40 % des propriétaires mettent en location leur résidence secondaire

SeLoger
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dans une récente étude, 88 % des propriétaires assurent que la mise en location d’une résidence secondaire, par le biais des professionnels de l’immobilier, est une formule qui marche !

Image
40 % des propriétaires mettent en location leur résidence secondaire
Un quart des sondés loue leur maison secondaire toute l’année. © Monique Pouzet
Sommaire

Les propriétaires louent 10 semaines par an leur résidence secondaire

Cette étude, commandée par la Fnaim à Ifop, apporte un certain nombre d’éclairages intéressants. On y apprend entre autres que la « mise en location de sa résidence secondaire est une pratique communément partagée : 40 % des propriétaires y recourent », dixit la Fnaim. Pour des durées variables : « Ils sont quasiment autant à la louer moins de 10 semaines par an (45 %) tandis qu’un quart la loue tout au long de l’année. Cependant la majorité (60 %) se la réserve pour un usage personnel, le plus souvent pendant l’été ».

Bon à savoir

30 % des propriétaires, qui ne metttent pas en location leur résidence secondaire, envisagent de la louer par l'intermédiaire d'une agence immobilière.

Pas plus de 5 000 € de gains chaque année

La principale raison, qui pousse les propriétaires à louer leur résidence secondaire, relève de la couverture des charges d’entretien. Des freins psychologiques modèrent ce désir chez les autres, comme la crainte de ne pas trouver suffisamment de clients ou encore celle de devoir rester sur place pour veiller au bon déroulement du séjour. « Pour toutes ces raisons, le revenu d’appoint procuré par les locations plafonne assez vite : les deux tiers des propriétaires (62 %) ne gagnent pas plus de 5 000 € par an par ce biais ».

La Fnaim « drague » les propriétaires réticents

La Fnaim considère qu’il « existe encore un potentiel de croissance. Parmi les 60 % qui réservent leur résidence à leur usage personnel, 29 % projettent de la mettre en location et de passer par une agence ». S’ils hésitaient auparavant à le faire, c’est parce qu’ils craignaient la complexité de la procédure. Une résistance que la Fnaim entend faire régresser en faisant preuve sur le terrain de plus de pédagogie.

Bon à savoir

En 2016, les agents de la Fnaim ont réalisé 370 000 contrats, 14,6 millions de nuitées, collecté 13 millions d’euros en taxes de séjour pour le compte des collectivités locales et 433 millions d’euros de loyers pour la gestion de 63 000 lots.

Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Rouen est la grande ville française où les logements se vendent le plus vite. © Ekaterina Belova - Adobe Stock
France
Depuis 1 an, avec la hausse des taux et des prix qui restent élevés, les délais de vente se sont globalement allongés… mais pas partout. À Rouen, il faut 25 jours de moins pour vendre un logement...
Image
Les jardins ouvriers permettent aux citadins de créer leur propre havre de verdure. © luzulee - Adobe Stock
France
Les jardins ouvriers ont été créés il y a plus d’un siècle pour permettre aux familles d’ouvriers de subvenir à leurs besoins en nourriture grâce aux potagers. Aujourd’hui, on relève un regain d...
Image
C'est à Toulouse que le délai de vente s'est le plus raccourci au 1er mai 2024, passant de 86 à 83 jours. © FredP - Adobe Stock
France
Alors que les taux immobiliers affichent une tendance baissière et que les conditions d’octroi de crédits ont été assouplies, il semble que le marché immobilier soit encore poussif. Malgré la saison...