Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

A Chambéry, le prix de l’immobilier n’en finit plus de grimper

Le marché immobilier de la capitale des Savoies connaît un dynamisme sans précédent, avec une accélération ces deux dernières années. Chambéry séduit de plus en plus et les prix de l’immobilier atteignent des records.

A Chambéry, le prix de l’immobilier n’en finit plus de grimper

Sommaire

Des hausses de prix sans précédent pour le marché chambérien 

Rarement l’immobilier s’est négocié à de tels niveaux de prix à Chambéry. Depuis deux ans, le marché a repris des couleurs après plusieurs années de faibles croissances, voire de stagnation. Tous types de biens confondus, appartements et maisons se négocient désormais entre 2 200 €/m² et 3 500 €/m². « Le marché est en pleine évolution depuis un an avec des prix de marché qui atteignent des records », observe Elisa Cros, conseillère transaction chez Orpi Chambéry. « La demande est incroyable ! »

Les agents immobiliers de la ville évoquent des hausses pour un même appartement en un an, allant de 5 à 18 % ! Même si c’est un peu moins marqué, les hausses sont tout aussi dynamiques du côté des maisons, en particulier en première couronne de Chambéry. « Les délais de vente se sont considérablement raccourcis », ajoute Elisa Cros. « Il faut compter moins de quatre mois entre le début de la commercialisation et la signature chez le notaire ».

Malgré ces hausses de prix, l’immobilier de Chambéry reste attractif

Contrairement au Genevois ou à Annecy, voire Aix-les-Bains désormais, l’immobilier chambérien n’est pas pris d’assaut par les travailleurs frontaliers dont le pouvoir d’achat fait grimper les prix. Résultat, les prix de l’immobilier restent encore abordables pour les ménages travaillant en France et ce, malgré les hausses de prix constatées ces 24 derniers mois... Ces prix encore accessibles intéressent donc divers types d’acquéreurs.

« Nous rencontrons régulièrement des profils de jeunes actifs et de familles souhaitant faire évoluer le cocon familial, à la recherche d’un appartement plus spacieux ou d’une maison », expose Elisa Cros. « Il y a aussi de nombreux seniors passant d’une maison en périphérie à un appartement dans le centre ». L’explication principale à la dynamique du marché de Chambéry s’expliquerait par l’engouement des investisseurs ces derniers mois. « Ils sont nombreux à chercher à placer leur argent dans la pierre, en vue d’un investissement locatif. Nous avons aussi des marchands de biens cherchant à faire des opérations intéressantes sur de la réhabilitation ».

Les prix moyens dans le centre de Chambéry

  • Centre-ville : 2 700 €/m², environ.
  • Centre-stade : 3 100 €/m², environ.
  • Centre-Bellevue : 3 600 €/m², environ.

Au cœur du sillon alpin, la ville possède de nombreux atouts

Si le marché immobilier de la ville séduit de plus en plus, il ne faut pas oublier que Chambéry est également très bien placée et qu’elle possède un bassin économique qui lui est propre, le tout au carrefour de Turin, Genève, Lyon et Grenoble. Elle dispose aussi d’un important pôle de 15 000 étudiants, avec l’Université Savoie-Mont Blanc sur les hauteurs de la ville du côté de Jacob-Bellecombette. Inutile de préciser que Chambéry se trouve à moins d’une heure de route de nombreuses stations de ski. 

Par ailleurs, la ville, qui a été la capitale politique des comtes de Savoie, possède un patrimoine culturel et historique très riche. « Le cœur de la ville est aussi très dynamique grâce à divers équipements comme l’Espace Malraux, le Carré Curial ou encore le marché des Halles », précise l’agent immobilier.

Les investisseurs prennent d’assaut les petites surfaces du centre-ville

La plupart des quartiers de Chambéry affichent des prix plus ou moins similaires. Le marché est en effet relativement homogène, autour de 3 000 €/m², hormis le secteur des hauts de Chambéry-Mollard où le prix du m² ne dépasse pas les 2 000 €. Certains quartiers ont cependant plus la faveur des acquéreurs que d’autres. 

C’est le cas du centre-ville, où les vieux quartiers séduisent les investisseurs car les appartements se louent facilement. Les biens à la vente sont cependant rares. Les petites surfaces sont prises d’assaut par des investisseurs locaux, parisiens, lyonnais, ainsi que du Sud de la France ou de Haute-Savoie. Des investisseurs qu’on retrouve par ailleurs un peu partout dans la ville, sitôt qu’un programme neuf sort de terre avec son lot d’appartements intéressants à acheter pour défiscaliser.

Bon à savoir

Le prix au m² Chambéry est de 2 700 €, environ.

La ville possède encore des quartiers avec un beau marché de maisons

En-dehors des investisseurs, les familles, jeunes actifs, primo ou secundo-accédants, recherchent principalement des T3, T4 et T5, «  en particulier dans les rues du Comte-Vert et Nicolas-Parent, ainsi que sur les quais le long de la Leysse » ajoute l’agent immobilier. Sur l’ensemble de Chambéry, il faut compter sur une enveloppe moyenne de 160 000 € pour un T3, 200 000 € pour un T4 et minimum 250 000 € pour un T5. Ces prix restent toutefois indicatifs, tout dépend bien entendu de l’emplacement et de l’état du bien. 

Les quartiers Centre-Bellevue et Bissy, très résidentiels, continuent de voir leur prix grimper, notamment grâce à un joli marché de maisons. « Ces quartiers se trouvent à un quart d’heure de marche du centre-ville. La moindre maison mise en vente suscite une cinquantaine d’appels dans la journée qui suit ! », prévient Elisa Cros. Comptez ainsi un budget minimum de 420 000 € pour un pavillon dans ces secteurs.

Les prix immobiliers moyen dans la région

Sources : tous les prix immobiliers sont issus de SeLoger

Plus de conseils :