Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Comment être sûr de bien choisir son locataire ?

Trouver le bon locataire peut s’avérer délicat pour tous les propriétaires bailleurs. Pourtant, des astuces et des outils existent pour vous permettre de sélectionner les candidatures les plus adaptées à vos critères de sélection et finalement trouver celui qui coche toutes les cases.

Comment être sûr de bien choisir son locataire ?

Sommaire

Les revenus du locataire et la situation du locataire

L’un des critères à prendre en considération lorsque vous devez choisir un locataire, c’est bien entendu ses revenus, pour connaître son niveau de solvabilité. Vous avez fixé un montant de loyer mensuel et il est important de vous assurer que le locataire est en mesure de le régler. Pour cela, l’idéal reste de ne retenir les candidatures que des personnes qui présentent un niveau suffisant de revenus. En revanche, cette solvabilité peut s’apprécier de différentes façons, puisque vous pourrez avoir affaire à des salariés, des indépendants ou encore des étudiants. Pour ces derniers, il est nécessaire de se pencher sur la solvabilité des parents par exemple, car les étudiants ont rarement des revenus stables. De plus, il est d’usage de retenir un locataire dont les revenus sont 2 à 3 fois plus élevés que le montant du loyer. Si vous appliquez un seuil à 3 fois le montant du loyer, cela apportera davantage de sécurité mais moins de candidats, pensez donc à vous adapter au marché locatif.

Les pièces à demander pour le dossier de location

Vous pouvez demander un certain nombre de documents au candidat afin de constituer un dossier qui va vous permettre d’avoir une certaine visibilité sur sa situation et son profil. Parmi les documents que vous pouvez réunir, on relève :

  • Une pièce justificative d’identité.
  • Plusieurs pièces justifiant des revenus et de la situation professionnelle : contrat de travail, fiches de paie, avis d’imposition.
  • Vous pouvez également vous renseigner au sujet de l’employeur ou de l’entreprise du locataire et contacter l’employeur pour valider son poste et son salaire.
  • Vous pouvez aussi compléter le dossier en contactant le précédent bailleur le cas échéant, pour savoir si le candidat à la location était sérieux.

Avec SeLoger, vous bénéficiez d’un espace dédié sur lequel vous pouvez centraliser toutes ces pièces, les consulter et les comparer facilement.

Bon à savoir

SeLoger met en place un espace dédié à la réception des candidatures à la location de votre bien. Vous bénéficiez d’un outil de pilotage et de sélection des candidatures, pour ne retenir que celles qui correspondent à vos critères.

Se couvrir contre les loyers impayés

Il est primordial de penser à vous couvrir contre le risque de loyers impayés et cela peut notamment passer par des garants. Vous pouvez, dans vos critères de sélection des candidats à la location, exiger que votre locataire apporte des garants qui vont s’engager à verser le loyer à sa place en cas de défaillance et d’arrêt de paiement. Selon le profil de votre locataire, cette garantie peut être apportée par la caution Visale, proposée par Action Logement. Cela vous apporte une sécurité supplémentaire et vous pourrez signer le bail en toute sérénité.

Le premier contact avec le locataire

Vous pouvez analyser le sérieux d’un locataire dès le premier contact, notamment à la réception des différents documents. Un locataire, qui se montre réactif et qui vous envoie un dossier complet comprenant toutes les pièces, sera appréciable, mais profitez également de l’outil de SeLoger pour étudier sa présentation. On attend d’un locataire qu’il soit poli, qu’il explique son parcours et son projet pour gagner votre confiance. Cette présentation vous donnera un premier aperçu de son tempérament pour évaluer votre degré d’affinité qui est tout aussi important.

Bon à savoir

Si votre locataire ne peut apporter de garant ou recourir à la caution Visale, vous pouvez souscrire une assurance GLI (garantie loyers impayés) pour vous couvrir en cas de défaillance.

Plus de conseils :