Quel est le montant des frais d'agence pour la location d'un logement ?

07 sep 2020
mis à jour le
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Lorsque l'on passe par un professionnel de l'immobilier pour louer un logement, des frais d'agence sont demandés. Ces sommes correspondent, par exemple, à la rédaction du bail de location ou de l'état des lieux.

Image
Un couple devant un ordinateur
Locataire, attention aux frais d'agence immobilière lors de votre recherche d'appartement ! © Foxy burrow

Sommaire

Pour une location, des frais d'agence vous sont demandés

Lorsque vous recherchez un logement en location par une agence immobilière des frais vous sont facturés. Ils correspondent aux prestations liées à la visite, à la constitution du dossier, à la rédaction du bail d'habitation ainsi qu'à l'entrée des lieux. Son montant varie selon la situation géographique et la taille du bien immobilier. En revanche, pour la réalisation d'un état des lieux d'entrée, un plafonnement unique existe pour l'ensemble du territoire. Ce dernier correspond à 3 €/m² de surface habitable du logement soumis à la location.

Frais d'agence pour la location d'un logement

Les tarifs des frais d'agence pour louer un logement. © SeLoger

La rémunération du professionnel (agent immobilier, gestionnaire de biens, notaire, etc.) pour la gestion du bien immobilier est exclusivement à la charge du propriétaire-bailleur.

La loi ALUR impose un plafonnement des honoraires

Ces frais d'agence sont encadrés par la loi ALUR. En effet, un barème de calcul des frais d'agence pour les locataires est applicable depuis le 15 septembre 2014 et concerne aussi bien les logements vides que les logements meublés. La découpe du territoire ainsi que les frais d'agence se font de la façon suivante :

  • Zone très tendue : 12 €/m² pour Paris et 68 villes limitrophes.
  • Zone tendue : 10 €/m² pour 1 149 villes de 28 agglomérations (Lyon, Bordeaux, Toulouse...).
  • Zone non tendue : 8 €/m² pour le reste du territoire.

Le montant des honoraires doit respecter certaines limites. Il ne doit pas excéder le montant payé par le propriétaire d'une part et d'autre part, il doit être inférieur ou égal à un plafond établi/m² de surface habitable.

Frais au pourcentage ou frais fixes ?  

Quittons momentanément le domaine de la location pour nous intéresser à celui de la transaction. La plupart des agences immobilières demandent une commission (aussi appelés frais d'agence) au vendeur ou à l'acquéreur. Cette commission revêt la forme d'un pourcentage du prix de vente et oscille, le plus souvent, entre 3 et 10 % du prix. Cette somme peut donc peser lourd dans le budget de celui qui doit la payer. C'est la raison pour laquelle une solution alternative a vu le jour : les frais fixes. Les agences immobilières en ligne se distinguent par le fait que les frais qu'elles exigent de leurs clients sont fixes. Il s'agit généralement d'un forfait unique dont le montant demeure inchangé, peu importe la superficie du logement vendu, ses caractéristiques et les délais de vente. Enfin, dans un contexte économique marqué par un recul du pouvoir d’achat, une hausse des taux d'emprunt et un retour de l'inflation, de plus en plus de particuliers qui cherchent à vendre leur bien préfèrent se passer de l'aide d'un agent immobilier afin de ne pas avoir à lui verser de commission. Se passer des services d'un professionnel de l'immobilier permet, en effet, de réaliser de précieuses économies. Pour autant, gérer seul et de A à Z la vente de son logement est incontestablement chronophage…

Les professionnels de l'immobilier sont tenus de vous informer

Si les frais d'agence immobilière sont encadrés par la loi ALUR, ils doivent également vous être présentés clairement par les professionnels. Un arrêté du 10 janvier 2017 renforce les obligations d'information des agents immobiliers sur leurs honoraires. Les annonces de location sur Internet ou en agence doivent non seulement indiquer le montant des honoraires à la charge du locataire, mais également d'autres éléments relatifs au logement :

  • Le montant du loyer mensuel, augmenté le cas échéant du complément de loyer et des charges récupérables, suivie de la mention « par mois » ou « charges comprises ».
  • Le montant du complément de loyer exigé.
  • Le montant le cas échéant des charges récupérables.
  • Le montant du dépôt de garantie.
  • Le caractère vide ou meublé du logement.

Les professionnels devront également, indiquer la surface du logement, la commune et le cas échéant l'arrondissement dans lequel se situe le logement.

Le montant des honoraires d’agence pour louer votre logement

Zone habitation Prix par m²
Zone très tendue 12 € + 3 € pour l’état des lieux d'entrée
Zone tendue 10 € + 3 € pour l’état des lieux d'entrée
Reste du territoire 8 € + 3 € pour l’état des lieux d'entrée

Les honoraires de l'agent immobilier sont perçus après la signature du bail d'habitation, sauf pour les frais d'état des lieux, payables au moment de la prestation.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !