Publi-communiqué

Quelle est la différence entre taux et TAEG ?

Vincent Cuzon 05 déc 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous avez besoin d’un crédit pour financer un projet immobilier ? Différence entre taux et TAEG, méthode de calcul et impact sur le coût de votre crédit… On vous présente les principales notions à retenir pour bien comparer différentes offres de prêts.

Image
Le TAEG est l’élément sur lequel vous devez vous attarder pour comparer différentes offres de prêts. © skynesher - Getty Images
Le TAEG est l’élément sur lequel vous devez le plus vous attarder pour comparer différentes offres de prêts. © skynesher - Getty Images
Sommaire

Qu’est-ce que le taux nominal ?

Quand vient le moment de souscrire un crédit immobilier pour financer l’achat d’une maison ou d’un appartement, il est indispensable de s’intéresser aux conditions de financement, et plus particulièrement aux taux immobiliers proposés par les différents organismes prêteurs démarchés. Il est notamment important de vous attarder sur le taux nominal, qui correspond au montant des intérêts à payer selon le coût global de votre emprunt immobilier. C'est donc le taux de base, le taux brut. Il ne tient pas compte des autres frais liés à votre crédit. Le taux nominal est fixé en fonction de différents paramètres :

  • la politique monétaire de la banque centrale (BCE),
  • le profil de l’emprunteur (solvabilité, taux d’endettement, etc.),
  • la durée de l’emprunt,
  • le niveau de l’inflation ainsi que la marge de la banque prêteuse qui dépend de sa politique commerciale.

Autrement dit, le taux nominal correspond à la rémunération de la banque prêteuse, qui lui permet de rentabiliser le prêt accordé.

Le taux nominal est indiqué dans le contrat de prêt ainsi que dans le tableau d’amortissement.

TAEG : définition et calcul

Le Taux Annuel Effectif Global correspond au coût global de votre emprunt immobilier. En plus des intérêts de votre emprunt, le TAEG immobilier comprend tous les frais liés à l’obtention de votre crédit :

  • les frais de dossier,
  • les frais de courtage si vous avez confié votre recherche de prêt à un courtier en crédit immobilier,
  • le coût de l’assurance emprunteur,
  • les frais de garanties (hypothèque ou cautionnement)
  • et les frais d'ouverture et de tenue d'un compte si vous devez ouvrir un compte bancaire au sein de la banque qui vous accorde votre crédit immobilier.

Le TAEG comprend également les éventuels frais d'évaluation du bien payés à une agence immobilière. Les frais de notaire et d’agence ne sont toutefois pas pris en compte. Exprimé en pourcentage annuel du montant total de votre emprunt, le TAEG immobilier peut être fixe ou variable. Une formule simplifiée permet de calculer le TAEG d’un prêt immobilier :

[(montant total à rembourser - montant de l'emprunt) /montant de l'emprunt] x nombre de mensualités.

Le TAEG varie toutefois selon plusieurs critères, notamment la durée d’emprunt. Pour obtenir le TAEG précis de votre crédit, mieux vaut donc vous tourner vers un ou plusieurs établissements prêteurs.

Taux et TAEG : différences et impacts sur votre emprunt

Taux d’intérêt nominal et TAEG sont deux notions bien distinctes. Il est donc très important de comprendre la différence entre TAEG et taux débiteur (ou taux nominal) avant de comparer différentes offres de crédit immobilier. Alors que le taux nominal correspond peu ou prou à la rémunération de l’organisme prêteur en contrepartie du prêt accordé, le TAEG détermine le coût réel de votre prêt. Il prend en compte tous les frais obligatoires liés à votre emprunt. La différence entre TAEG et taux fixe est donc grande.

Alors que nous avons tendance à nous concentrer uniquement sur le taux nominal, c’est en réalité sur le TAEG immobilier qu’il faut se baser pour comparer différentes offres de crédits. En effet, les règles sont les mêmes pour tous les organismes de crédit. Ces derniers ont l’obligation d’annoncer le TAEG appliqué dans leurs publicités ainsi que dans leurs offres préalables de prêt. Autrement dit, le TAEG permet une comparaison des taux simplifiée tout en donnant une estimation plus réelle du coût de votre prêt.

Le TAEG doit toujours être inférieur au taux d'usure fixé par la Banque de France.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Vous pouvez solliciter un courtier qui va renégocie votre taux de crédit immobilier pour vous permettre de faire des économies. © skynesher - Getty images
Crédits immobiliers
Les taux immobiliers tendent à baisser et les banques se sont repositionnées sur le crédit, ce qui annonce une nette amélioration de la situation pour cette année. L’occasion de se poser la question...