Qu’est-ce qu’une assurance de prêt délégataire ?

Depuis 2010, la loi Lagarde vous autorise à souscrire une assurance emprunteur auprès de l’établissement de votre choix. Avant la mise en place de la délégation d’assurance, les banques imposaient leurs propres assurances de prêt aux clients dont elles finançaient l’achat immobilier.

C’est quoi la délégation d’assurance ?

Si la quasi totalité des banques exige de leurs clients, qui deviennent propriétaires d’un logement à crédit, de souscrire une assurance de prêt, la délégation d’assurance offre la possibilité de souscrire cette assurance auprès d’un autre établissement. Cette délégation d’assurance peut d’ailleurs s’effectuer avant mais aussi après la signature de l’offre de prêt. Et si la loi Lagarde a consacré le principe du libre choix de l’assurance emprunteur, la loi Bourquin va encore plus loin. En effet, vous avez dorénavant la possibilité de changer d’assurance emprunteur chaque année, au moment de la date anniversaire de votre contrat.

Quel intérêt avez-vous à opter pour la délégation d’assurance ?

Souscrire une assurance emprunteur auprès d'un autre établissement, que celui qui a financé votre projet immobilier, peut se révéler avantageux à plus d’un titre. Tout d’abord, jouer la carte de la délégation d’assurance vous permettra de réaliser des économies. Parce que les contrats de groupe proposés par les banques mutualisent les risques, on peut leur reprocher une trop grande rigidité. Au contraire, souscrire un contrat individuel auprès de l’assureur de votre choix vous permettra de faire jouer la concurrence et donc de bénéficier d’une assurance non seulement plus compétitive en termes de tarifs mais aussi plus adaptée à votre profil. Dans certains cas, le coût de l’assurance peut même baisser de moitié ! De plus, souscrire une assurance délégataire permet, si vous le souhaitez, de choisir des garanties supplémentaires. Outre les garanties « décès » et « invalidité », rien ne vous empêche de renforcer votre protection en cas de coup dur en souscrivant, par exemple, une assurance « chômage ». 

Assurance emprunteur

Bon à savoir

Pour que votre banque accepte l’assurance délégataire que vous lui proposerez, votre nouveau contrat devra être au moins aussi couvrant que l’ancien et ainsi remplir les critères exigés.