisez également vos dépenses superflues, rationnalisez votre budget shopping et sorties et faites le point sur vos divers abonnements (magazines, services de streaming…) en ne conservant que ceux dont vous avez vraiment besoin. Mieux vaut également éviter les dépenses dans les jeux d’argent (poker en ligne, paris sportifs, casino, etc.), qui constituent de vrais comportements à risques aux yeux des établissements bancaires.

De même, il est préconisé de limiter les placements risqués, comme les cryptomonnaies, qui sont peu appréciés par les banques et risqueraient de mettre à mal votre projet d’achat. Gardez également à l’esprit que vos crédits en cours de remboursement (auto, travaux…) auront un impact sur votre taux d’endettement. Il est donc recommandé de limiter les crédits à la consommation et de solder ceux en cours avant de faire votre demande d’emprunt immobilier. Vous maximiserez ainsi vos chances d’obtenir un prêt et bénéficierez d’une capacité d’emprunt plus élevée. Enfin, pour obtenir un crédit, votre projet immobilier doit être cohérent. Le type de bien, son prix et sa localisation sont déterminants. Un bien jugé aisément revendable rassurera les banques, lesquelles seront plus à même de vous accorder un crédit.

Les banques privilégient les acquéreurs disposant d’une épargne résiduelle, à savoir de l’épargne restant disponible après l'achat.

Vous avez un projet d'achat immobilier ?
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Immeubles parisiens
Crédits immobiliers
Si vous avez recours au prêt immobilier, l'appel de fonds, ou déblocage, constitue l'une des dernières étapes pour obtenir l'argent nécessaire pour financer l'achat d'un bien. L'appel de fonds se fait...
Image
Prêt hypothécaire
Crédits immobiliers
D’après la Banque de France, 96,8 % des prêts immobiliers bénéficient d’une garantie en cas d’impayés. Si les mécanismes de caution sont majoritaires, un autre type de garantie existe : l’hypothèque...