Comment faciliter son remboursement de crédit immobilier ?

15 oct 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Pour rembourser plus facilement son emprunt immobilier, le rachat de crédit est une solution intéressante. Regrouper tous vos crédits en un seul permet de simplifier la gestion financière du foyer et de laisser place à d’autres projets.

Image
rachat regroupement credit
Procéder à un regroupement de crédits permet de faire baisser ses mensualités. © Wayhome Studio

Sommaire

Le rachat de crédit : pour regrouper tous vos prêts

Le rachat de crédit consiste à regrouper plusieurs crédits en un seul, pour être prélevé d'une seule mensualité. On l’appelle aussi regroupement de crédit ou restructuration de dettes.

Le principe est le suivant : les ménages endettés se tournent vers un autre établissement que celui qui leur a accordé un ou plusieurs prêts. Ce dernier solde l’ensemble des crédits auprès des différents prêteurs (crédits immobiliers et crédits à la consommation) et propose aux emprunteurs un nouveau contrat en adaptant le taux et la durée de l’emprunt, pour rendre ce dernier plus attractif. Le but in fine est d’obtenir un meilleur confort budgétaire, dans le cas notamment d’un projet (immobilier, consommation, voyage, etc.) en réduisant sa mensualité globale.

Attention toutefois, le taux annuel effectif global (TAEG), qui prend en compte le taux de base mais aussi les frais de dossier, frais de courtage, coûts d’assurance et garanties obligatoires, ne doit pas dépasser un taux maximal. Celui-ci, appelé taux d'usure, est fixé chaque semestre par la Banque de France. Bon but : éviter aux emprunteurs de tomber dans la spirale du surendettement que suppose un taux de crédit trop élevé par rapport à sa situation financière. Les banques n'ont donc pas le droit de proposer à leurs clients un TAEG supérieur au taux d'usure en vigueur au moment de la signature du contrat, au risque de se voie sanctionner de deux ans d’emprisonnement et/ou une amende de 300 000 €. Actuellement, le taux d'usure pour les prêts relais est fixé à 2,87 %.

Rembourser plus facilement grâce au rachat de crédit

Les avantages d’une telle opération sont multiples. En effet, faire une demande de rachat de crédit vous permet de réduire significativement le montant de vos mensualités. Cela permet donc d’augmenter la part de votre reste à vivre ou de dégager de la trésorerie pour concrétiser un projet.

Le rachat de crédit a aussi l’avantage de s’adresser à un interlocuteur unique, celui qui a racheté vos crédits, plutôt qu'à plusieurs organismes. Il peut en effet être fastidieux de gérer son budget lorsque l’on cumule un crédit immobilier et un ou plusieurs crédits à la consommation. La gestion financière du foyer, avec une seule ligne sur le relevé de compte, sera ainsi simplifiée.

Le rachat de crédit est possible pour toute personne avec des emprunts en cours. Si elle porte sur un crédit immobilier, l’opération peut concerner aussi bien un locataire qu’un propriétaire ou encore une personne hébergée par un tiers ou logée par son employeur. Mais cette opération n’est pas miraculeuse pour autant. En effet, pour permettre de réduire les mensualités et d’appliquer un taux parfois plus faible, il faudra forcément allonger la durée de remboursement. Le coût total du crédit devra donc en proportion être revu à la hausse.

Si la partie immobilière représente plus de 60 % du rachat de crédit, il sera considéré comme un prêt immobilier, sinon comme un prêt à la consommation.

Choisir le meilleur prestataire de rachat de crédit

Dans le cadre d’un rachat de crédit, il est possible de rassembler des crédits de différentes natures. On parle alors de regroupement de crédits et les conditions de traitement dépendent de la nature du crédit dominant. Si la part d’emprunts immobiliers est supérieure à 60% de l’ensemble des prêts, le nouveau contrat sera considéré comme un prêt immobilier. Inversement, en dessous de 60 %, le nouveau contrat sera considéré comme un crédit à la consommation. Également appelé “restructuration de dettes”, le rachat de crédit à la consommation concerne de façon spécifique les crédits à la consommation. Cette démarche permet de racheter des crédits notamment auto, moto, travaux ou renouvelable et de les regrouper en un seul et unique contrat. Les taux d'intérêt, parfois élevés, appliqués à chacun des crédits sont alors restructurés afin de simplifier la gestion du budget, mais toujours sur une durée plus longue. À noter qu’il n’est pas toujours demandé de garantie hypothécaire.

De son côté, le rachat de crédit immobilier concerne les emprunts immobiliers. Ceux-ci sont rachetés à des conditions plus avantageuses. À noter également que cette opération est plus intéressante à réaliser au début d’un emprunt, puisque la part des intérêts est toujours plus importante dans les premières années d’un crédit. Pour pouvoir réaliser de véritables économies, il est donc conseillé d’effectuer ce rachat sur un montant de capital restant dû d’au moins 60 000€ et à un taux d’au moins 1 point inférieur au taux initial.

Les organismes financiers proposent parfois des offres de rachat de crédit, bien que cela demande des compétences spécifiques. En matière de rachat de crédit, il est donc intéressant de s’orienter vers des établissements de crédits spécialisés. En effet, vous pouvez avoir contracté des crédits dans plusieurs établissements bancaires et vos banques prêteuses ont tout intérêt à ce que vous fassiez un regroupement de crédit en leur sein... Les organismes spécialisés pourront, eux, mieux analyser votre profil et vous proposer une solution adaptée à votre profil, quel que soit votre établissement prêteur. D'autant qu'ils ne font que du financement de regroupement de crédit et sont généralement spécialisés dans des profils spécifiques (locataires, propriétaires, regroupement de prêts à durée longue, etc.).

Il peut également être intéressant de faire appel à un courtier dans votre démarche de rachat de crédit. En effet, celui-ci joue le rôle d’intermédiaire entre les financeurs et les emprunteurs. Il possède une bonne connaissance du marché et un savoir-faire qui facilitent le dépôt d’un dossier. Cela vous permet donc d'éviter de négocier vous-même et de laisser ce travail à un professionnel qui pourra aussi vérifier la qualité des offres, ce qui compense les honoraires du courtier. Ces services ont en effet un coût, qui sera généralement rentabilisé par le taux global du rachat de crédit négocié par le courtier.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !