Est-ce obligatoire de donner des étrennes au gardien de l’immeuble ?

Michel Léchenault 29 déc 2018
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Chaque année, c’est la même chose... À l’approche des fêtes, vous rasez les murs pour éviter de croiser votre gardien d’immeuble. Tout ça parce que vous ne voulez pas lui donner d’étrennes ! Mais celles-ci sont-elles obligatoires ? Et si l’on décide de récompenser son concierge, quelle somme doit-on lui donner ?

Image
Est-ce obligatoire de donner des étrennes au gardien de l’immeuble ?
Aucun texte de loi ne vous oblige à donner de l'argent à votre concierge pour ses étrennes. ©Bruno Bernier
Sommaire

Non, vous n’êtes pas obligé(e) de donner des étrennes à votre gardien

Si vous avez des oursins dans les poches, lire ce qui va suivre devrait vous réjouir. Non, il n’est pas obligatoire de donner des étrennes à son concierge ou à son gardien d’immeuble. Pas plus qu’il n’est obligatoire de glisser une pièce sous l’oreiller de vos enfants après qu’ils ont perdu une dent… Eh oui, crise oblige, il semblerait même que cette tradition (les étrennes du gardien, pas la Petite Souris !) tende à se perdre… Et pour rattraper le coup, abstenez-vous de donner un petit cadeau « fait maison » à votre gardien, genre un cendrier en rotin, des doubitchous (roulés ou pas sous les aisselles !) ou encore un collier de nouilles de votre composition... Car sans vouloir remettre en cause vos talents manuels, il y a quand même fort à parier que votre concierge préfèrera recevoir du cash ! Après, c’est vous qui voyez…

Bon à savoir

Les débats font rage autour de la question de l’origine du mot concierge. Alors que certains pensent que concierge dérive du mot latin conservius, d’autres ont établi sa filiation avec le mot canchiarche (directeur de prison, en vieux français).

Si je me décide à lui donner quelque chose, combien je dois donner ?

Là encore, il n’y a pas de montant minimum. Bien qu’une moyenne de 50 € soit parfois évoquée, force est de constater qu’aucune étude n’a jamais été menée sur la question de savoir à combien s’élevaient les étrennes reçues par les gardiens et les concierges. Il semblerait toutefois que cette somme puisse, selon les cas, représenter l’équivalent d’un mois de salaire. Et quand on sait que certaines grosses copropriétés comptent parfois plus de 400 logements répartis sur plusieurs bâtiments, les étrennes, même si elles doivent être partagées entre plusieurs gardiens, peuvent alors atteindre des sommes rondelettes !

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !