Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« Dans le 15e, la crise sanitaire n’a pas fait fuir les acheteurs, bien au contraire »

Malgré des prix immobiliers élevés, les acquéreurs sont toujours aussi nombreux à souhaiter s’installer dans le 15e arrondissement de Paris. Une tendance constatée par Jean-Claude Vignaud, directeur de l’agence Stéphane Plaza Paris 15 Suffren. 

« Dans le 15e, la crise sanitaire n’a pas fait fuir les acheteurs, bien au contraire »

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier du 15e arrondissement de Paris ?

Suite aux confinements successifs et à l’essor du télétravail, on parle souvent dans les médias d’exode pour la ruralité. Concernant notre secteur, cela ne s’est pas fait sentir. Je peux vous garantir que la demande est là. Il y a, par contre, un peu plus de biens à vendre, notamment des appartements de petites surfaces. En effet, les propriétaires rentabilisant leur logement en Airbnb, ont décidé soit de vendre, soit de réaliser de la location annuelle.

Quel est le délai de transaction moyen ?

Difficile de répondre précisément. Actuellement, les délais sont plus que jamais dépendants de la qualité du bien. Ainsi, certains logements se vendent dès la première semaine de mise sur le marché. En revanche, quand nous récupérons des biens surestimés ou avec des vendeurs trop gourmands, nous constatons que les délais s'allongent fortement.

Bon à savoir

Le prix immobilier dans le 15e à Paris est de 11 000 €/m², environ.

Pouvez-vous me donner des exemples de prix de biens de cet arrondissement reflétant l’état du marché ?

Le marché immobilier a su se montrer résilient. La pierre a résisté malgré la crise du Covid. Dans notre secteur, il y a de fortes disparités dans les biens à la vente. Nous observons des variations parfois très importantes d’une rue à l’autre et souvent dépendantes du style de l’immeuble. Certains biens haut de gamme peuvent se vendre plus de 17 000 € le m². En moyenne, cependant, le marché du 15e affiche des prix autour de 11 000 € le m² sur l’ensemble de l’arrondissement.   

Quels conseils donneriez-vous à une personne ayant le projet d’acheter ou d’investir dans votre secteur ?

En premier lieu, il convient de venir consulter une agence immobilière experte du quartier.  Autrement, il est indispensable de bien préparer son dossier, notamment financier pour être réactif. L’improvisation n’est pas conseillée dans l’achat d’un bien. Il faut bien regarder l’environnement du logement le matin comme le soir et analyser les documents comme les diagnostics immobiliers. N’oublions pas que les biens rares dans le 15e Nord partent toujours aussi vite et il faut donc être bien préparé.

« Avec la crise sanitaire, l’offre de logements à vendre s’est étoffée »

Jean-Claude Vignaud, directeur de l’agence Stéphane Plaza Paris 15 Suffren

Quelles sont les perspectives d'évolution pour le marché immobilier de votre secteur ?

Je pense que le marché parisien a encore de belles années devant lui. Même si nous avons constaté un rééquilibrage entre vendeurs et acheteurs, notre secteur est toujours aussi prisé. Le Nord du 15e a vraiment une très belle cote auprès des acquéreurs. Nous profitons également de l’effet de levier des taux de crédit historiquement bas boostant le marché de l’immobilier.

Pouvez-vous me présenter votre agence en quelques mots ?

Nous sommes des indépendants experts du métier de l’immobilier, complètement impliqués dans la réussite des projets de nos clients. Nous bénéficions en plus, grâce à notre franchiseur Stéphane PLAZA, de l’image d’un groupe novateur très connecté. Le réseau vient d’ailleurs d’être élu « Agence préférée des Français » pour la 2e année consécutive.

Jean-Claude Vignaud © DR
Jean-Claude Vignaud, Directeur de l’agence Stéphane Plaza Paris 15 Suffren
Agence Stéphane Plaza Paris 15 Suffren, 157 Avenue de Suffren, 75015 Paris