Première acquisition : les pièges à éviter

Première acquisition : les pièges à éviter
partage(s)

Passer du statut de locataire à celui de propriétaire, ce n’est pas si facile ! Sans vous mettre la pression, le premier achat immobilier est le plus important. Retrouvez tous nos conseils pour trouver, visiter et négocier votre future habitation…

Achetez le plus rapidement possible !

Vous avez l’impression que tout se vend vite et pour ne pas rater l’affaire du « siècle », vous êtes prêt à signer très rapidement. On se calme… C’était peut-être vrai, il y a quelques temps, mais aujourd’hui, les acheteurs ont repris la main sur les vendeurs. Pour vous en convaincre, scrutez les annonces immobilières et vous vous apercevrez très vite, que les biens mettent en moyenne 8 semaines à se vendre pour un appartement. De plus, les habitations, qui restent longtemps sur le marché, peuvent être soit surcotées ou présenter des défauts. Bien sûr, certains inconvénients peuvent tout à fait vous convenir mais pensez à la revente. Cela serait dommage de vous priver d’une partie de la population (personnes âgées) pour une impossibilité d’installer un ascenseur dans la cage d’escalier.

Bon à savoir

Lorsque vous achetez un bien qui possède une cuisine équipée, pensez à en spécifier la valeur dans la promesse de vente. En effet, c’est un bien meuble qui est « déplaçable », donc pas soumis aux frais de notaire. 

Ne visitez qu’un seul appartement

Tout le monde n’est pas à l’abri d’un coup de cœur ! « Dès que je suis rentrée dans l’appartement, j’ai tout de suite su qu’il était pour moi. J’ai littéralement craqué. On m’avait pourtant dit de visiter plusieurs apart’ et de vérifier tout un tas de choses avant de prendre une décision mais là j’ai eu le coup de foudre ! Je ne voyais que lui et son salon baigné de lumière. J’ai fait immédiatement une proposition » nous confie Rachel. Même si pour Rachel, l’aventure s’est bien passée puisqu’elle ne regrette rien, il n’est pas conseillé de faire la même chose. Visiter plusieurs biens est vivement conseillé. Lors de vos explorations, n’hésitez pas à ouvrir tous les placards, soulever la moquette, essayer la robinetterie… Lorsque vous apercevez un mur fraîchement repeint, demandez au propriétaire si à cet endroit, il n’y a pas eu un dégât des eaux.

Zappez les agents immobiliers pour économiser les frais d’agence

Passer de particulier à particulier ce n’est pas forcément le bon plan ! En effet, les propriétaires ont tendance à surcoter leur logement. En effet, ils ne prennent pas en compte les spécificités de leur bien. Il peut avoir de grosses différences de prix au M2 au sein d’un même immeuble ! Mais ce n’est pas tout, ils ajoutent le prix des équipements. Par exemple, le prix de la cuisine équipée de style rustique que vous trouvez hideuse ! Tout est une affaire de goût… Un agent immobilier fait entendre raison aux propriétaires et vous accompagne tout au long de votre achat.

Les points clés à retenir

Réussir son achat immobilier, c’est se faire conseiller par un professionnel (notaire, agent immobilier) et prendre beaucoup de précautions…  Ne vous précipitez pas, vérifiez s’il n’y a pas de vices cachés et surtout renseignez-vous auprès du voisinage.