Top 3 des villes qui investissent dans les technologies pour attirer les acheteurs

Top 3 des villes qui investissent dans les technologies pour attirer les acheteurs

Aujourd’hui la technologie est partout et certaines régions l'ont bien compris. Elles n'hésitent plus à l'exploiter pour attirer les investisseurs. Focus sur Strasbourg, Saint-Quentin et Angoulême, des villes à fort potentiel.

1. Strasbourg, métropole de recherche technologique

Du côté de l’Alsace, Strasbourg apparait plus que jamais comme une ville moderne en misant sur les medtechs et les mobilités du futur avec les véhicules autonomes. Située au cœur du triangle d’or européen de la production pharmaceutique et de matériel médical, l’Eurométropole abrite en effet une liste impressionnante d’acteurs majeurs de la filière. Aujourd’hui, elle dispose du campus des technologies médicales Nextmed avec l’Institut hospitalo-universitaire mais espère créer d’ici 10 ans, 500 startups supplémentaires. Si les nouvelles technologies se font ressentir auprès des entreprises, elles visent également les transports. En 2017, la ville sera le centre expérimental européen des véhicules autonomes avec la mise en place de nouveaux modes de transport : navettes 100 % électriques et autopilotées, axes routiers intégralement connectés… Au final, la moitié du parc automobile sera composé de véhicules autonomes d’ici 2058. Une avancée technologique qui devrait notamment permettre de réduire le nombre d’accidents sur route.

vue sur la ville de strasbourg
A Strasbourg, la technologie fait partie du quotidien. © pcalapre

Bon à savoir

En 2016, Starsbourg a d’ores et déjà enregistré une croissance de 137 % dans la construction de bureaux ! 

parlement européen de strasbourg
Le célèbre Parlement Européen. © pure.passion.photography/Westend61 / Photononstop

Bon à savoir

Strasbourg a été désigné, en juillet 2016, pour accueillir l’un des quatre projets européens C-Roads France qui vise à équiper 3 000 véhicules et 2 000 km de routes pour des tests grandeur nature.

2. Saint-Quentin, la ville numérique

Longtemps réputée pour son dynamisme industriel et agricole, l’agglomération de Saint-Quentin s’est depuis orientée vers les technologies du futur. Saint-Quentin a en effet engagé de nombreuses transformations sur son territoire dans le but de se positionner sur un secteur d’avenir : la robonumérique. Une stratégie qui se ressent d’abord sur les entreprises qui migrent vers Saint-Quentin mais aussi sur le mode de vie de la population. Les acteurs locaux se sont saisis de nouveaux outils pour bouleverser leurs propres pratiques et devenir un vrai « smart territoire ». Les pouvoirs publics ont donné l’exemple avec la création d’une mairie 4.0 avec comme première idée le dispositif AlloMairie, qui a permis aux citoyens de faire remonter efficacement les problèmes dans la ville. Un système qui fonctionne également avec les « bus intelligents » de Saint-Quentin qui informent les usagers en temps réel. Les adeptes des objets connectés trouveront donc leur bonheur dans la petite ville des Hauts-de-France.

hôtel de ville de saint-quentin
Saint-Quentin, une ville de plus en plus connectée. © Alain Wacquier
basilique de saint-quentin
Vue sur la basilique de Saint-Quentin. © Alain Wacquier

3. Angoulême, cité créative à l’esprit d’innovation

Bassin d’emploi de 140 000 habitants, l’agglomération d’Angoulême est célèbre dans le monde entier pour son festival de la bande dessinée. Mais elle a d’autres atouts en poche pour attirer l’œil des curieux (et des investisseurs). Depuis plusieurs années, Angoulême s’est engagée dans une stratégie de diversification et d’innovation de l’édutainment (éducation par le jeu) et des Edtechs (éducation technologie). Une décision qui a valu à l’agglomération d’être intégrée dans le paysage French Tech en juillet 2016 et qui lui a permis de rayonner à l’international. En effet, Angoulême attire de nouveaux acteurs comme la startup Equilibre Games (spécialiste du serious Game) ou encore le géant japonais Nidec qui a investi 1,5 milliards d’€ dans le rachat de l’entreprise Leroy-Somer.

ville haute d'angoulême
La ville haute d'Angoulême avec son marché couvert. © Photocolorsteph

Bon à savoir

Au printemps 2017, la ligne LGV SEA sera mise en service et permettra de rejoindre Paris en 1h40. L’agglomération d’Angoulême a ainsi conduit des travaux de rénovation entre la gare et la Charente pour y créer un quartier de 40 000 m² de services, commerces et habitats.

La chapelle Obezine au sud de la ville. © Jimjag

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés