Voici les 8 étapes à suivre pour mener à bien votre projet d’agrandissement

Blandine Rochelle
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

L’agrandissement d’une maison est un projet passionnant qui offre de nombreux avantages, notamment l’augmentation de l’espace de vie, l’amélioration de la valeur de la propriété et la personnalisation de votre environnement. Pour réussir ce projet, il est essentiel de suivre pas à pas quelques étapes essentielles. On vous les indique.

Image
Un projet d'agrandissement s'envisage étape par étape pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes. © skynesher - Getty images
Un projet d'agrandissement s'envisage étape par étape pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes. © skynesher - Getty images
Sommaire

Clarifiez vos objectifs et votre budget

La première étape de tout projet d’agrandissement consiste à clarifier vos objectifs. Pourquoi souhaitez-vous agrandir votre maison ? Quels sont vos besoins spécifiques ? Souhaitez-vous ajouter une chambre, un bureau ou une salle de bains supplémentaire, agrandir une pièce existante telle que la cuisine ou le salon pour la rendre plus spacieuse, ou créer un espace de divertissement ?

En comprenant clairement vos objectifs, vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées tout au long du processus. Et cela va vous permettre également de déterminer votre budget. Faites le point sur le montant que vous êtes prêt à consentir pour ce projet, en étant réaliste quant à vos finances et en prévoyant une marge de manœuvre pour pallier les imprévus. Un budget clairement défini vous aidera à rester sur la bonne voie et à éviter les dépassements.

Obtenez les autorisations nécessaires

Avant de commencer les travaux, vous devez obtenir les autorisations nécessaires. À titre d’exemple, si votre construction se situe dans une zone urbaine d’un PLU :

  • Un agrandissement de plus de 5 m² sera soumis à une déclaration préalable de travaux quand son emprise au sol et sa surface plancher sont inférieures ou égales à 40 m².
  • Votre projet est soumis à un permis de construire si son emprise au sol ou sa surface plancher est supérieure à 40 m².

De plus, en fonction de la surface de la maison avant ou après les travaux, le recours à un architecte peut être obligatoire pour déposer le permis de construire.

Concevez les plans et envisagez l’aspect esthétique

Il peut être judicieux de travailler avec un architecte même en l'absence d'obligation pour concevoir les plans de votre agrandissement. L’architecte va prendre en compte vos besoins, vos objectifs et les contraintes de votre terrain pour créer des plans détaillés. Il va également s'assurer que les plans définitifs sont conformes aux réglementations locales et aux exigences en matière de construction.

Outre les plans, pensez à envisager un agrandissement qui sera harmonieux et cohérent par rapport au bâtiment existant, car l'aspect esthétique est également important pour se sentir bien dans ce nouvel espace.

Demandez des devis et signez un contrat

Une fois que vous avez les plans en main, il est préférable de demander des devis auprès de plusieurs entrepreneurs. Comparez les coûts, la réputation et les délais de chaque entrepreneur pour choisir celui qui convient le mieux à votre projet. N’oubliez pas que le choix de l’entrepreneur est une étape cruciale, car il sera responsable de la réalisation du projet.

Une fois que vous avez choisi un entrepreneur, il est temps de signer un contrat. Assurez-vous que le contrat spécifie clairement les travaux à réaliser, les délais, les coûts, les modalités de paiement et toute autre condition importante. La clarté du contrat est essentielle pour éviter les malentendus plus tard.

Pensez à consulter le PLU qui définit la zone dont dépend votre parcelle et les orientations de constructibilité. Il va vous donner des indications sur les aspects à prendre en compte pour votre futur agrandissement.

Préparez votre maison

Avant que les travaux ne commencent, vous devez préparer votre maison pour l’agrandissement. Cela peut inclure le déplacement de certains meubles, la protection d’autres meubles et équipements fragiles ou de valeur à l’aide de bâches et de couvertures, ou encore la mise en place de zones de stockage temporaire pouvant aller jusqu’à la location d’un garde-meubles. Vous devrez également discuter avec l’entrepreneur des détails logistiques, tels que l’accès au chantier et les heures de travail des personnes qui prennent part aux travaux.

Commencez les travaux

Lorsque tout est en place, les travaux d’agrandissement peuvent commencer. Assurez-vous de rester en contact régulier avec l’entrepreneur pour suivre l’avancement du projet et résoudre tout problème qui pourrait survenir. La communication est essentielle pour garantir que le projet se déroule comme prévu.

Sachez gérer les imprévus

Dans tout projet de construction, il est courant de rencontrer des imprévus. Cela pourrait être lié à des problèmes structurels, des retards de livraison de matériaux ou des conditions météorologiques défavorables. Il est important de gérer ces imprévus de manière détendue et de travailler en étroite collaboration avec l’entrepreneur pour trouver des solutions.

Effectuez les inspections de qualité

Une fois les travaux terminés, il est important de réaliser une inspection de qualité pour vous assurer que tout est conforme aux normes et aux plans. Vérifiez que les finitions sont respectées et que tout fonctionne correctement, en n’oubliant pas la peinture, les finitions intérieures, l’installation électrique, la plomberie et de tous les équipements présents.

Si des problèmes sont détectés, demandez à l’entrepreneur et de les résoudre avant de finaliser le projet. N'oubliez pas que vous devez signer un procès-verbal de livraison, et que vous pouvez mentionner tous les éléments qui ne sont pas conformes sur ce document.

En envisageant un agrandissement, penchez-vous sur la réglementation thermique RE2020 afin d’obtenir un ensemble isolé et performant.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
2
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Vous pouvez mettre en place plusieurs installations et travaux pour économiser l'eau chez vous. © onurdongel - Getty images
Travaux
De nombreux foyers souhaitent agir pour la transition écologique, et pour ce faire, il est recommandé de commencer par les économies d’eau. Cet aspect incontournable représente un enjeu majeur, c’est...