Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Séparation : conservez le logement en rachetant la soulte de votre ex-conjoint(e)

Publi-communiqué

Séparation : conservez le logement en rachetant la soulte de votre ex-conjoint(e)

A la suite d’une séparation et malgré un crédit effectué à deux, sachez que vous pouvez conserver votre logement et devenir pleinement propriétaire de votre bien. Pour cela, vous devez racheter les encours de votre prêt immobilier et vous acquitter de la part de votre ex-conjoint(e).

En cours de chargement...

Sommaire

Le rachat de la soulte pour conserver son bien après une séparation

Dans le cas d’un divorce, d’une rupture de PACS ou d’une séparation, il est fréquent que l’un des ex-conjoints souhaite conserver le logement. C’est alors que le rachat de soulte intervient. 

C’est une compensation financière qui consiste à payer le montant correspondant aux parts que l’on souhaite acquérir pour devenir pleinement propriétaire. Deux situations pour conserver votre bien : 

  1. Vous n’avez plus de crédit en cours sur votre logement. Vous devez donc vous acquitter de la soulte et des frais de notaire
  2. Vous avez toujours un crédit en cours sur ce logement, vous devez alors vous acquitter de la soulte, des frais de notaire mais également de l’encours du prêt immobilier.

Dans ces deux cas, il est généralement nécessaire d’obtenir un nouveau crédit que vous pouvez compléter ou non par un apport personnel. Découvrez l’offre de Crédit Unique pour réaliser votre projet. 

Bon à savoir

En cas de divorce ou de rupture d’un PACS, le jugement doit être prononcé(e) pour que le rachat de la soulte puisse avoir lieu.

Le regroupement de crédit pour réduire le taux d’endettement et racheter la soulte après une séparation

Pour racheter la soulte, l’encours éventuel du crédit immobilier, inclure les frais de notaire et devenir pleinement propriétaire de votre logement à la suite d’une séparation, votre taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% comme dans toutes les autres demandes de crédit. 

Lorsque votre projet ne vous permet pas de réaliser cette opération sans dépasser le taux d’endettement recommandé, vous pouvez solliciter un regroupement de crédit. Cette opération consiste à augmenter votre capacité d’emprunt en reprenant vos crédits personnels en cours (crédit auto, prêt personnel, etc), le capital restant dû de votre crédit immobilier, le rachat de la soulte de votre ex-conjoint et les frais de notaire, par un seul et même établissement financier. 

Demandez une simulation afin de connaître les modalités du regroupement de crédit avec Crédit Unique.

Bon à savoir

D'autres crédits en cours peuvent être ajoutés au dossier de rachat. Vous avez également la possibilité d’ajouter une trésorerie complémentaire pour démarrer ce nouveau chapitre de votre vie.  Avec Crédit Unique, vous pouvez même bénéficier d’un différé d’amortissement jusqu’à 36 mois.