Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Location meublée : quel matelas choisir ?

Location meublée : quel matelas choisir ?

Fournir une literie complète est une obligation dans le cadre d’une location meublée et le matelas en fait partie. Mais pour ne pas recevoir de plaintes de la part des locataires et pour éviter de changer le matelas à chaque nouvelle location, il est utile de se pencher sur un matelas adapté à tous les types de dormeurs.

Location meublée : quel matelas choisir ?

Sommaire

Le matelas : équipement obligatoire de la location meublée

Lorsque l’on souhaite mettre un logement en location meublée, le choix du matelas s’avère important. Tout d’abord parce que le matelas fait partie des équipements que vous devez obligatoirement fournir à votre locataire en location meublée, d’après la liste établie par le gouvernement.

Mais au-delà de la simple obligation de fournir des éléments de literie à votre locataire, il est préférable de fournir un matelas de bonne qualité. En effet, le matelas est un élément qui permet d’assurer le confort durant le sommeil, mais ce confort est assuré selon plusieurs paramètres, à commencer par la morphologie, qui va évidemment varier en fonction des locataires successifs, mais également en fonction de l’usage par une personne seule ou un couple, la position privilégiée pendant le sommeil, les éventuelles fragilités, etc. L’idée sera donc d’opter pour un matelas susceptible de convenir à tous les types de locataires, quel que soit leur mode de couchage.

Si la mission peut paraître périlleuse, il est cependant possible de choisir un matelas dédié à un usage quasi universel, en tenant compte de quelques critères. Vous en trouverez notamment un grand nombre répondant à différentes caractéristiques sur le site Sleeps.fr, qui vous guide dans votre recherche de matelas.

La suspension du matelas : mousse, latex ou ressorts

Il existe trois types de suspensions : la mousse, le latex et les ressorts. Si chacun peut avoir des préférences en termes de suspensions, on peut cependant se pencher sur les avantages et les limites de chacune d’entre elles pour faire un choix correspondant au plus grand nombre :

  • Le matelas en mousse peut être composé de polyéther, de polyuréthane ou viscoélastique pour les matelas à mémoire de forme. Ce dernier présente la particularité de pouvoir s’adapter à différents dormeurs, quelles que soient leur taille et leur morphologie. Il est également adapté aux personnes ayant des problèmes circulatoires, dorsaux ou articulaires, ce qui en fait un matelas universel.
  • Le matelas en latex est généralement apprécié pour son confort et sa durée de vie supérieure. Il est réputé pour ne pas se déformer et s’adapte aux personnes qui ont tendance à transpirer la nuit.
  • Le matelas à ressorts sera adapté à tous types de personnes et s'avère durable, à condition que le nombre de ressorts soit suffisamment élevé. L’idéal reste les ressorts ensachés, car ils travaillent indépendamment les uns des autres, ce qui le rend idéal pour les couples qui se gênent moins dans leurs mouvements respectifs durant la nuit. L’aération de ce matelas est optimale et les personnes de fortes corpulences dorment confortablement sans déformer le matelas.
Bon à savoir

Choisissez de préférence un matelas qui est traité contre les acariens, tout comme le reste de la literie : cela permettra aux locataires, éventuellement allergiques, de ne pas développer de sensibilités.

La fermeté du matelas doit être équilibrée

Pour mesurer la fermeté du matelas, il convient de se pencher sur sa densité. En ce qui concerne les matelas composés de mousse ou de latex, la fermeté sera d’autant plus importante que la densité sera élevée : elle est exprimée en kg/m3. En ce qui concerne le matelas à ressort, on estime que le confort est supérieur lorsque le nombre de ressort est élevé.

Vous pouvez opter pour un matelas de fermeté intermédiaire, pour vous assurer que le confort conviendra au plus grand nombre, car si les attentes sont différentes d’une personne à l’autre, un matelas trop ferme pourra être délétère pour certains dormeurs. Les points de compression sont plus importants sur les matelas les plus fermes, ce qui peut notamment faire souffrir les personnes subissant des problèmes circulatoires, mais également celles souffrant de problèmes de dos ou de raideur musculaire. A l’inverse, un matelas qui manque de fermeté sera source de tassement, voire de déformations de la colonne vertébrale, ce qui peut s’avérer tout aussi nocif. Un matelas de fermeté équilibrée est donc tout indiqué dans le cadre d’une literie dédiée à des locataires.

Choisir un bon rapport qualité/prix

Le matelas est un équipement qui peut être considéré comme étant onéreux, mais il peut s’avérer nécessaire d’y consacrer un budget suffisant dès le départ pour ne pas avoir besoin de le changer trop fréquemment. Un locataire, qui souffrirait de la qualité du couchage, pourrait, à raison, vous demander de le changer et ce remplacement de matelas sera à votre charge.

Il est possible de trouver un matelas qui présente un bon rapport qualité/prix pour ne pas se ruiner, mais qui permet de privilégier malgré tout le confort des locataires et donc votre propre budget à long terme.

Faites le point sur les critères incontournables, à savoir une fermeté équilibrée, un matelas qui offre une aération optimale et idéalement, une indépendance de couchage.

Le prix d’un matelas diffère d’un modèle à l’autre, mais également selon sa taille, car un matelas une personne coûtera deux à trois fois moins cher qu’un matelas deux personnes.

Pour un matelas d’entrée de gamme une personne, il faut prévoir 100 € et ce prix s’élève à 250 € pour un matelas deux personnes. Pour ce prix, la longévité n’est en revanche pas garantie.

Pour un matelas destiné à un usage quotidien et de meilleure qualité, prévoyez 300 € pour un matelas une personne et jusqu’à 600 € pour un matelas deux personnes. Pour ce prix, vous pouvez envisager offrir un confort optimal à vos locataires, sans forcément aller jusqu’aux matelas haut de gamme, dont le prix s’échelonne entre 400 € pour un lit une personne et jusqu’à plus de 900 € pour un matelas deux personnes.

Bon à savoir

Pour assurer l’hygiène du matelas à chaque changement de locataire, choisissez un matelas présentant un coutil anti-transpirant et déhoussable. Cela vous permettra de le nettoyer entre chaque locataire.

Plus de conseils :