Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Publi-communiqué

La location courte durée, nouvel eldorado des investisseurs ?

La location courte durée n’est plus aussi saisonnière que par le passé et de nombreux investisseurs y voient un moyen de booster la rentabilité de leurs biens toute l’année. Pour cela, différents facteurs doivent être pris en compte. On fait le point.

La location courte durée, nouvel eldorado des investisseurs ?

Sommaire

Un rendement deux à trois fois supérieur que la location longue durée

Et si la location courte durée était devenue la clé de la rentabilité immobilière ? C’est en tout cas le choix fait par de plus en plus d’investisseurs, qui préfèrent multiplier les locations que de louer un bien à l’année. « Un bien placé en location courte durée qui tourne bien, qui est bien optimisé et bien marketé a un rendement deux à trois fois supérieur que s’il était placé en location longue durée », atteste Pierre Tellep, investisseur et fondateur d’Eldorado Immobilier, un blog conjugué à un organisme de formation, de logiciels et de création de sites internet dédiés à la location en direct.

Si la location courte durée est limitée à trois mois, la majorité des locataires restent en fait entre deux et cinq jours. Mais avant d’accueillir des voyageurs ou des travailleurs dans son logement, il faut investir, selon différents critères.

Le lieu reste évidemment un critère prioritaire de l’investisseur. Si les grandes métropoles restent attractives, les villes moyennes sont des marchés à forte valeur, car la concurrence entre investisseurs y est plus légère. Bordeaux, Saint-Etienne, Angers mais aussi Laon, dans l'Aisne, sont des communes qui attirent. Plus surprenant, les villes du Sud de la France, qui sont très demandées par les touristes en période estivale, ne sont pas les plus rentables pour un investisseur, comme l’explique Pierre Tellep : « Le prix du bien à l’achat est très élevé. Il faut calculer sa rentabilité et ne pas réaliser d’achat plaisir. L’objectif est de trouver le juste milieu entre le prix d’achat du bien et le prix à la location ».

Bon à savoir

Eldorado Immobilier se place comme « la communauté des propriétaires qui se bougent ». Initialement un blog lancé en 2015, la plateforme est devenue une vraie référence pour se former à la location courte durée et dégager des bénéfices rapidement. Pierre Tellep, son fondateur, a également écrit le livre Master Airbnb : Les 200 secrets des nouveaux millionnaires de la location courte durée, afin de maîtriser les rouages de la plateforme et maximiser la rentabilité de ses investissements. Le site attire plusieurs millions de visiteurs chaque année.

Le mot d’ordre : personnaliser son accueil

Une fois le bien acheté, il faut le rendre attractif. Pour ce faire, les experts de la location courte durée n’ont que quelques jours pour convaincre leurs hôtes. « L’équipement le plus important, c’est une cuisine bien équipée, estime le fondateur d’Eldorado Immobilier. C’est la cuisine qui assure l’indépendance et qui pousse les clients à privilégier la location courte durée à des nuits d’hôtel ». En ciblant la clientèle désirée, l’investisseur peut également personnaliser ses équipements. L’installation d’un jacuzzi, des abonnements à des chaînes cryptées ou à des plateformes de streaming permettent par exemple de se démarquer des autres biens de la région.

Un bien destiné à la location courte durée est sans cesse en mouvement. « Il faut toujours solliciter les locataires à la fin de leur séjour, ajoute Pierre Tellep. Les meilleurs commentaires sont les critiques constructives, car elles permettent de s’améliorer, de régler des problèmes et d’utiliser une partie de ses bénéfices à bon escient pour améliorer le logement ». Ce sont finalement ces petits détails qui rendent une location attractive et permettent la création d’un réseau. Ainsi, certains propriétaires du Sud de la France ne visent qu’une clientèle néerlandaise, tandis que certaines annonces d'appartements parisiens ne sont rédigées qu’en coréen. 

Airbnb, Booking ou Amivac, vraiment des alliés ?

Airbnb, Booking ou encore Amivac viennent faciliter la mise en location des appartements, maisons ou biens plus atypiques. Ces trois géants sont les plus renommés lorsqu’il s’agit de mettre son bien en location de courte durée ou, de l’autre côté, de rechercher un logement où séjourner. Ces trois plateformes ont chacune leurs spécificités, qu’il faut étudier avant de mettre ses annonces en ligne. Par exemple, Airbnb est particulièrement privilégié à Paris et pour les jeunes générations, tandis que Booking s’adresse à une clientèle plus professionnelle et familiale, au même titre qu’Amivac repaire des vacanciers. En fonction de sa cible, bien sélectionner la plateforme sur laquelle proposer son bien portera ses fruits. Vous pouvez aussi choisi de poster sur plusieurs d'entre elles sans problème, car elles synchronisent leur calendrier et évitent ainsi les doubles réservations.

Mais les propriétaires cherchent à s’émanciper des plateformes de réservation pour gérer eux-mêmes leurs annonces, leurs réservations et le marketing de leur bien. Ce passage en direct entre propriétaires et locataires permet notamment d'éviter les frais d'agences. « Créer un site avec une partie blog pour parler de la région, de sa gastronomie et des activités à faire peut générer du trafic et donc des réservations, suggère Pierre Tellep. Avoir son propre site, c’est avoir plus de liberté pour créer une expérience client et une vraie relation entre le propriétaire et son locataire ».

Les conciergeries, qui permettent de déléguer la gestion du bien (remise des clés, accueil des résidents, problèmes à gérer, etc.), ont un coût : entre 20 et 25 % des revenus locatifs. À chaque investisseur de décider ce qui est le plus adapté à ses besoins, en toute connaissance de cause. Ainsi, les clés pour réussir un investissement de location en courte durée sont nombreuses. Choisir méticuleusement le bien, l’aménager avec soin et utiliser les plateformes de réservation avec parcimonie permet de s’éviter de mauvaises surprises et d’obtenir une rentabilité importante, à la hauteur de son investissement.

Plus de conseils :