« En Dracénie, la demande immobilière ne faiblit toujours pas »

Sofia El Allaki
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Entre Verdon et Méditerranée, la demande immobilière est particulièrement forte en Dracénie. Partons à la découverte du marché prisé que constituent Draguignan et ses alentours avec Mélisande Varo, Directrice de l'agence Nestenn. 

Image
maison-draguignan-seloger
Draguignan, la capitale de la Dracénie est une ville à taille humaine dynamique et attractive. © Stjepan Tafra – Shutterstock

Quel est l’état du marché à Draguignan et dans ses environs ?

C’est un marché qui fait preuve d’un fort dynamisme. Depuis la crise sanitaire, la demande immobilière y est importante. Il est d'ailleurs parfois difficile d’y répondre car nous faisons face à une pénurie de l’offre. Face à un avenir incertain, les vendeurs ont tendance à retarder la mise en vente de leur logement. Cette situation a un impact sur les prix qui ont augmenté sur l’année 2021 et au premier trimestre 2022. Nous constatons tout juste un léger atterrissage des prix ces derniers mois.

Quel est le profil des acquéreurs ?

Nous touchons une clientèle très diversifiée, du primo-accédant en quête de sa résidence principale au retraité souhaitant s’installer dans la région. Nous recevons également en agence des clients étrangers pour l’achat d’une résidence secondaire autour de Draguignan. 

Quels sont les secteurs les plus recherchés en Dracénie ?

Draguignan est, sans conteste, l'une des villes les plus prisées des acheteurs. Ces derniers privilégient le récent quartier Chabran avec ses nombreux appartements avec terrasses et proches de toutes les commodités. Les secteurs du Malmont et de la Vaugine, avec leurs beaux panoramas sur la campagne environnante sont plébiscités pour l’achat d’une maison. Autour de Draguignan, la demande est également forte, notamment à Flayosc, Figanières, Trans-en-Provence ou encore Lorgues

Et quels sont les biens les plus prisés ?

Les acheteurs ont une préférence pour les maisons individuelles. Les appartements avec terrasse sont également très demandés. 

En moyenne, le prix immobilier à Draguignan est de 2 555 €/m² dans l'ancien.

Combien coûte un appartement dans le Dracénois ?

Les studios se vendent entre 50 000 et 75 000 €. Pour devenir propriétaire d’un appartement F2, il faut prévoir entre 80 000 et 115 000 € et pour un F3 entre 115 000 et 150 000 €. Enfin, les appartements avec trois chambres partent entre 150 000 et 180 000 €. 

Quels sont les prix des maisons ?

Le prix moyen pour acheter une maison est de 400 000 €. Les biens d’exception, quant à eux, partent entre 900 000 et 1 000 000 €.

Quels sont les délais de vente à Draguignan et aux alentours ?

Les logements présentés à un prix de vente conforme à la réalité du marché partent souvent en une seule visite. De manière générale, tout se vend en moins de trois mois.  

Quel conseil donner à un futur acheteur ?

Il ne faut pas hésiter à faire une offre d’achat si un bien correspond à vos critères de recherche. À défaut, vous risquez de passer à côté car il n’est pas rare que nous recevions plusieurs offres en peu de temps. 

Comment va évoluer le marché immobilier local ?

La demande devrait rester importante en Dracénie dans les prochains mois. Il est toutefois possible que le durcissement des conditions d’emprunt rend plus difficile l’accès à la propriété pour certains de nos clients. 

Image
Mélisande Varo
Mélisande Varo
Nestenn, 237 avenue du Général Charles de Gaulle, 83300 Draguignan
Cet article vous a été utile ?
1
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
ville de Colmar
Immobilier local
Depuis un an, les prix de l'immobilier sont en baisse dans toute la France. Et l'Alsace n'est pas épargnée par cette tendance. Dans un contexte d'explosion des taux d'intérêt du crédit immobilier, le...