Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Hausse du prix immobilier à Villeurbanne : stop ou encore en 2020 ?

Hausse du prix immobilier à Villeurbanne : stop ou encore en 2020 ?

Parmi toutes les grandes villes françaises, c’est à Villeurbanne que les prix des logements ont le plus augmenté en 2019. À quoi est due cette explosion (+ 12,7 % sur 1 an) des tarifs immobiliers villeurbannais ? Ceux-ci vont-ils ralentir ou continuer d’accélérer ? Sandra Viricel, directrice de l’agence Sandra Viricel Immobilier et animatrice TV (« Recherche Appartement ou Maison ») nous répond.  

Hausse du prix immobilier à Villeurbanne : stop ou encore en 2020 ?

Villeurbanne : en 2019, les prix au m² ont progressé de 12,7 %

Au palmarès des villes dont les tarifs immobiliers ont connu la plus forte progression au cours de l’année dernière, c’est Villeurbanne qui décroche la médaille d’or. Sur l’année 2019, le prix au mètre carré à Villeurbanne a augmenté de 12,7 % ! La ville de banlieue la plus peuplée de France devance ainsi Brest (+ 12 % sur 1 an) et Angers (+ 11 %). Devenir propriétaire dans celle dont on dit qu’elle n’est autre que le 10e arrondissement de Lyon - tant les deux villes sont proches l’une de l’autre - coûte donc actuellement 3 250 € du m². À titre de comparaison, à fin décembre 2018, la hausse des prix villeurbannais se limitait, dans l’ancien, à 2,5 % sur l’année.

Bon à savoir
  • À Villeurbanne, comptez 3 250 €/m² dans l'ancien.
  • Le prix moyen d'un logement y est de 330 589 € (Source : SeLoger).

Pourquoi les prix immobiliers explosent-ils à Villeurbanne ?

À la question de savoir pour quelle raison les prix des habitations ont à ce point augmenté (+ 12 ,7 % sur 1 an) durant l’année 2019, qui mieux qu’une spécialiste du marché immobilier villeurbannais pour nous répondre ? « Depuis trois ans, Lyon enregistre une forte augmentation du prix de son immobilier, celui-ci tendant ainsi à combler son retard » explique Sandra Viricel, Directrice de l’agence immobilière Sandra Viricel Immobilier et animatrice TV de l’émission « Recherche Appartement ou Maison » sur M6. En effet, entre les mois de décembre 2015 et de décembre 2019, le prix immobilier à Lyon a connu une variation de 28 %, passant de 3 955 € du m² à 5 065 € du m². « Cette hausse des prix dans leur ville fait que les Lyonnais peinent actuellement à se loger. La demande se reporte alors sur Villeurbanne et par un effet, ‘boule de neige’, les prix à Villeurbanne augmentent ». CQFD…

L’intérêt croissant que lui portent les Lyonnais et qui fait de la toute proche Villeurbanne le premier marché de report de la Capitale des Gaules s’explique aussi par la situation géographique de cette commune XXL (près de 148 000 habitants, excusez du peu !). « Contrairement au reste de la banlieue lyonnaise (Vénissieux, Bron), Villeurbanne se trouve, pour sa plus grande partie, dans l’enceinte de la ville à laquelle elle est véritablement intégrée » explique Sandra Viricel. « Sa proximité avec Lyon - dont elle est, pour ainsi dire, la petite soeur - lui vaut d'ailleurs d'être surnommée le 10e arrondissement lyonnais ». C’est la raison pour laquelle « la hausse est particulièrement forte dans toute la partie de Villeurbanne qui touche les 3e et 6e lyonnais » .

Enfin, force est de reconnaître que le fait que Villeurbanne soit particulièrement bien desservie en termes de transports en commun (« deux lignes de métro permettent de rallier rapidement le centre-ville de Lyon ») attise encore davantage l’appétence des acquéreurs lyonnais pour Villeurbanne.

En cours de chargement...

La hausse des prix villeurbannais va-t-elle durer ?

Alors que le prix de l’immobilier bondit à Villeurbanne, beaucoup d’observateurs s’interrogent sur le fait de savoir si cette hausse est partie pour durer ou si, au contraire, elle devrait ralentir dans les prochains mois. « En 2020, l’augmentation devrait vraisemblablement se poursuivre mais de façon plus maîtrisée » indique Sandra Viricel. « À Lyon, on a atteint un niveau de prix tel que beaucoup d’acquéreurs réfléchissent à deux fois avant de concrétiser leur projet d’achat immobilier, voire, parfois, y renoncent… Une progression à deux chiffres qui s’installerait dans la durée risquerait donc de devenir problématique pour les acheteurs ». La proximité de Villeurbanne avec Lyon faisant que les destins de ces deux villes sont étroitement liés, une explosion des prix lyonnais aurait fatalement des répercussions sur le marché villeurbannais. « Les prix immobiliers doivent rester en-dessous de ceux de Lyon pout demeurer attractifs et continuer d'attirer les familles » ajoute Sandra Viricel. Pour autant, il est permis de penser que les programmes immobiliers neufs dont Villeurbanne fera prochainement l’objet – notamment dans le secteur des Gratte-Ciel – devraient contribuer à diluer quelque peu les prix des logements, freinant ainsi leur envolée, et rééquilibrant le marché de l’immobilier villeurbannais.

Bon à savoir

Depuis 2012, le prix immobilier est en hausse en moyenne de 6 % par an à Villeurbanne

À Villeurbanne, la proximité des 3e et 6e lyonnais est recherchée

Les quartiers les plus prisés de Villeurbanne sont ceux qui touchent véritablement Lyon, et plus particulièrement le 6e arrondissement. « Sont très demandés les quartiers qui se trouvent le long de la ligne de métro, c’est-à-dire Charpennes, Gratte-Ciel, République et Flachet » explique Sandra Viricel. En revanche, les quartiers qui se situent au-delà du périphérique (Poudrette-Les Brosses, Saint-Jean), à proximité de Vaulx-en-Velin, tendent, quant à eux, à être moins demandés.

Combien coûte un logement autour de Villeurbanne ?

Ville Prix au m²
Vaulx-en-Velin 2 206 €
Bron 2 792 €
Caluire-et-Cuire 3 835 €
Lyon 5 065 €

Source : SeLoger