Hausse du prix immobilier : Lyon, les deux pieds sur le frein !

14 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Si les moyennes et grandes villes de l’hexagone continuent de voir augmenter le prix de leur immobilier, les métropoles perdent de leur élan haussier. C’est le cas de Lyon, deuxième ville de plus de 100 000 habitants la plus chère de France après Paris, et dont les arrondissements les plus prisés, les 2e et 6, voient s’infléchir la courbe de leurs prix.

Image
La ville de Lyon
Les prix ralentissent à Lyon. © Sander van der Werf

Sommaire

À Lyon, la hausse des prix immobiliers perd de la vitesse

À l’instar de ce qui se passe dans la capitale et dans d’autres métropoles françaises, à Lyon, la hausse du prix de l'immobilier tend à fléchir. Selon le Baromètre LPI-SeLoger, les prix signés (c'est-à-dire constatés au jour de la signature du compromis de vente) ne progressent que de 1 % sur 1 an alors qu'en janvier dernier, la hausse atteignait 2,2 %. La métropole lyonnaise suit le mouvement, avec une hausse de 1 % sur un an pour les appartements (4 528 €/m2), tandis que le prix des maisons dans l’ancien poursuit sa décrue, avec une baisse persistante qui passe sous la barre des 15 %, alors qu’elle n’était que de 2,9 % en septembre 2021. Ces données confirment une autre tendance nationale, celle de l’évolution (à la hausse !) des marges de négociation. « En février 2022, elles s’établissent à 5,6 % pour l’ensemble du marché, en progression de 54 % depuis l’été dernier », explique Michel Mouillart, porte-parole du Baromètre LPI-SeLoger. En région Rhône-Alpes, la marge de négociation culmine à 7,5 % du prix de vente affiché pour les maisons et à 3,4 % pour les appartements. 

Image
Les prix et leur évolution à Lyon
Les prix de vente et leur évolution à Lyon. ©DR

Retour à la raison pour les prix dans les 2e et 6e lyonnais

Le Baromètre LPI-SeLoger nous apprend que le prix au m² à Lyon est, en moyenne, de 5 563 € dans l'ancien. Dans la Ville des Lumières, les prix oscillent entre 4 511 €/m2 dans le 9e arrondissement (Vaise, Gorge-de-Loup, La Duchère) et 6 591 €/m2 dans le (très chic !) 2arrondissement (Cordelliers, Bellecour, Perrache). S'il reste élevé, force est toutefois de constater que le prix au mètre carré dans le 2e arrondissement de Lyon accuse un recul de 5 % sur 1 an. Ce décrochage est d'autant plus étonnant qu'il fait suite à une hausse continue en 2021. Les prémices d’un ralentissement avaient néanmoins été détectés en février dernier (- 0,8 %). Le 8e rejoint ainsi deux autres arrondissements lyonnais dont les prix signés à la vente courbent l’échine : le 5(Vieux Lyon, Fourvière, Sainte-Irénée) où l'on note un très léger recul (- 0,8 % sur 1 an) du prix de l'immobilier. Même constat si l'on s'intéresse au prix immobilier dans le 6e arrondissement de Lyon (Les Brotteaux, Masséna, Bellecombe)  qui avait entamé une lente décrue dès le mois d’août 2021 et accuse 8,8 % de baisse pour avoisiner les 6 365 €. Enfin, il est à noter que les prix des logements dans les 2e et 6 arrondissements figurent parmi les plus élevés de la ville avec des moyennes qui dépassent 6 300 €/m2. Un reflux qui pourrait bien indiquer un possible retour à l’équilibre dans la Capitale des Gaules. 

Image
Les prix de vente dans les arrondissements de Lyon
Les prix de vente à Lyon, arrondissement par arrondissement. ©DR

7,5 % de hausse sur 1 an dans le 8e lyonnais

Contrairement aux chiquissimes 2e et 6e lyonnais, les arrondissements traditionnellement plus accessibles,  financièrement parlant, continuent de voir leur cote grimper. C'est le cas du très paisible 8e arrondissement (Le Bachut, Monplaisir, Mermoz) où en hausse de 7,5 % les prix signés atteignent 4 646 €/m2. Avec ses airs de village dans la ville, ce secteur en plein développement offre à ses habitants un cadre de vie paisible et une vraie vie de quartier qui font recette auprès des acquéreurs. À l’écart du centre mais bien desservi et fourni en commerces et animations, le 8e lyonnais a le vent en poupe ! Un élan qui a été incontestablement renforcé par la crise sanitaire et la ruée des acheteurs vers l'immobilier de la Ville aux Deux Collines.

6 arrondissements lyonnais où les prix augmentent 

Arr. Prix/m² Hausse sur 1 an
1er arr. 6 203 € + 2,3 %
3e arr. 5 515 € + 3,1 %
4e arr. 5 796 € + 4,3 %
7e arr. 5 026 € + 2 %
8e arr. 4 646 € + 7,5 %
9e arr. 4 511 € + 3,3 %

Le prix immobilier à Lyon est de 5 563 €/m2.

Source : Baromètre LPI-SeLoger - mars 2022

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !