Le statut de LMP : pour qui ? quel avantage ?

Le statut de LMP : pour qui ? quel avantage ?
partage(s)

Le statut de Loueur Meublé Professionnel (LMP) est un statut très spécifique qui s’adresse à une certaine catégorie d’investisseurs répondant à des critères stricts. A qui est dédié le statut de LMP ? Quels sont les avantages qu’en retirent les investisseurs ? Quels sont les inconvénients ?

Vos revenus fonciers doivent être supérieurs à vos revenus professionnels

Le statut de LMP (Loueur Meublé Professionnel) s’adresse à un profil très spécifique d’investisseurs dans l’immobilier, puisque ces derniers doivent remplir certaines conditions :

  • Le logement doit bien sûr être loué meublé.
  • Pour prétendre au statut de LMP, l’investisseur doit réaliser des recettes supérieures à 23 000 € par an.
  • Il doit être immatriculé au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés).
  • Vos revenus fonciers doivent être supérieurs aux revenus de votre foyer fiscal correspondant à une activité professionnelle.

Fiscalement, le LMP est assimilé à un entrepreneur individuel

Le loueur meublé professionnel bénéficie de certains avantages fiscaux, en matière d’imposition. Ainsi, ses revenus ne sont pas soumis à l’imposition des revenus fonciers mais au régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Il est donc assimilé à un entrepreneur individuel, ce qui signifie notamment que durant l’année de son paiement ou sur la durée d’amortissement, il peut déduire les frais d’acquisition de l’immeuble, ce qui lui permet de réduire considérablement l’imposition des bénéfices réalisés.

Bon à savoir

Le loueur meublé professionnel peut déduire de ses recettes les frais de notaire, les frais de garantie, la rémunération des intermédiaires, etc.

Les héritiers du LMP bénéficient d’un abattement de 75 %sur le bien immobilier

Si vous souhaitez pouvoir transmettre votre ou vos bien(s) à vos héritiers, sachez que le statut de LMP leur accorde des avantages. Ils peuvent obtenir un abattement de 75 % sur la valeur du bien à valoir sur les droits de succession de leurs futurs bénéfices imposables, à la condition qu’ils conservent eux-mêmes le statut de LMP. Pour qu’ils en bénéficient, il faudra également que le défunt ait exploité ses immeubles durant 2 ans minimum, et les héritiers devront s’engager à conserver la totalité des logements pendant 6 ans minimum. De même, au moins l’un des héritiers devra assurer l’exploitation durant 5 minimum.

Prenez connaissance des contraintes du statut de LMP

Si le statut de LMP comporte de nombreux avantages, il convient de connaître les inconvénients avant de se lancer. Tout d’abord, sachez qu’en tant que Louer Meublé Professionnel, vous devrez vous acquitter de la contribution économique territoriale qui équivaut à la taxe professionnelle, et qui pourra réduire la rentabilité, bien qu’elle fasse partie des charges déductibles. De même, vous devrez cotiser aux charges sociales auprès du RSI des commerçants, sans compter les contraintes administratives : en effet, si vous faites l’acquisition d’un logement loué vide et que vous souhaitez le transformer en logement meublé pour votre activité de LMP, vous devrez obtenir une autorisation de la préfecture après un avis préalable du maire.

Bon à savoir

En tant que LMP, vous bénéficiez du régime des plus-values professionnelles, ce qui vous permet d’être exonéré de taxation en cas de vente d’un logement si ce dernier est loué depuis au moins 5 ans, et que vos recettes ne dépassent pas 90 000 €.