Rechercher un article

Acheter un 50 m² à Paris est-il plus avantageux que de le louer ?

Acheter un 50 m² à Paris est-il plus avantageux que de le louer ?

Lorsque l’on est Parisien, mieux vaut-il acheter ou louer son logement ?  Et combien d’années doit-on conserver son bien avant que l’achat ne devienne plus rentable que la location ? On vous répond.  

Acheter un 50 m² à Paris est-il plus avantageux que de le louer ?

À Paris, acheter un 50 m² devient rentable au bout de 5,2 années

Si les prix parisiens n’ont jamais été aussi hauts, force est de constater que les taux d’emprunt, quant à eux, n’ont jamais été aussi bas. Certains sont même passés sous la barre des 1 %. Dans un contexte favorable à l’achat immobilier, nous avons voulu savoir si les Parisiens avaient plutôt intérêt à acheter (s’ils en avaient la capacité financière) ou à louer leur logement. Nous avons également tenté de déterminer à partir de combien de temps l’achat finissait par l'emporter sur la location. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur les données que publie le site d’annonces immobilières SeLoger et nous avons confronté les indicateurs du marché immobilier parisien avec le pouvoir d’achat/de location moyen des Français. En nous basant sur les chiffres de l’Insee de 2014, nous avons notamment pu calculer la capacité d’emprunt des acheteurs potentiels en fonction de leurs revenus mais aussi du taux d’endettement, lequel ne peut pas dépasser 33 % du montant des revenus. Il ressort de notre enquête que :

  • Pour acquérir une surface de 50 m² (il s’agit là de la superficie moyenne pour une location) dans la capitale, au prix de 544 150 € (hors frais de notaire), les mensualités - sur 20 ans - d’un emprunteur disposant d’un apport personnel de 10 % du prix de vente atteignent 2 571 € ;
  • Pour louer un logement (une location vide, Ndlr) de 50 m² à Paris, un locataire doit s’acquitter d’un loyer moyen de 1 470 € (hors charges) ;
  • L’achat d’un logement parisien devient plus rentable que sa location au bout de 5,2 années de détention.
Bon à savoir

En France, le prix au m² est de 3 472 € (Source : LPI-SeLoger).

Devenir propriétaire à Paris coûte 10 883 €/m²  

D’après les données qu’a récoltées le baromètre LPI-SeLoger, le prix immobilier à Paris dépasse les 10 800 €/m². Dans l’hexagone, il n’y a guère qu’à Neuilly-sur-Seine que les tarifs sont encore plus élevés. Dans cette ville des Hauts-de-Seine, le m² coûte, en moyenne, 11 209 €. Devenus la chasse gardée d’une clientèle à fort pouvoir d’achat immobilier, les logements parisiens voient leurs prix enregistrer 6,1 % de hausse sur les douze derniers mois. Le baromètre LPI-SeLoger nous apprend également que c'est le prix immobilier dans le 1er arrondissement de Paris qui signe la plus forte progression, avec un gain annuel de 14,1 %, pour atteindre 10 925 € du m². Mais le 20e arrondissement n’est pas en reste, le prix de l’immobilier (8 600 €/m²) y accuse 10,2 % de hausse sur l’année. Force est toutefois de constater que les prix se tassent (+ 0 ,6 % sur 1 an) dans le 4e arrondissement.

Devenir propriétaire rue de Rivoli, rue Saint-Antoine ou encore rue des Archives vous coûtera, en moyenne, aux environs de 12 287 € du mètre carré. Mais là encore, quand bien même il serait, à terme, plus avantageux d’acheter que de louer, il faut bien se rendre à l'évidence : l’acquisition d’un logement parisien n’est décidément plus à la portée de toutes les bourses… Sachant que l’achat d’un 50 m² dans le 4e arrondissement de Paris vous reviendra, hors frais de notaire, à environ 614 350 €, sur 20 ans, vos mensualités atteindront 3 079 € pour tomber à 2 639 € par mois si vous empruntez sur 25 ans. À titre de comparaison, pour louer un appartement de 50 m² dans le 4e, à Paris, vous devrez débourser 1 735 € de loyer (hors charges) par mois. Dans le 4e arrondissement, louer coûte donc 52 % moins cher que d’acheter en empruntant sur 25 ans et 77 % moins cher qu’en empruntant sur 20 ans.

Pour une location vide à Paris, comptez 1 626 €/m²

Il ressort de l’analyse des chiffres qu’a compilés SeLoger dans son baromètre des loyers que les prix au m² à la location à Paris se montent, en moyenne à 29,40 €, charges non comprises, pour une location vide. Pour un bien d’une superficie de 52 m², le loyer moyen atteint ainsi 1 626 € par mois, charges comprises. Sur les douze derniers mois, il est également à noter que les loyers des locations vides parisiennes augmentent quasiment aussi vite (+ 6 % sur 1 an) que les prix à l’achat (+ 6,1 % sur 1 an). Intra-muros, c’est dans le 7e qu’il coûte le plus cher de louer un logement car les loyers – charges comprises – y avoisinent les 2 336 € par mois. Pour réaliser des économies de loyer, mieux vaut louer un logement dans le 18e (1 219 €/mois) ou le 20e (1 188 €/mois).

Location vide : le top 5 des arrondissements les plus chers

Arrondissement Loyer *
7e 2 336 €
8e 2 280 €
16e 2 269 €
6e 2 194 €
4e 1 987 €

(*) charges comprises

Le loyer d’un meublé parisien atteint 1 844 €/mois

Selon le baromètre des loyers qu’a élaboré le site d’annonces immobilières en se basant sur les annonces qu’il publie régulièrement, le loyer moyen d’un meublé parisien est de 1 844 € par mois, charges comprises. Un rapide calcul nous révèle donc que dans la capitale, louer un meublé coûte 13 % plus cher que de louer une location vide. Il est également intéressant de remarquer que les loyers des locations meublées progressent moins rapidement (+ 4,5 % sur 1 an) que ceux des locations vides (+ 6 % sur 1 an). Le délai de location d’un meublé parisien (23 jours) est aussi plus long que celui que SeLoger a relevé pour une location vide, lequel se limite à 19 jours, en moyenne.

Location meublée : les 5 arrondissements les plus chers

Arrondissement Loyer *
8e 2 707 €
7e 2 596 €
16e 2 530 €
6e 2 459 €
1er 2 107 €

(*) charges comprises

En cours de chargement...
Plus de conseils :