Rechercher un article

Prix immobilier : combien coûte une résidence secondaire dans votre région ?

Prix immobilier : combien coûte une résidence secondaire dans votre région ?

Ah, les résidences secondaires ! Beaucoup de Français rêvent d’en posséder une mais peu en ont les moyens… Découvrez, région par région, combien coûte une résidence secondaire à l’achat.

Paris tire les prix des résidences secondaires vers le haut

Si vous envisagez de vous offrir une résidence secondaire, sachez que c’est en Île-de-France, en Aquitaine et en région PACA que cela vous coûtera le plus cher. Parce qu’ils sont le reflet de la réalité du marché des résidence principales, les prix de vente des résidences secondaires sont particulièrement élevés dans ces trois zones. Si vous habitez à Paris et que vous cherchez à acheter une résidence secondaire qui ne soit pas trop éloignée de la capitale, la région parisienne semble être un bon choix, mais ce choix, vous risquez de le payer au prix fort ! Car c’est peu dire que Paris tire les prix immobiliers vers le haut. Selon les chiffres recueillis par l’Observatoire LPI et le baromètre LPI-SeLoger, en Île-de-France, les prix, pour une résidence secondaire, sont plus élevés que partout ailleurs dans l’hexagone. Que votre choix se porte sur un appartement parisien dont vous ferez votre pied-à-terre ou sur une maison dans la campagne francilienne, il vous en coûtera, en moyenne, 341 700 €. Boostée par la Côte d’Azur, l’attractivité de la région PACA en termes de résidences secondaires n’est plus un secret pour personne et nombreux sont les Français à vouloir profiter d’une résidence secondaire sous le soleil du midi. Mais là encore, la demande fait monter les prix : avec un prix moyen de 322 700 €, la région PACA se hisse sans peine sur la deuxième marche de notre podium.

Top 3 des prix des résidences secondaires

Bon à savoir

  • En France, une résidence secondaire coûte en moyenne 245 200 €.

Plus de 300 000 € pour une villa secondaire en Aquitaine !

La médaille de bronze de notre classement revient à l'Aquitaire. N’en déplaise à Donald Trump et aux climatosceptiques, le réchauffement climatique est une réalité. Et même si, question température, la façade atlantique n’égale pas - encore - la Riviera, les spécialistes tablent tout de même sur son réchauffement progressif : + 2 ° en 2070. Mais que le prix élevé des maisons secondaires « aquitainoises » soit la résultante du réchauffement climatique, de l’attractivité exponentielle de la région ou encore de l’explosion des prix à Bordeaux et dans sa périphérie, les faits sont là : de la Dordogne aux Pyrénées Atlantiques, en passant par la Gironde, les Landes et le Lot-et-Garonne, acquérir un logement de villégiature en Aquitaine coûte désormais 303 300 €, en moyenne.  

Bon à savoir

  • 75 % des résidences secondaires des Français sont situées à moins de 80 kilomètres du lieu de leur résidence principale.
  • Dans l’hexagone, on dénombre près de 3 millions de résidences secondaires.
  • En moyenne, les Français passent 40 nuits par an dans leur résidence secondaire.

De fortes disparités du prix de l'immobilier selon les régions  

Avec un prix moyen de plus de 300 000 €, les trois régions où les résidences secondaires coûtent le plus cher sont l’Île-de-France, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Aquitaine. Mais comme c’est le cas sur le marché des résidences principales, la valeur d’une résidence secondaire varie considérablement d’une région à l’autre. Sur toute la longueur de la « diagonale du vide », cette bande de territoire qui s’étend de la Meuse jusqu’aux Landes et à l’intérieur de laquelle les densités de population sont moins élevées qu’ailleurs, le prix moyen d’une résidence secondaire ne dépasse par 160 000 €. Dans ce secteur, ils oscillent ainsi entre 111 400 € seulement dans le Limousin et 159 200 € dans le Centre. Mais il ne s'agit là que de prix moyens. Car en Haute-Vienne, le prix de vente de certaines maisons ne dépasse pas 50 000 €... Avec le Limousin, il est à noter que c’est en Auvergne (126 700 €) et en Lorraine (125 900 €) que les résidences secondaires valent le moins cher. D’autre part, il est intéressant de souligner qu’en ce qui concerne l’arc atlantique, le prix des résidences secondaires tend à baisser à mesure que l’on progresse vers le nord : de 303 300 € en Aquitaine, on passe à 257 500 € en Poitou-Charentes puis à 248 300 € dans les Pays-de-la-Loire pour tomber à 243 800 € en Bretagne. Enfin, en dépit de leur proximité avec Paris et de leurs plages (Fécamp, Le Touquet), les prix des résidences secondaires situées en Haute-Normandie et en Picardie sont en-dessous des 185 000 €.  

residence secondaire prix france

Les prix de l’ancien les plus faibles se situent le long d’une quasi-diagonale : Champagne-Ardenne, Lorraine, Bourgogne, Franche Comté, Auvergne et Limousin... Ils épousent ainsi pratiquement la « diagonale des faibles densités ».

Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger

Une maison secondaire, ça a un coût…

Les dépenses que vous affecterez à votre résidence secondaire sont loin de se limiter à son prix d’achat. Entre les frais d’assurance, le chauffage, l’entretien du jardin, voire de la piscine et les impôts locaux, l’addition peut rapidement monter. Heureusement, vous avez la possibilité de mettre votre résidence secondaire en location. Selon les règles en vigueur dans la commune où se trouve votre habitation, vous devrez :

  • Soit obtenir une autorisation de changement d’usage suivie d’une déclaration en mairie.
  • Soit déclarer votre meublé en vue de vous faire délivrer une autorisation de changement d’usage.
  • Soit déclarer votre bien sans devoir accomplir d’autre formalité.

Dans tous les cas, pensez également à vous enregistrer auprès des impôts.

Le top 5 des régions où les résidences secondaires coûtent le moins cher

Région Prix
Limousin 114 400 €
Lorraine 125 900 €
Auvergne 126 700 €
Franche-Comté 132 600 €
Champagne-Ardenne 151 800 €