« A Pau, les prix immobiliers sont, pour le moment, en hausse »

17 mai 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

À Pau, alors que la demande ne cesse de croître, Céline Morettin Fernandez, gérante de l’agence Credot Immobilier, fait le point sur le marché immobilier de la ville et les grandes tendances de ces derniers mois.

Image
« A Pau, les prix immobiliers sont, pour le moment, en hausse »
Le centre-ville, bien rénové, reste le secteur le plus prisé de Pau. © Richard Semik - Shutterstock

Quelle est votre opinion sur l’état du marché à Pau actuellement ?

Le marché immobilier de Pau est particulièrement dynamique avec une demande très forte. L’offre reste moins fournie et quand un bien est mis sur le marché, il est généralement vendu très vite.

Quel type de bien immobilier se vend le plus dans la ville de Pau ?

Pour les appartements, l’extérieur fait très clairement la différence. Une terrasse permet de vendre mieux et plus vite. Les maisons situées dans un secteur calme et disposant de commerces à proximité se vendent également très bien. Enfin, les immeubles en pleine propriété sont très recherchés par les investisseurs.

Le prix immobilier à Pau est de 1 900 €/m², environ.

Quels sont les critères les plus demandés depuis la crise sanitaire ?

Il est certain que l’extérieur a vraiment pris une importance primordiale depuis la sortie du premier confinement. Le télétravail a également poussé les acquéreurs à mettre l’accent sur ce critère. Disposer d’une terrasse, d’un jardin et d’une belle exposition permet de se sentir mieux chez soi. C’est fondamental lorsqu’on y passe la plus grande partie de la journée. Les petites maisons sont également très demandées, notamment par les primo-accédants, pour profiter d’un extérieur, sans les charges de copropriété. 

Quels sont les secteurs de Pau les plus recherchés aujourd’hui ?

Le centre-ville, sans hésitation. Les rénovations et les restructurations de ces dernières années ont considérablement amélioré la qualité de ce secteur qui offre une véritable vie de quartier. Commerces, loisirs, tout se trouve sur place et la voiture n’est plus indispensable. On ressent vraiment un fort engouement pour ce secteur, notamment de la part des investisseurs, avec un prix au mètre carré qui peut varier fortement en fonction du bien et de sa localisation. Un logement à rénover peut se vendre entre 900 et 1  000 € le m². On peut atteindre les 4 000 € pour les appartements situés sur le boulevard des Pyrénées, entièrement refaits.

« Les investisseurs s’intéressent au centre-ville ou au secteur des facultés »

Céline Morettin Fernandez, gérante de Credot Immobilier

Les prix immobiliers vont-ils augmenter à Pau avec la crise du Covid-19 ?

Bien au contraire... Nous constatons déjà une augmentation depuis plusieurs mois. La demande est, en effet, très forte et l’offre, bien qu’importante, ne suffit pas à satisfaire tous les clients. La crise sanitaire n’est sans doute pas étrangère à cette augmentation. Nous ignorons par contre si cela va durer dans les mois à venir. Pour vous donner des exemples de transactions, nous avons vendu en trois jours une maison au calme sur le secteur Péboué avec 4 chambres à un peu moins de 300 000 €. Dans le quartier de Lescar, nous avons signé une maison contemporaine pour 600 000 € environ. 

Les investisseurs profitent-ils des dispositifs de défiscalisation sur Pau ?

Pau profite de la loi Denormandie. Les investisseurs y sont d’ailleurs très sensibles. Sur le centre-ville, c’est d’ailleurs une demande récurrente.

L’immobilier est-il selon vous plus que jamais une valeur refuge ?

Absolument ! Aujourd’hui, l’épargne est bien mieux investie dans la pierre que sur les comptes bancaires. Les taux des livrets A et autres placements sont faibles. La rentabilité sur le marché immobilier est bien meilleure surtout à Pau.

Image portrait
Image
Céline Morettin Fernandez, Gérante Credot Immobilier
Credot Immobilier, 8 Rue d'Etigny, 64000 Pau
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !